Ouvrir le menu principal

Discussion:Đổi mới

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

đổi mới ou đời mới.Modifier

Dans la tradition confucéenne d'une "école des noms" cf.Marcel Granet, la pensée chinoise), la rectitude de la dénomination est d'une extrême importance.

1 - "đổi mới" signifie "changer" (đổi) pour du "nouveau"(mới). Ce qui donnerait "renouveau". En politologie, il s'agirait d'un développement, une variation quantitative d'une même forme ou structure, comme un cercle qui s'agrandit dans la propagation de l'onde à la chute d'une pierre dans l'eau calme. Dans ce cas, le "renouveau" du đổi mới continue et accentue les injustices sociales et l'écart entre la richesse des zones urbaines et la pauvreté des zones rurales.

2 - "đời mới" signifie vie (đời) nouvelle (mới).Ce qui donnerait une restructuration radicale de la société vietnamienne. mettant fin aux siècles d'injustice sociale qui s'exprime par des révoltes paysannes.

Les révoltes paysannes du XIX et XXème siècle ont donné la République de Chine de Sun Yat Sen et la République Populaire de Chine de Mao Zedong, ainsi que la République Démocratique du Viêt Nam de Ho Chi Minh.

Voir Révoltes paysannes vietnamiennes dont celle de Đề Thám qui a conduit à la Révolution d'août 1945 après celle de 1930 de la marche sur Vinh et la mutinerie de Yên Bay évoquées dans Indochine (film).

du 17 octobre 2007 au 2 avril 2008, je vais passer 6 mois au viêt Nam et explorer cette question sur place, afin de ne pas prendre la biblothèque pour le terrain, selon Paul Mus et la carte pour le territoire selon Alfred Korzybski.

14 juillet 1789:

- C'est une révolte?

- Non, Sir, c'est une révolution!

Takima 16 septembre 2007 à 20:14 (CEST)

injustice socialeModifier

Vulnérabilité accrue des pauvres des zones rurales

La pauvreté reste essentiellement un problème rural dans un pays où près de 80% de la population vit dans les zones rurales et où deux-tiers des ruraux restent largement dépendants de l’agriculture pour leur subsistance. L’éloignement géographique, le caractère saisonnier de l’agriculture, les crises sanitaires périodiques et les catastrophes naturelles aggravent la situation des pauvres des zones rurales. De plus, l’emploi rural non agricole formel ne s’est pas développé et le filet de sécurité autrefois assuré par le système collectif – un système qui entravait la productivité et la croissance du revenu – a disparu, aggravant la vulnérabilité des pauvres des zones rurales (Banque mondiale, 1998). En outre, les disparités de revenu entre les zones urbaines et les zones rurales se sont quelque peu creusées, de même que, au sein des communautés rurales, entre personnes ayant des différences d’âge, de genre, de biens et appartenant à des ethnies différentes. Le revenu par tête d’habitant dans la région la plus riche est 4,5 fois plus élevé que dans la région la plus pauvre (Enquête sur les niveaux de vie au Viêt Nam, 2000). Avant le Đổi Mới, un grand nombre de personnes vivaient certes dans la pauvreté, mais il y avait peu d’inégalités dans le développement économique et dans les services sociaux de base en raison de la politique suivie par le gouvernement: “partager la nourriture, partager les habits”. Après la privatisation et la libéralisation, les disparités ont été plus marquées entre riches et pauvres dans l’accès aux services sociaux de base en général et à l’éducation et à la santé, en particulier. Services sociaux de base: creusement des disparités. Le Đổi Mới a apporté un changement significatif dans la gestion des services sociaux de base: les patients doivent payer des frais d’usage. Si les riches peuvent s’acquitter de ces frais, les pauvres ne le peuvent pas. En encourageant des acteurs privés et étrangers à jouer un rôle dans la fourniture des services de base, le gouvernement a créé de nouvelles opportunités que les pauvres ne sont pas en mesure de saisir. Étant orienté vers le profit, le secteur privé fournit des services essentiellement dans les zones urbaines. En conséquence, les pauvres des zones rurales n’ont pas accès aux services.

Takima 16 septembre 2007 à 20:52 (CEST)

À quand un article francophone originel et original?Modifier

Ne reste t-il que des traducteurs en francophonie? Il est vrai que l'Institut Pasteur publie directement en anglo-américain désormais. Ne reste t-il que des étrangers d'Amérique pour défendre la francophonie?

Takima 29 septembre 2007 à 22:07 (CEST)

Revenir à la page « Đổi mới ».