Ouvrir le menu principal

Dimitrios Voulgaris
Δημήτριος Βούλγαρης
Illustration.
Dimitrios Voulgaris
Fonctions
Premier ministre de Grèce

(2 ans, 1 mois et 14 jours)
Monarque Othon Ier
Prédécesseur Aléxandros Mavrokordátos
Successeur Athanasios Miaoulis

(3 mois et 29 jours)
Monarque Gouvernement provisoire
Prédécesseur Gennaios Kolokotronis
Successeur Aristidis Moraitinis

(4 mois et 11 jours)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Venizelos Rouphos
Successeur Constantin Kanaris

(3 jours)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Epaminóndas Deligeórgis
Successeur Alexandros Koumoundouros

(6 mois et 9 jours)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Venizelos Rouphos
Successeur Alexandros Koumoundouros

(1 an)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Aristidis Moraitinis
Successeur Thrasivoulos Zaimis

(6 mois et 14 jours)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Thrasivoulos Zaimis
Successeur Epaminóndas Deligeórgis

(1 an, 2 mois et 17 jours)
Monarque Georges Ier
Prédécesseur Epaminóndas Deligeórgis
Successeur Charílaos Trikoúpis
Biographie
Nom de naissance Dimitrios Voulgaris
Date de naissance
Lieu de naissance Hydra, Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Athènes, State Flag of Greece (1863-1924 and 1935-1973).svg Grèce
Nationalité State Flag of Greece (1863-1924 and 1935-1973).svg Grec
Parti politique Parti français
Religion Christianisme orthodoxe (Église de Grèce)

Dimitrios Voulgaris
Premiers ministres grecs

Dimitrios Voulgaris (grec moderne : Δημήτριος Βούλγαρης) est un homme d'État grec originaire d'Hydra né le et mort le .

BiographieModifier

Il appartenait à une famille historique d'armateurs d'Hydra, et était le gendre de l'armateur Lazaros Koundouriotis.

Lors de la guerre d'indépendance grecque, il participa à des opérations navales contre les forces de l'Empire ottoman. Après l'indépendance, Voulgaris devint un adversaire acharné du gouverneur Ioannis Kapodistrias.

En 1843, il est nommé au Sénat nouvellement créé, puis devient ministre de la Marine en 1847. Il est nommé pour la première fois premier ministre en 1855 lors de la guerre de Crimée.

Voulgaris est impliqué dans le coup d'État contre Othon de Grèce en octobre 1862 qui conduit à la déposition du roi. Il fut au total huit fois premier ministre, mais ses mandats sont entachés par la corruption. En 1875, Charílaos Trikoúpis publie un célèbre article « Qui est à blâmer? » ("Τις πταίει ;") dans le quotidien d'Athènes Καιροί dénonçant le gaspillage et la corruption du gouvernement. Devant l'indignation publique, le roi Georges Ier de Grèce évince Voulgaris. Plusieurs de ses collaborateurs sont inculpés. Voulgaris lui-même tomba malade et mourut à Athènes le 10 janvier 1878.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier