Ouvrir le menu principal
Vue des dimensions d'un navire

Pour mesurer un navire on utilise :

  • les dimensions de la coque :
    • une longueur hors-tout, mesurée de l'extrémité avant à l'extrémité arrière (Loa) ;
    • une largeur hors membres ou largeur au fort (Maître-bau) qui est sa plus grande largeur (B) ;
    • un creux, mesurée du pont principal à la ligne de quille (D) ;
    • un franc-bord, entre le pont principal et la flottaison ;
    • un tirant d'air, mesuré de la flottaison au point le plus élevé (donnée variable) ;
  • les dimensions de la carène :
    • une longueur entre perpendiculaires mesurée entre les perpendiculaires avant et arrière (Lpp)
    • une longueur de carène qui est différente de la longueur entre perpendiculaires pour les navires à bulbe (L)
    • une largeur de flottaison, largeur au niveau de la flottaison, inférieure à la largeur au fort, sauf si la coque est « frégatée » ;
    • un tirant d'eau avant, un tirant d'eau arrière et un tirant d'eau milieu, ces dernières données sont variables (Tav, T, Tar) ;
    • un tirant d'eau maximal (sécurité) ;
  • les capacités :
    • un tonnage brut (exprimé à l'aide d'un chiffre simplement, on ne mentionne pas l'unité actuellement)
    • un tonnage net (exprimé à l'aide d'un chiffre simplement, on ne mentionne pas l'unité actuellement)
    • un port en lourd.
Ship's hull shape fr.png

D'autres mesures :

  • servant à définir la coque :
    • le bouge indique la courbure transversale du pont ;
    • la tonture indique sa courbure longitudinale ;
    • le frégatage ;
    • le relevé de varangue ;
    • le rayon de bouchain ;
  • Des surfaces ou des volumes pour les calculs de résistance à l'avancement ou de stabilité :
    • le volume de carène ;
    • l'aire de la flottaison ;
    • la surface mouillée.