Dimitrie Sturdza

Dimitrie Sturdza, né Dimitrie Alexandru Sturdza-Miclăușanu le à Butea dans le județ de Iași en Moldavie et mort le à Bucarest, est un homme d'État, académicien, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil des ministres du royaume de Roumanie.

BiographieModifier

Dimitrie Sturdza fit ses études à l'Academia Mihăileană à Iași. Il poursuivit ses études supérieures en Allemagne.

De retour dans son pays, il devint le secrétaire privé d'Alexandru Ioan Cuza. Il participa ensuite au gouvernement libéral de Ion Brătianu, en tant que ministre des Affaires étrangères.

En 1899, il accèda à la direction du Parti libéral roumain.

Il fut nommé, à quatre reprises, président du Conseil des ministres du royaume de Roumanie.

Il a été nommé secrétaire permanent de l'Académie roumaine, puis président de l'Académie roumaine de 1882 à 1884. Il fut considéré comme une personnalité reconnue dans le domaine de la numismatique roumaine.

Responsabilités ministériellesModifier

Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
  • (par intérim)
Ministre de la Défense nationale