Dieu le Fils

Dieu le Fils est une expression désignant Jésus-Christ au sein de la Trinité chrétienne[1],[2].

Dieu se reposant après la création - Christ dépeint comme le créateur du monde, mosaïque byzantine à Monreale, Sicile.

DéfinitionModifier

Selon la doctrine de la Trinité, Dieu le Fils est le Verbe divin de Dieu le Père[3]. Ce Verbe est la connaissance parfaite que le Père a de lui-même, l'image exacte du Père, engendrée par le Père ; par conséquent, ce Verbe est Dieu tout comme l'est le Père mais cela sans être le Père. Dieu le Fils est incrée mais engendré de toute éternité par Dieu le Père et est donc la deuxième hypostase de la Trinité. La troisième hypostase, Dieu le Saint-Esprit, est le fruit de l'échange d'amour infini et éternel entre les deux premières hypostases bien que ce sujet là soit débattu (Querelle du Filioque). Ces trois hypostases sont co-égales et co-éternelles et sont chacune l'unique Dieu.

La croyance en Jésus-Christ messie et fils de Dieu, ressuscité d'entre les morts, est un élément essentiel du kérygme, qui appelle à la conversion [4].

L'expression Dieu le Fils vient du verset 18 du premier chapitre de l'Évangile selon Jean. En effet, dans le texte original grec se trouve l'expression "monogenēs Theos", c'est-à-dire "unique Dieu engendré".

Il faut distinguer les appellations suivantes :

  • Fils de Dieu - en latin : Filius Dei, en grec : ho huios tou Theou (Ο γιος του Θεού)
  • Dieu le Fils - en latin : Deus Filius, en grec : ho Theos ho huios (Ο Θεος ο γιος)


RéférencesModifier

  1. Œuvres complètes de Saint Augustin - 27 p. 697 (1871) « Le Père, dis-je, est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu ; ce ne sont point trois Dieux, mais un seul Dieu, comme le dit Moise en ces termes : « Écoutez Israël... »
  2. Guillaume-Hyacinthe Bougeant Exposition de la doctrine chrétienne 1860 p. 152 « Ainsi le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu. Et cependant ils ne sont pas trois Dieux, mais un seul Dieu... Ita Deus Pater, Deus Filius, Deus Spiritus Sanctus, Et tamen non tres Dii, sed unus est Deus. Ita Dominus Pater, Dominus Filius... »
  3. J. Gordon Melton, Martin Baumann, Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 634-635
  4. Schubert M. Ogden, The Understanding of Christian Faith, Wipf and Stock Publishers, USA, 2010, p. 74

Voir aussiModifier