Demario Davis

joueur américain de football américain
Demario Davis
Description de cette image, également commentée ci-après
Demario Davis en 2015
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
à Collins, Mississippi
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 112 kg (246 lb)
Numéro 56
Position Linebacker
Carrière universitaire ou amateur
2008-2011 Red Wolves d'Arkansas State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Jets de New York
(2012, 77e choix au total)
2018- Saints de La Nouvelle-Orléans
2012-2015
2016
2017
Jets de New York
Browns de Cleveland
Jets de New York
All-Pro 2019
Carrière pro. Depuis 2012

(en) Statistiques sur nfl.com

Demario Davis (né le ) est un linebacker américain des Saints de La Nouvelle-Orléans de la National Football League (NFL). Il est sélectionné par les Jets de New York au troisième tour de la draft 2012 de la NFL. Il a joué au football universitaire à l'Université d'État de l'Arkansas.

JeunesseModifier

La mère de Davis lui donne naissance à l'âge de 16 ans et son père sert dans l'armée[1]. Davis fréquente la Brandon High School à Brandon, dans le Mississippi, où il pratique trois sports : le football américain, le basket-ball et l'athlétisme. Au football, il évolue principalement en tant que wide receiver durant ses années sophomore et junior, aidant l’équipe à faire sa 14e apparition en playoffs au cours des 16 dernières années, avec un bilan de 7-5[2]. En tant que senior, il enregistre 81 tacles, six interceptions et un sack, tout en recevant plus de 30 passes pour 386 yards à la passe, et quatre touchdowns[3]. Il est également membre de l'équipe de basketball de Brandon et concourt en tant que sauteur en hauteur avec l'équipe d'athlétisme universitaire.

Il est sélectionné dans l'équipe All-Metro Clarion Ledger[4].

Carrière universitaireModifier

Lors de sa première année à l'université d'état de l'Arkansas, en 2007, il prend le statut de redshirt et ne participe à aucun match[2].

En 2008, il participe à 11 matchs, récoltant 17 tacles dont 10 en solo[5]. Le , alors que les Red Wolves affrontent les Tigers de Texas Southern (en), Davis récupère un fumble et le retourne sur 53 yards pour un touchdown[6].

La saison 2009 sera son année universitaire record puisqu'il récolte 80 tacles dont 59 en solo, huit tackles for loss et 3 sacks[5]. Il est titulaire au poste de linebacker lors des douze matchs de la saison régulière. Le lors d'une défaite 21-24 contre les Hawkeyes de l'université de l'Iowa, il intercepte une passe du quarterback Ricky Stanzi (en) et la retourne sur 75 yards pour inscrire le second touchdown de sa carrière[7].

Son année junior, en 2010, lui permet d'intégrer la première équipe All-Sun Belt Conference[8] avec 63 tacles, 3,5 tacles for loss, un sack, deux interceptions, deux fumbles forcés et un fumble récupéré[5].

Pour sa dernière année, en 2011, il aide son équipe à finir la saison avec un bilan de 10-3 et remporter la conférence Sun Belt[9], lui permettant de participer au GoDaddy.com Bowl. Davis y récolte 5 tacles dont 3 en solo, lors de la défaite de son équipe face aux Huskies de l'université de Northern Illinois[10].

Statistiques universitairesModifier

Stats NCAA de Demario Davis[5]
Année Équipe Statut  MJ  Plaquages Interceptions Fumbles
Total Seul Ast. Sacks  Nb. Yards Déf.  TD   Nb. Rec.
2008 Red Wolves d'Arkansas State FR 11 17 10 7 0 0 1 0 0 0 1
2009 Red Wolves d'Arkansas State SO 12 80 51 29 3 1 75 0 1 0 0
2010 Red Wolves d'Arkansas State JR 12 63 37 26 1 2 10 0 0 0 0
2011 Red Wolves d'Arkansas State SR 13 69 31 38 3 1 27 0 0 0 0
Totaux 48 229 129 100 7 4 112 1 1 0 1

Carrière professionnelleModifier

Davis assiste au NFL Scouting Combine à Indianapolis, dans l'Indiana, et effectue tous les exercices. Le , il assiste au Pro Day de l'Arkansas State et choisit d'effectuer le sprint de bord de 40 yards, réalisant un temps de 4,52 s, avec des temps intermédiaires de 2,72 s au 20 yardset de 1,63 s au 10 yards ainsi qu'une détente verticale de 38,5 in (98 cm) À la conclusion du processus préliminaire, Davis doit être choisi, selon la majorité des experts en matière de sélection et des dépisteurs de la NFL, pour le troisième tour de la draft 2012, se classant au neuvième rang des meilleures perspectives pour les linebackers selon DraftScout.com[11].

Mesures pré-draft de Demario Davis (NFL Scouting Combine)
Taille Poids Bras Main Sprint Shuttle
20 yards
3 cones
drill
Détente Développé
couché
Test
Wonderlic
40 yards 10 yards 20 yards verticale horizontale
ftin
(1,88 m)
235 lb
(107 kg)
32 in
(0,81 m)
in
(0,23 m)
4,52 s 1,63 s 2,72 s 4,28 s 7,19 s 38,5 in
(0,98 m)
10 ftin
(3,15 m)
32 reps

Jets de New York (2012-2015)Modifier

Les Jets de New York sélectionnent Davis au troisième tour (77e choix au total) de la draft 2012 de la NFL. Il est le dixième linebacker drafté en 2012[12].

Le , Davis signe un contrat de 4,81 millions de dollars sur quatre ans avec une prime à la signature de 618 000 $[13],[12].

Tout au long du camp d’entraînement, Davis rivalise avec le vétéran Bart Scott (en) pour le poste de linebacker[14]. L'entraîneur-chef Rex Ryan désigne Davis comme troisième linebacker pour la saison 2012, derrière Bart Scott et Josh Mauga (en)[15],[16].

Il fait ses débuts professionnels en saison régulière lors de la victoire 48 à 28 contre les Bills de Buffalo en semaine 1[17]. Le , Davis réalise son premier tacle lors d'un retour de botté de dégagement par Marcus Thigpen (en) dans le premier quart-temps d'une victoire de 23 à 20 en prolongation contre les Dolphins de Miami lors de la troisième semaine[18]. Au cours de la semaine 6, Davis est promu au poste de premier réserviste des Jets après que Josh Mauga ait été placé sur la liste des blessés après s'être déchiré un muscle pectoral la semaine précédente[19]. Le , en semaine 7, Davis reçoit sa première titularisation en carrière à la place de Bart Scott et enregistre sept tacles combinés, un sommet dans la saison, lors d'une défaite de 29 à 26 contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre[17]. Il reste titulaire pour les deux matchs suivants (semaines 8 à 10), Bart Scott se remettant d'une blessure à l'orteil qu'il avait subie lors de la 7e semaine[20].

Il termine sa saison rookie avec 36 tacles combinés (31 en solo) et une récupération de fumble en 16 matchs dont trois comme titulaire[21]. Il inscrit 15 de ses tacles en jouant dans les équipes spéciales[22].

Davis entre dans le camp d'entraînement en tant que linebacker titulaire après que le nouveau coordinateur défensif des Jets, Dennis Thurman (en), soit passé d'une défense base 4-3 à une défense base 3-4. L'entraîneur-chef Rex Ryan désigne Davis et David Harris comme titulaires pour le début de la saison régulière en 2013[23].

Il débute dans le premier match de la saison des Jets contre les Buccaneers de Tampa Bay et enregistre huit tacles combinés lors de la victoire 18-17[24]. Le , Davis récolte six tacles combinés et effectue son premier sack en carrière lors d'une victoire de 27 à 20 contre les Bills de Buffalo lors de la troisième semaine[24]. Il capture le quarterback E. J. Manuel pour une perte de trois yards au troisième quart-temps[25]. Le , Davis réalise quatre tacles, dévie une passe et fait sa première interception en carrière lors d'une victoire de 26 à 20 contre les Saints de la Nouvelle-Orléans en 9ème semaine[24]. Il intercepte une passe lancée par Drew Brees qui est à l'origine destinée à Benjamin Watson pendant le premier quart-temps[26]. Au cours de la semaine 13, il récolte dix tacles combinés (six en solo), le plus haut de la saison, lors de la défaite 23-23 des Jets contre les Dolphins de Miami[24].

Il termine la saison avec 107 tacles combinés (63 en solo), une déviation de passe, un sack et une interception en 16 matchs, tous comme titulaire[21].

L'entraîneur-chef Rex Ryan retient à nouveau Davis et David Harris comme linebackers titulaires pour le début de la saison 2014, aux côtés des linebackers extérieurs Calvin Pace (en) et Quinton Coples (en)[27].

Le , Davis enregistre six plaquaques combinés et deux sacks sur le quarterback Aaron Rodgers lors de la défaite 31 à 24 des Jets chez les Packers de Green Bay au cours de la deuxième semaine[28]. Au cours de la semaine 10, il récolte 12 tacles combinés (11 en solo), le plus haut de la saison, et dévie une passe lors d'une victoire de 20 à 13 contre les Steelers de Pittsburgh. C'est son quatrième match avec plus de dix tacles combinés en 2014[29].

Il termine sa troisième saison avec 116 tacles combinés (79 en solo), cinq déviations de passe et 3,5 sacks en 16 parties comme titulaire[21]. Le , Woody Johnson, propriétaire des Jets de New York, limoge son directeur général John Idzik Jr. (en) et son entraîneur-chef Rex Ryan après que les Jets terminent avec un bilan de 4 à 12 en 2014 [30].

L'entraîneur-chef Todd Bowles (en) choisit de retenir les linebackers titulaires des Jets et nomme officiellement Davis, Harris, Coples et Pace pour commencer la saison 2015[31].

Au cours de la semaine 3, Davis récolte 13 tacles (six en solo), le plus haut de la saison, lors de la défaite de 24 à 17 des Jets contre les Eagles de Philadelphie[32]. La semaine suivante, Davis réussit deux déviations et un tacle lors de la victoire 27 à 14 aux Dolphins de Miami[32].

Davis a terminé la saison 2015 avec 90 tacles combinés (57 en solo), deux déviations de passe et deux sacks en 16 matches comme titulaire[21]. Bien que les Jets de New York terminent deuxièmes de l’AFC East avec un bilan de 10 à 6, ils ne se qualifient pas pour les séries éliminatoires[33].

Davis obtient la 15e meilleure note au classement général parmi les 60 linebackers qualifiés par Pro Football Focus[34].

Browns de Cleveland (2016)Modifier

Davis devient agent libre sans restriction après la saison 2015 et suscite l'intérêt de plusieurs équipes, notamment les Browns de Cleveland[35].

Le , il signe un contrat de 8 millions de dollars sur deux ans, assorti d'une garantie de 4,10 millions de dollars et d'une prime à la signature de 2 millions de dollars[36],[37]. L'entraîneur-chef Hue Jackson (en) nomme Davis et Christian Kirksey (en) comme titulaires pour commencer la saison régulière, aux côtés des LB extérieurs Nate Orchard (en) et Emmanuel Ogbah[38].

Il fait ses débuts en saison régulière avec les Browns dans leur premier match de la saison aux Eagles de Philadelphie et enregistre sept tacles combinés lors de leur défaite 29–10[39]. Au cours de la semaine 10, Davis enregistre trois tacles combinés et un sack du quarterback Joe Flacco lors d'une défaite de 28–7 aux Ravens de Baltimore[39]. Le , Davis récolté dix tacles combinés (huit en solo), le plus haut de la saison, lors de la défaite 33–13 des Brown contre les Bills de Buffalo[39].

Il termine sa seule saison aux Browns de Cleveland avec 99 tacles combinés (59 en solo), deux déviations de passe et deux sacks dans 16 matchs comme titulaire[21].

Retour aux Jets (2017)Modifier

Le les Browns renvoient Davis aux Jets de New York en échange du safety Calvin Pryor[40].

Il participe au camp d'entraînement de la saison 2017 en tant que linebacker titulaire, mais voit la concurrence de Bruce Carter (en), Julian Stanford (en), Spencer Paysinger (en), Frank Beltre (en) et Connor Harris (en)[41]. L'entraîneur-chef Todd Bowles (en) nomme Davis et le rookie Darron Lee parmi les linebackers titulaires pour commencer la saison régulière[42].

Il débuté lors de l'ouverture de la saison contre les Bills de Buffalo et récolte 14 tacles (huit en solo), le nombre le plus élevé de la saison. Il est crédité d'un demi-sack dans la défaite 21 à 12[43]. Le , il enregistre 11 tacles en solo, une aide sur un plaquage, et dévie une passe lors de la victoire 29 à 6 des Jets contre les Dolphins de Miami lors de la 3e semaine[44]. Au cours de la 14e semaine, Davis récolté 13 tacles combinés (dix en solo) et un demi-sack lors d’une défaite de 23-0 aux Broncos de Denver[45].

Il termine la saison 2017 avec un total de 135 tacles combinés (97 en solo), un sommet en carrière de cinq sacks et trois déviations de passe en 16 matchs[21]. Ses 135 tacles combinés terminent sixième de la ligue en 2017[46]. Il obtient une note globale de 87,3 points de la part de Pro Football Focus et il est classé huitième parmi tous les linebackers qualifiés en 2017[47].

Saints de La Nouvelle-OrléansModifier

Saison 2018Modifier

Davis devient agent libre sans restriction en 2018 et suscite l'intérêt de plusieurs équipes car il est considéré comme le meilleur linebacker disponible[48]. Il déclare qu'il a l'intention de retourner à New York et considère les Jets comme sa maison. Les Jets et Davis ne parviennent pas à un accord et il affirme que les Jets ne lui ont jamais officiellement fait d'offre de contrat, mais que cela est probablement dû au prix demandé[49].

Le , les Saints de La Nouvelle-Orléans lui font signer un contrat de trois ans d'une valeur de 24 millions de dollars avec 16 millions de dollars garantis et une prime à la signature de 9,2 millions de dollars[50],[51],[37].

Au cours de la semaine 4, Davis enregistre 11 tackles, deux for loss et deux sacks dans une victoire 33 à 18 sur les Giants de New York, lui permettant ainsi de devenir le joueur défensif de la semaine dans la NFC[52].

Saison 2019Modifier

En semaine 10, contre les Falcons d'Atlanta, Davis enregistre un record d'équipe de 11 tackles et sacke Matt Ryan une fois dans la victoire de 26-18[53].

Statistiques NFLModifier

Saison régulièreModifier

Statistiques NFL de Demario Davis en saisons régulières[21],[54]
Année Équipe  MJ  Plaquages Interceptions Fumbles
Total Seul Ast. Sacks  Nb. Yards Déf.  TD   Nb. Rec.
2012 Jets de New York 16 26 22 4 0,0 0 0 0 0 0 1
2013 Jets de New York 16 107 63 44 1 1,0 0 1 0 0 0
2014 Jets de New York 16 116 78 38 3,5 0 0 5 0 0 2
2015 Jets de New York 16 89 57 32 2,0 0 0 2 0 0 1
2016 Browns de Cleveland 16 99 59 40 2,0 0 0 2 0 1 0
2017 Jets de New York 16 135 97 38 5,0 0 0 3 0 0 1
2018 Saints de La Nouvelle-Orléans 16 110 74 36 5,0 0 0 4 0 2 1
2019 Saints de La Nouvelle-Orléans 16 111 87 24 4,0 1 1 12 0 0 0
Totaux chez les Jets 483 327 156 11,5 1 0 11 0 0 5
Totaux chez les Browns 99 59 40 2,0 0 0 2 0 1 0
Totaux chez les Saints 221 161 60 9,0 1 1 16 0 2 1
Totaux en NFL 803 547 256 22,5 2 1 29 0 3 6

Séries éliminatoiresModifier

Statistiques NFL de Demario Davis en séries éliminatoires[21],[54]
Année Équipe  MJ  Plaquages Interceptions Fumbles
Total Seul Ast. Sacks  Nb. Yards Déf.  TD   Nb. Rec.
2018 Saints de La Nouvelle-Orléans 2 22 14 8 0,0 1 1 1 0 0 0
2019 Saints de La Nouvelle-Orléans 1 7 4 3 0,0 0 0 2 0 0 0
Totaux 29 18 11 0,0 1 1 3 0 0 0

Vie privéeModifier

Demario Davis est le cousin de l'ancien quarterback des Titans et des Ravens, Steve McNair[55].

RéférencesModifier

  1. (en) « THE INCREASE: Learning from My Mom - Demario Davis », sur Sports Spectrum, (consulté le 18 avril 2019)
  2. a et b (en) « Demario Davis bio », sur ArkansasStateRedWolves.com (consulté le 18 avril 2019)
  3. (en) « Former Brandon High linebacker Demario Davis named NFC Defensive Player of the Week », sur The Clarion Ledger (consulté le 18 avril 2019)
  4. Bro Namath, « Biography of a Jet: Demario Davis », sur Gang Green Nation, (consulté le 18 avril 2019)
  5. a b c et d (en) « Demario Davis College Stats », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 18 avril 2019)
  6. (en) « Texas Southern vs. Arkansas State - Game Recap - September 6, 2008 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 18 avril 2019)
  7. (en) « Arkansas State vs. Iowa - Game Summary - October 3, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 18 avril 2019)
  8. (en) « ASU Football Has 11 Players Named All-Sun Belt Conference », sur ArkansasStateRedWolves.com (consulté le 18 avril 2019)
  9. (en) « 2011 Arkansas State Red Wolves Stats », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 18 avril 2019)
  10. (en) « GoDaddy.com Bowl - Northern Illinois vs Arkansas State Box Score, January 8, 2012 », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 18 avril 2019)
  11. (en-US) « Demario Davis Scouting Report », sur NEPatriotsDraft.com - 2017 NFL Draft, (consulté le 18 avril 2019)
  12. a et b (en) « Jets sign LB Demario Davis, a third-round pick », sur NFL.com (consulté le 18 avril 2019)
  13. (en-US) Jenny Vrentas, « Jets sign third-round pick Demario Davis to four-year deal », sur nj.com, (consulté le 18 avril 2019)
  14. (en) « Bart Scott, Demario Davis clash for New York Jets role », sur NFL.com (consulté le 18 avril 2019)
  15. (en-US) Jun 10th et 2012, « Jets 1st Depth Chart Of 2012 Is Unveiled », sur JetNation.com (NY Jets Blog & Forum), (consulté le 18 avril 2019)
  16. (en) « New York Jets Depth Chart Archive | Ourlads.com », sur www.ourlads.com (consulté le 18 avril 2019)
  17. a et b (en) « Demario Davis: Game Logs at NFL.com 2012 », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  18. (en-US) « Watch New York Jets vs. Miami Dolphins [09/22/2012] including a live Drive Chart and real-time highlights », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  19. (en-US) Conor Orr, « Jets LB Josh Mauga out for the season with a torn pectoral muscle », sur nj.com, (consulté le 18 avril 2019)
  20. (en-US) Conor Orr, « Jets Bart Scott's consecutive games played streak on the line because of a toe injury », sur nj.com, (consulté le 18 avril 2019)
  21. a b c d e f g et h (en) « Demario Davis: Career Stats at NFL.com », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  22. (en-US) Nate Taylor, « A Second-Year Jet Strives to Play Beyond What He Knows », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 18 avril 2019)
  23. (en-US) « NY Jets Release 2013 Depth Chart », sur JetNation.com (NY Jets Blog & Forum), (consulté le 18 avril 2019)
  24. a b c et d (en) « Demario Davis: Game Logs at NFL.com 2013 », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  25. (en-US) « Watch Buffalo Bills vs. New York Jets [09/22/2013] including a live Drive Chart and real-time highlights », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  26. (en-US) « Watch New Orleans Saints vs. New York Jets [11/03/2013] including a live Drive Chart and real-time highlights », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  27. (en) « New York Jets Depth Chart Archive | Ourlads.com », sur www.ourlads.com (consulté le 18 avril 2019)
  28. (en-US) « Watch New York Jets vs. Green Bay Packers [09/14/2014] including a live Drive Chart and real-time highlights », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  29. (en) « Demario Davis: Game Logs at NFL.com 2014 », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  30. (en) « Jets clean house, fire GM Idzik, coach Ryan », sur ESPN.com, (consulté le 18 avril 2019)
  31. (en) « New York Jets Depth Chart Archive | Ourlads.com », sur www.ourlads.com (consulté le 18 avril 2019)
  32. a et b (en) « Demario Davis: Game Logs at NFL.com 2015 », sur www.nfl.com (consulté le 18 avril 2019)
  33. (en) « 2015 NFL Standings & Team Stats », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 19 avril 2019)
  34. (en) Brian Costello, « Demario Davis out to pile up millions during Jets walk year », sur New York Post, (consulté le 19 avril 2019)
  35. (en-US) Mary Kay Cabot, « Free agent LB Demario Davis visiting Browns today », sur cleveland.com, (consulté le 19 avril 2019)
  36. (en) « Transactions roundup: Demario Davis joins Browns », sur NFL.com (consulté le 19 avril 2019)
  37. a et b (en-US) Spotrac.com, « Demario Davis », sur Spotrac.com (consulté le 19 avril 2019)
  38. (en) « Cleveland Browns Depth Chart Archive | Ourlads.com », sur www.ourlads.com (consulté le 19 avril 2019)
  39. a b et c (en) « Demario Davis: Game Logs at NFL.com 2016 », sur www.nfl.com (consulté le 19 avril 2019)
  40. (en-US) Mary Kay Cabot, « Browns trade Demario Davis back to Jets for former 1st-round safety Calvin Pryor », sur cleveland.com, (consulté le 20 avril 2019)
  41. (en-US) « What Demario Davis Thinks of His New Role », sur www.newyorkjets.com (consulté le 20 avril 2019)
  42. (en) « New York Jets Depth Chart Archive | Ourlads.com », sur www.ourlads.com (consulté le 20 avril 2019)
  43. (en) « New York Jets at Buffalo Bills - September 10th, 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 20 avril 2019)
  44. (en) Gary Gramling, « Jets’ First Win of the Year An Ugly One vs. Dolphins », sur SI.com (consulté le 20 avril 2019)
  45. (en) « 2017 Week 14 NFL Games: Jets Broncos Recap », sur www.teamrankings.com (consulté le 20 avril 2019)
  46. (en) « National Football League Stats - by Player Category | NFL.com », sur www.nfl.com (consulté le 20 avril 2019)
  47. (en) « Jets LB Demario Davis powers his way to top linebacker game grade in 2017 | NFL Analysis | Pro Football Focus », sur www.profootballfocus.com (consulté le 20 avril 2019)
  48. (en) « PFF: Demario Davis the highest-graded free agent linebacker », sur Jets Wire, (consulté le 20 avril 2019)
  49. (en-US) Darryl Slater, « NFL free agents 2018: Demario Davis says it's 'shocking' Jets never offered him contract », sur nj.com, (consulté le 20 avril 2019)
  50. (en) Charean Williams, « Report: Demario Davis agrees to three-year, $24 million deal with Saints », sur ProFootballTalk, (consulté le 20 avril 2019)
  51. (en-US) « John DeShazier: Linebacker Demario Davis joined Saints to chase greatness », sur www.neworleanssaints.com (consulté le 20 avril 2019)
  52. (en) « Jared Goff, Marcus Mariota among Players of the Week », sur NFL.com (consulté le 20 avril 2019)
  53. (en) « Falcons vs. Saints - Game Recap - November 10, 2019 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 4 janvier 2020)
  54. a et b (en) « Demario Davis Stats », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 20 avril 2019)
  55. (en) Brian Costello, « For Jets’ Davis, visiting Nashville rekindles memories of cousin Steve McNair », sur New York Post, (consulté le 20 avril 2019)