Ouvrir le menu principal

Deutsch-les-Landes

série franco-allemande
Deutsch-les-Landes

Type de série série télévisée
Titre original Deutsch-les-Landes
Genre comédie
Création Denis Dercourt
Acteurs principaux Marie-Anne Chazel
Christoph Maria Herbst
Roxane Duran
Sylvie Testud
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chaîne d'origine Amazon Prime Video[1],[2]
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 10
Durée 26 minutes
Diff. originale

Deutsch-les-Landes est une comédie franco-allemande. Il s'agit d'une série télévisée composée de dix épisodes[3] de 26 minutes mise en ligne en Allemagne le sur le service MagentaTV (de), et en France le sur Amazon Prime Video[1].

Elle reçoit un accueil très négatif de la critique.

SynopsisModifier

À Jiscalosse, un village fictif du département des Landes en Nouvelle-Aquitaine, Martine, la maire (Marie-Anne Chazel), vend une partie des terres municipales à un patron allemand (Christoph Maria Herbst (de)) afin d'éviter la faillite de la commune. Le PDG décide alors d’y délocaliser l’ensemble de son entreprise.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

ÉpisodesModifier

  1. L'Annonce (Die Ankündigung)
  2. L'Arrivée (Die Ankunft)
  3. L'Arbre de l'amour (Liebe liegt im Baum)
  4. Journées portes ouvertes (Tag der offenen Tür)
  5. La Résistance (French Disco)
  6. Oktoberfest (Oktoberfest)
  7. Sea, Sex and Sun (Sea, Sex and Sun)
  8. Affaires de famille (Familienangelegenheit)
  9. La Révolte (Der Aufstand)
  10. Aux urnes (Französische Verhältnisse)

TournageModifier

La série est entièrement tournée en Nouvelle-Aquitaine, entre Rions, Andernos, Bordeaux, et Lacanau[4]. La série multiplie les clichés datés et erronés[5].

CritiquesModifier

La série reçoit un accueil critique très négatif, aussi bien en Allemagne[5] qu'en France[6]. La série, première série française d'Amazon, est comparée à la série Marseille de Netflix, elle aussi critiquée mais Deutsch-les-Landes, d'après Télérama, « devrait être rapidement oubliée » alors que les défauts de Marseille exercent une certaine fascination sur le spectateur[7].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Deutsch-les-Landes : de quoi va parler la première série d’Amazon tournée en France ? », sur Sud Ouest
  2. Mickäel Bosredon, « Gironde: La série d'Amazon «Deutsch-les-Landes» recrute 700 figurants sur le département », sur 20minutes.fr,
  3. Nicolas Bellet, « Deutsch-Les-Landes : Amazon Prime lance sa première série française avec Sylvie Testud », sur premiere.fr,
  4. « Série recherche 753 figurants en Gironde pour tournage en avril, mai et juin », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  5. a et b Johanna Luyssen, « Bière contre vin rouge : «Deutsch-les-Landes», la comédie franco-allemande qui tache », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. Benjamin Meffre, « Deutsch-les-Landes : La première série française d'Amazon éreintée par la critique », sur PureMédias,
  7. Pierre Langlais, « Marseille ou Deutsch-les-Landes, laquelle est la pire ? », Télérama,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier