Ouvrir le menu principal

Deutsche Oper (métro de Berlin)

station de métro allemande

U-Bahn.svg Deutsche Oper
Signalétique.
Signalétique.
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Arrondissement Charlottenburg-Wilmersdorf
Quartier Charlottenburg
Coordonnées
géographiques
52° 30′ 43″ nord, 13° 18′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
Deutsche Oper
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
souterraine
Voies 2
Quais 2 quais latéraux
Bouches 5
Accessibilité non
Zone A
Historique
Mise en service
Architecte(s) Alfred Grenander
Gestion et exploitation
Exploitant Berliner Verkehrsbetriebe
Code de la station Obi
Ligne(s) Berlin U2.svg
Ligne U2

Deutsche Oper (Obi) est une station du métro en zone A de Berlin, située sur la Bismarckstraße à proximité de l'opéra allemand qui lui donne son nom.

Les murs de la station sont carrelés et décorés par l'artiste portugais José de Guimarães.

SituationModifier

Sur la ligne 2, Deutsche Oper est la 22e station à 12,3 km du terminus nord-est Pankow et la 8e station à 5,6 km du terminus ouest Ruhleben.

HistoireModifier

Elle s'est ouverte le sous le nom Bismarckstraße comme station du Stammstrecke, la première ligne de métro de Berlin qui circulait entre Warschauer Brücke (actuelle Warschauer Straße) et Knie (actuelle Ernst-Reuter-Platz), avant de se faire renommer Stadtisches Oper le , Deutsches Opernhaus le et enfin Deutsche Oper le .

IncendieModifier

Pendant la Love Parade le , un incendie s'est déclaré sur une rame entrant dans la station. Le feu s'est propagé dans la station et l'a bien endommagée. 350 passagers se sont enfuis de l'atmosphère enfumée tant bien que mal par le tunnel. 37 personnes ont été blessées. Avant que n'arrivent les secours, plus de 100 passagers ont traversé les voies, ce qui aurait pu les tuer si elles avaient encore été sous tension[1]. Le problème est qu'il n'y avait de ce côté-là des quais qu'une sortie qui était obstruée par le feu[2]. La gare a été rouverte partiellement le et complètement en juin 2001, après la rénovation complète de la station qui avait été abandonnée en 1983.

RénovationModifier

 
La nouvelle bouche de métro en 2006, construite après l'incendie.

À l'occasion du centenaire de la station, le nouvel ambassadeur portugais João Diogo a fait cadeau à la ville de Berlin des œuvres d'arts carrelés de l'artiste José de Guimarães[3] qui ont été incorporées aux murs de la station pendant la rénovation.

Après l'incendie de juillet 2000, la brigade de sapeurs-pompiers de Berlin, ainsi que des personnalités politiques ont exigé que toutes les stations de métro berlinoises aient plusieurs sorties de chaque côté du quai pour éviter des drames en cas d'accident de ce type. Les premiers travaux pour la bouche de métro supplémentaire ont commencé en 2005. Les travaux ont été terminés en mai 2006. Les coûts des travaux des bouches supplémentaires de sécurité pour les trois stations Deutsche Oper, Theodor-Heuss-Platz et Sophie-Charlotte-Platz ont coûté environ 5,8 millions d'€[4].

La station Deutsche Oper dans la fictionModifier

Galerie de photosModifier

Notes & référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier