Diplôme militaire romain

Document épigraphique attestant que son bénéficiaire a reçu son congé honorable de l'armée romaine au terme de son service militaire

Un diplôme militaire romain est un document épigraphique attestant que son bénéficiaire a reçu son congé honorable (honesta missio) de l'armée romaine au terme de son service militaire. Les diplômes militaires (diplomata militaria) étaient en général gravés sur deux tablettes de bronze repliées sur elles-mêmes en forme de diptyque.

Diplôme militaire de Sex. Memmius Clearchi. Paris, Cabinet des médailles = CIL XVI, 177

Le diplôme militaire le plus ancien connu date de 52[1], sous l'empereur Claude, qui accorda le droit de cité aux auxilaires à la fin de leur service[2].

Notes et référencesModifier

  1. Référencé et photographié sous CIL XVI, 1
  2. Paul Petit, Histoire générale de l’Empire romain, Seuil, 1974, (ISBN 2020026775), p. 88

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

ÉditionsModifier

ÉtudesModifier

  • (de) Werner Eck, Hartmut Wolff dir., Heer und Integrationspolitik. Die römischen Militärdiplome als historische Quelle (« Passauer historische Forschungen », 2), Cologne, Böhlau, 1986. (ISBN 3-412-06686-9)
  • (fr) Werner Eck, « L'empereur romain chef de l'armée. Le témoignage des diplômes militaires », Cahiers du Centre Gustave Glotz, 13, 2002, p. 93-112 (en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier