Ouvrir le menu principal
Rince-œil mural (à droite) avec deux tubes de Diphotérine (orange)

Diphotérine est le nom commercial d'une solution de premiers secours, destinée au lavage polyvalent et en urgence de brûlures d'origine chimique, corrosive ou irritante. Elle est commercialisée par les laboratoires Prevor.

Elle est décrite comme amphotère (comportement aussi bien acide que basique) et chélatrice (capable de piéger des cations en tant que complexe chélate). Ainsi, en principe, elle neutralise le produit dangereux quel que soit son pH et permet de limiter la toxicité d'ions métalliques présents.

Plusieurs conditionnements existent : rince-œil (en cas de projection oculaire) et douche portative de sécurité (les plus grosses sont de la taille d'un extincteur).

Sommaire

LimitationModifier

Elle a une efficacité limitée sur l'acide fluorhydrique.

ControverseModifier

Le bénéfice réel de l'utilisation de la Diphotérine ou de l'Hexafluorine sur les brûlures chimiques par rapport au lavage à l'eau courante est parfois remis en cause par les experts médicaux[1],[2],[3].

RéférencesModifier

  1. Dr François Testud, « Brûlures chimiques en milieu de travail : évaluation du risque et prise en charge. Lyon, 2009 » [PDF], sur www.centres-antipoison.net, (consulté le 10 août 2015).
  2. A. Breden et J. Laguerre, « Brûlures chimiques cutanées : mécanismes et prise en charge - Le point de vue du brûlologue », sur www.toxicologie-clinique.org, (consulté le 10 août 2015).
  3. (en) « HTIS Canada: Diphoterine for Chemical Burns: Clinical Effectiveness and Guidelines » [PDF], sur www.cadth.ca, (consulté le 10 août 2015).

Lien externeModifier