Diagoras de Rhodes

vainqueur olympique antique
Diagoras de Rhodes
Diagoras of Rodes.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Famille de Diagoras de Rhodes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
InconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Damagétos de Rhodes (d)
Callipateira
Dorieus de Rhodes
Acousilaos de Rhodes (d)
Phérénice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Distinctions
Liste détaillée
Vainqueur de la boxe aux Jeux olympiques antiques (d) ()
Vainqueur des Jeux isthmiques (d)
Vainqueur des Jeux pythiques (d)
Vainqueur des Jeux de Némée (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Diagoras de Rhodes est l'un des plus célèbres athlètes grecs de l'Antiquité.

Thomas Degeorge, Diagoras porté en triomphe par ses fils à Olympie[1].

Il est champion des Jeux olympiques en pugilat (boxe) en 464 av. J.C. et remporte de nombreuses autres victoires, dont quatre titres aux Jeux isthmiques et deux aux Jeux néméens.

Diagoras incarne toutes les qualités de l’athlète. Le poète Pindare le célèbre dans l'une de ses odes les plus fameuses. Une des plus remarquables caractéristiques de la boxe pratiquée par Diagoras était de ne jamais tenter d’éviter un coup.

Les deux fils de Diagoras et deux de ses petits-fils furent également champions olympiques. Selon Pausanias, Diagoras serait mort d'émotion lors de la célébration de la victoire de ses deux fils aux Jeux olympiques en 448 av. J.-C.


Notes et référencesModifier

  1. Clermont-Ferrand, Musée d'art Roger-Quilliot.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier