Ouvrir le menu principal

Didier Lefèvre

photojournaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefèvre.
Didier Lefèvre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
MorangisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Didier Lefèvre est un photojournaliste français né le et mort le . Il a mené des reportages dans de nombreuses régions et effectué des missions au sein de l'ONG Médecins sans frontières, notamment en Afghanistan. Cette expérience a inspiré la série de bande dessinée documentaire Le Photographe, en collaboration avec Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier, ouvrage qui vaut à leurs auteurs plusieurs distinctions.

BiographieModifier

Pharmacien et biologiste de formation, Didier Lefèvre devient membre de Médecins sans frontières de 1984 à 1988, d'abord comme logisticien et photographe, puis comme photojournaliste[1]. Il réalise en 1986 un reportage photographique lors de sa première mission en Afghanistan pour l'ONG, alors que le pays est en guerre contre l'URSS[2]. Cette expérience donne lieu à la publication du livre Le Pays des citrons doux et des oranges amères (éditions Ouest-France). Les photographies de sa première mission en Afghanistan et le récit de son expérience forment la trame de la bande dessinée Le Photographe, élaborée en trois volumes avec Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier. Cet ouvrage attire de nombreuses récompenses[3].

Lefèvre réalise également des reportages au Liberia, au Kosovo sur la ville de Ljubenic, « au Cambodge (sur le sida), en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Sri Lanka ou en République tchèque »[2]. Ses clichés, qui sont parus dans de nombreux quotidiens et magazines, figurent en 2007 dans une exposition : BD Reporters, au Centre Georges Pompidou[2]. Lefèvre couvre également la course cycliste Paris-Roubaix ainsi que la campagne présidentielle française en 2007[4]. Il exerce comme salarié pour des agences (comme VU et Editing) mais aussi comme indépendant[4]. Il passe au format numérique avec réticence[4].

En 2007, il meurt d'une crise cardiaque à son domicile à Morangis[5]. Lefèvre était marié et père de deux enfants[2].

PublicationsModifier

Prix et récompensesModifier

RéférencesModifier

  1. Portrait sur le site de Médecins sans frontières.
  2. a b c et d La rédaction, « Didier Lefèvre, photographe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Site officiel Le Photographe, par l'éditeur Dupuis.
  4. a b et c Estelle Saget, « Didier Lefèvre, "Le" photographe », L'Express,‎ (lire en ligne)
  5. Le Nouvel Observateur, 30 janvier 2007.
  6. a b et c Vincent Bernière et collectif, « 48. Le Photographe », dans La bédéthèque idéale, Revival, (ISBN 9791096119165)
  7. Lauréats 1994-2014 du Prix France Info, site de la radio France Info, du 10/08/2014.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier