Ouvrir le menu principal
Death Magnetic

Album de Metallica
Sortie
Enregistré Avril 2007 - Mai 2008
Los Angeles, Californie
Durée 75:00[1]
Genre
Producteur Rick Rubin
Label Warner Bros
Critique

Albums de Metallica

Death Magnetic est le neuvième album studio du groupe de thrash metal Metallica.

L'album est produit par Rick Rubin et est sorti le 12 septembre 2008.

C'est le premier album de Metallica auquel Robert Trujillo participe et le premier produit par Rick Rubin. Death Magnetic signe le retour de Metallica aux sons plus bruts de ses débuts. Ainsi que le retour des solos du guitariste Kirk Hammett, absents sur l'album précédent.

InformationsModifier

Le groupe a enregistré 26 chansons en studio, puis la liste des morceaux a été réduite à 14, puis à 11 avec le producteur Rick Rubin.
Seulement 10 chansons seront retenues pour l'album[6].

La date officielle de sortie de l'album est le 12 septembre 2008 dans le monde entier[7]. L'album a été vendu à quelques exemplaires dans un magasin français le 2 septembre à des fans. Quelques heures après il a été diffusé sur les réseaux peer to peer[8]. L'album était également en vente le 11 septembre à partir de 23h, dans un magasin de CD au Danemark.

Le onzième titre, laissé de côté, est Shine. Lars Ulrich a annoncé qu'il sortirait un jour ou l'autre[réf. nécessaire]. Il est sorti début 2012 sous le titre "Just A Bullet Away".

L'album contient un morceau instrumental (Suicide and Redemption) ; la dernière pièce instrumentale enregistrée par le groupe était To Live Is To Die, sur l'album ...And Justice for All, sorti en 1988.

Le titre de l'album, Death Magnetic, est un hommage aux rockeurs décédés. James Hetfield déclare à ce sujet : « It started out as kind of a tribute to people that have fallen in our business, like Alice In Chains frontman Layne Staley and a lot of the people that have died, basically - rock and roll martyrs of sorts. And then it kind of grew from there. » ("Ça a débuté comme une sorte d'hommage aux personnes qui ont disparu de notre métier, tel le chanteur d'Alice In Chains, Layne Staley, et bien d'autres qui sont morts, des martyrs du rock and roll en quelque sorte. Et puis cette idée s'est développée en partant de là.")

Il ajoute : « Thinking about death... just like a magnet, some people are drawn towards it, and other people are afraid of it and push away. » ("Penser à la mort... comme un aimant, certains sont attirés par elle, et d'autres en sont terrorisés et fuient le sujet".) Il continue : « The concept that we're all gonna die sometimes is over-talked about and then a lot of times never talked about - no one wants to bring it up. But we all have to deal with it at some point. » ("L'idée que nous allons tous mourir un jour est rebattue, et donc, la plupart du temps, n'est jamais discutée ; personne ne veut l'aborder. Mais nous devons tous affronter cela un jour ou l'autre.") De plus, James Hetfield, expliquera au cours d'une interview pour "Metallica - A Culture Show Special", que cet album correspond plus à l'esprit Metallica que les précédents. Il dit : "Beaucoup de choses ont changé depuis St Anger, moins de portes qui claquent, et un réel esprit de famille." James Hetfield ajoutera même : "Robert Trujilo a déjà contribué, et ceci dit sans blâmer Jason Newsted, plus pour ce disque que Jason en 14 ans." James confirmera un retour aux quatre premiers albums pour ce disque, dont il n'est pas peu fier[9].

La chanson All Nightmare Long a servi de thème musical au pay-per-view de la WWE, No Mercy 2008. My Apocalypse est utilisée pour le générique de l'émission Jesse James est un homme mort, animée par Jesse James, le créateur de West Coast Choppers.

L'EP Beyond Magnetic contient certaines des chansons non-retenues pour cet album, notamment Hell and Back et Hate Train.

ControverseModifier

L'album a été critiqué quant à la qualité médiocre du son. En effet, une analyse spectrale des pistes fait apparaître une saturation particulièrement prononcée du signal sonore. Cette saturation serait due à la "Guerre du volume", une pratique en expansion qui vise à produire des disques de plus en plus forts (au niveau du volume perçu, défini lors du mixage et du ''mastering''), entraînant ainsi une compression de la dynamique (réduction de l'écart entre les passages doux et les passages forts, qui par conséquent ne sont plus aussi percutants, tandis que le volume constamment élevé génère une fatigue auditive), et dans les cas extrêmes des effets de distorsion, comme il est reproché entre autres à l'album Death Magnetic.

En revanche, cette dégradation de la qualité audio n'est pas observable sur la version de l'album présente dans le jeu Guitar Hero: Metallica. Cela est dû au fait que les pistes audio du jeu proviennent de la phase de mixage de l'album (les pistes distinctes de chaque instrument sont disponibles), et non du mastering, étape à laquelle semble avoir été opérée la compression excessive. De nouvelles versions remixées de l'album ont donc rapidement été diffusées sur internet, après que des internautes aient extrait les fichiers audio du jeu.

Lars Ulrich a réagi en défendant l'album, lors d'une interview pour Blender.com, en affirmant qu'il n'y avait aucun problème avec la qualité du son, et que le producteur avait dans l'idée de rendre le son vivant, excitant[10].

Liste des titresModifier

No Titre Durée
1. That Was Just Your Life 7:10
2. The End of the Line 7:52
3. Broken, Beat & Scarred 6:26
4. The Day That Never Comes 7:56
5. All Nightmare Long 8:00
6. Cyanide 6:41
7. The Unforgiven III 7:47
8. The Judas Kiss 8:01
9. Suicide and Redemption (Instrumental) 10:02
10. My Apocalypse 5:01
No Titre Durée
1. Hi Guy 7:11
2. Neinteen 7:35
3. Black Squirrel 6:13
4. Casper 8:15
5. Flamingo 7:59
6. German Soup 6:31
7. UN3 7:50
8. Gymbag 7:55
9. K2LU 9:30
10. Ten 5:18

Composition du groupeModifier

Crédits

ChartsModifier

AlbumModifier

Pays Charts Position Certifié Ventes
  Allemagne IFPI 1   3 × Or[13] 500 000
  Argentine Carpif 1   Platine 40 000+[14]
  Australie ARIA 1   2 × Platine[15] 140 000+[16]
  Autriche Ö3 Austria Top 40 1[17]
  Belgique (Flandres) Ultratop 1[18]   Platine 30 000
  Belgique (Wallonie) Ultratop 2[19]   Platine 30 000
  Brésil ABPD 1   Or 45 000[20]
  Canada Nielsen SoundScan 1   3 × Platine[21] 240 000+[21]
  Colombie ASINCOL 1   Platine[22] 10 000+[22]
  Croatie HDU 1
  Danemark IFPI Denmark 1[23]   Platine 30 000
  Espagne PROMUSICAE 2[24]   Or 40 000+
  États-Unis Billboard 200 1   Platine[25] 1 875 000[26]
Top Rock Albums
Top Hard Rock Albums
Top Modern Rock/Alternative Albums
  Europe IFPI 1   Platine[27] 1 000 000[28]
  Finlande IFPI 1[29]   2 × Platine[30] 79 415[30]
  France SNEP / IFOP 1[31]   Or[32] 75 000 [32]
  Grèce IFPI 29[33]   Platine[34] 15 000+
  Hongrie Mahasz 2   Platine 6000+
  Irlande IRMA 1   Platine 15 000
  Italie FIMI 1[35]   Platine 118 000+
  Japon Oricon 1   Or[36] 83 000
  Mexique AMPROFON 1[37]   Platine[38] 100 000
  Nouvelle-Zélande Rianz 1   Platine 60 000
  Norvège VG Nett 1[39]   2 × Platine 64 000
  Pays-Bas GFK / Dutch Charts 1[40]   Or 40 000
  Pologne ZPAV 1   2 × Platine
  Portugal AFP 1   Platine[41] 20 000
  République tchèque IFPI 1   Platine 20 000+[42]
  Royaume-Uni OCC 1   Or[43] 200 000+
  Suède Sverigetopplistan 1[44]   2 × Platine 80 000
  Suisse Swiss Music Charts 1[45]   Platine[46] 30 000[46]
  Turquie Mu-Yap Turkey 1   Or[47] 8500

FormatModifier

Pays Format Catalogue Label
  Canada CD (Album Digital)[48] 2-508732 Warner Bros. Records
  États-Unis Vinyle (x2)[49] 508732-1 Warner Bros. Records
  Europe Vinyle (x5) édition limitée (12" - 45 tours)[50],[51] 00602517737310 Vertigo
  États-Unis Vinyle (x5') + CD[52] 512119-1 Warner Bros. Records
  Europe Vinyle + CD + DVD[53] 00602517804609 Vertigo
  États-Unis CD[54] 508732-2 Warner Bros. Records

RéférencesModifier

  1. Metal Hammer - News Article
  2. « Death Magnetic - Metallica - Songs, Reviews, Credits - AllMusic », sur allmusic.com (consulté le 24 août 2016)
  3. « Album Reviews », sur rollingstone.com (consulté le 24 août 2016)
  4. http://www.blender.com/guide/new/55273/death-magnetic.html
  5. Thomson, « Rock review: Metallica, Death Magnetic », (consulté le 24 août 2016)
  6. « Breaking News: Metallica Tells All About New Album - SPIN », sur spin.com, (consulté le 24 août 2016)
  7. « Page Not Found - Metallica - Page Not Found - Metallica », sur metallica.com (consulté le 24 août 2016)
  8. « Roadrunner Records Page Not Found », sur roadrunnerrecords.com (consulté le 24 août 2016)
  9. NME.COM, « Metallica explain the meaning of their new album's title - NME.COM », sur nme.com (consulté le 24 août 2016)
  10. (en) « Lars Ulrich Defends Sound Quality Of Metallica's Death Magnetic »
  11. « Page Not Found - Metallica - Page Not Found - Metallica », sur metallica.com (consulté le 24 août 2016)
  12. http://www.discogs.com/image/R-1462887-1223683775.jpeg
  13. aberratio GmbH, Hamburg, www.aberratio.de, « Bundesverband Musikindustrie: Gold-/Platin-Datenbank », sur musikindustrie.de (consulté le 24 août 2016)
  14. http://www.capif.org.ar/Default.asp?CodOp=ESOP&CO=5
  15. « http://www.aria.com.au/pages/httpwww.aria.com.aupagesARIACharts-Accreditations-2008Albums.htm », sur aria.com.au (consulté le 24 août 2016)
  16. « ARIA Charts - Accreditations », sur aria.com.au (consulté le 24 août 2016)
  17. Steffen Hung, « Metallica - Death Magnetic », sur austriancharts.at (consulté le 24 août 2016)
  18. « Ultratop 200 Albums », sur ultratop.be (consulté le 24 août 2016)
  19. « Ultratop 200 Albums », sur ultratop.be (consulté le 24 août 2016)
  20. « Roadrunner Records Page Not Found », sur roadrunnerrecords.com (consulté le 24 août 2016)
  21. a et b http://www.cria.ca/gold/1008_g.php
  22. a et b « Death Magnetic, lo nuevo de Metallica », sur elespectador.com (consulté le 24 août 2016)
  23. Steffen Hung, « danishcharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur danishcharts.com (consulté le 24 août 2016)
  24. Steffen Hung, « spanishcharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur spanishcharts.com (consulté le 24 août 2016)
  25. https://www.riaa.com/goldandplatinumdata.php?resultpage=1&table=SEARCH_RESULTS&action=&title=Death%20Magnetic&artist=Metallica&format=&debutLP=&category=&sex=&releaseDate=&requestNo=&type=&level=&label=&company=&certificationDate=&awardDescription=&catalogNo=&aSex=&rec_id=&charField=&gold=&platinum=&multiPlat=&level2=&certDate=&album=&id=&after=&before=&startMonth=1&endMonth=1&startYear=1958&endYear=2009&sort=Artist&perPage=25
  26. « Roadrunner Records Page Not Found », sur roadrunnerrecords.com (consulté le 24 août 2016)
  27. http://www.ifpi.org/content/section_news/platinum_intro.html
  28. http://www.ifpi.org/content/section_news/plat2008.html
  29. Steffen Hung, « finnishcharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur finnishcharts.com (consulté le 24 août 2016)
  30. a et b « Musiikkituottajat - Tilastot - Kulta- ja platinalevyt », sur ifpi.fi (consulté le 24 août 2016)
  31. Steffen Hung, « lescharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur lescharts.com (consulté le 24 août 2016)
  32. a et b http://www.disqueenfrance.com/fr/monopage.xml?id=259165&year=&type=8
  33. http://greekcharts.com/showitem.asp?interpret=Metallica&titel=Death+Magnetic&cat=a
  34. http://www.ifpi.gr/chart01.htm
  35. Steffen Hung, « italiancharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur italiancharts.com (consulté le 24 août 2016)
  36. « 一般社団法人 日本レコード協会 », sur riaj.or.jp (consulté le 24 août 2016)
  37. http://mexicancharts.com/showitem.asp?interpret=Metallica&titel=Death+Magnetic&cat=a
  38. http://greaves.tv/amprofon3/Top100.pdf
  39. Steffen Hung, « norwegiancharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur norwegiancharts.com (consulté le 24 août 2016)
  40. Steffen Hung, « Dutch Charts - dutchcharts.nl », sur dutchcharts.nl (consulté le 24 août 2016)
  41. http://www.afp.org.pt/estatisticas.php?smenu=discos
  42. « - », sur ceskenoviny.cz (consulté le 24 août 2016)
  43. http://www.bpi.co.uk/platinum/platinumright.asp?rq=search_plat&r_id=33325
  44. Steffen Hung, « swedishcharts.com - Metallica - Death Magnetic », sur swedishcharts.com (consulté le 24 août 2016)
  45. Steffen Hung, « Metallica - Death Magnetic - hitparade.ch », sur hitparade.ch (consulté le 24 août 2016)
  46. a et b Steffen Hung, « Die Offizielle Schweizer Hitparade und Music Community », sur hitparade.ch (consulté le 24 août 2016)
  47. « MÜ-YAP Bağlantılı Hak Sahibi Fonogram Yapımcıları Meslek Birliği », sur mu-yap.org (consulté le 24 août 2016)
  48. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  49. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  50. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  51. « Images for Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  52. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  53. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)
  54. « Metallica - Death Magnetic », sur discogs.com (consulté le 24 août 2016)