DeAndre Hopkins

joueur américain de football américain

DeAndre Rashaun Hopkins, né le à Central, est un joueur américain de football américain. Ce wide receiver joue pour les Cardinals de l'Arizona en National Football League (NFL) depuis 2020, après avoir joué chez les Texans de Houston (2013 à 2019).

DeAndre Hopkins
Description de cette image, également commentée ci-après
DeAndre Hopkins en 2020
Nom complet DeAndre Rashaun Hopkins
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (30 ans)
à Central, Caroline du Sud
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 95 kg (209 lb)
Surnom Nuk
Numéro 10
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
2010-2012 Tigers de Clemson
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Texans de Houston
(2013, 27e choix au total)
2020- Cardinals de l'Arizona
2013-2019 Texans de Houston
Pro Bowl 2015, 2017, 2018, 2019, 2020
All-Pro 2017, 2018, 2019
Carrière pro. Depuis 2013

(en) Statistiques sur nfl.com

Il a joué au niveau universitaire durant trois saisons chez les Tigers de Clemson en battant de nombreux records. Il est par la suite sélectionné par les Texans de Houston au premier tour de la draft 2013 de la NFL. Il connaît rapidement du succès au niveau professionnel et devient un des meilleurs receveurs de la ligue. Après sept saisons avec les Texans, il est échangé aux Cardinals de l'Arizona en 2020.

BiographieModifier

JeunesseModifier

DeAndre Hopkins naît en 1992. Sa jeunesse est marquée par plusieurs tragédies. Il n'a que cinq mois lorsque son père Harris Steve Hopkins, trafiquant de drogue tout juste sorti de prison sous caution, risquant cent ans d'emprisonnement, meurt dans un accident de la route[1]. Son oncle Terry Smith, qui a joué deux saisons en National Football League entre 1994 et 1996, meurt tragiquement des balles de la police en [1]. Cinq ans plus tard, sa mère, Sabrina Greenlee, qui a refait sa vie, trouve son compagnon avec une autre femme[1]. Cette dernière lui lance au visage un mélange de lessive et de javel qu'elle a bouilli, la blessant gravement et lui faisant perdre la vue[1],[2].

DeAndre Hopkins grandit dans une petite ville de Caroline du Sud[2]. Il est surnommé Nuk, pour son penchant pour le chewing-gum et son caractère introverti[2]. Sa mère travaille dans une usine automobile le jour et comme danseuse la nuit[2]. DeAndre passe une grande partie de la jeunesse dans la rue et y joue au football américain[2]. Il a huit ans lorsqu'il joue dans une ligue de jeunes[2]. Après des débuts comme linebacker, il change rapidement de poste pour wide receiver où il excelle[2]. L'agression de sa mère alors qu'il n'a que dix ans l’apeure et le choque[2]. Alors qu'elle doit réapprendre à vivre, doit changer de métier, garde des enfants et vend de la drogue pour faire vivre sa famille, DeAndre Hopkins quitte le foyer régulièrement pour s'échapper et trouver un climat apaisé, multipliant les courses[2].

Carrière universitaireModifier

Lycéen recruté par de nombreuses universités, Hopkins choisir de rester chez lui et opte pour les Tigers de Clemson[2]. Après deux saisons universitaires sérieuses, il se révèle dans sa troisième année avec les Tigers, réceptionnant pour 1 405 yards et 18 touchdowns dans la saison. Si certains recruteurs doutent de sa vitesse, l'opportunité de devenir joueur de football américain professionnel s'offre à lui[2].

Carrière professionnelleModifier

Il se présente à la draft 2013 de la NFL. Entouré par sa famille et ses amis dans un restaurant de sa ville natale, Hopkins reçoit l'appel des Texans de Houston qui le sélectionne en fin du premier tour avec le 27e choix[2].

À la sortie de son contrat de débutant dans la ligue, Hopkins est devenu une vedette des Texans. Lors de la saison 2015, il réussit à accumuler 111 réceptions et 1 521 yards de gain en réception de passe alors que l'attaque connait une forte instabilité avec pas moins de quatre quarterbacks dans la saison[3],[4]. Hopkins s'illustre notamment par une performance remarquable à 148 yards et deux touchdowns contre les Jaguars de Jacksonville[5] ou encore un touchdown sur une réception à une main contre les Bengals de Cincinnati[6]. Le joueur ne se présente pas au premier jour du camp d'entraînement de la saison 2016 et demande un nouveau contrat au niveau de son talent[5]. Hopkins n'insiste cependant pas et retrouve le terrain d'entraînement dès le lendemain bien que le club n'est pas souhaité entamé les négociations avec lui[7].

Le , les Texans échangent Hopkins et un choix de quatrième tour avec les Cardinals de l'Arizona contre David Johnson et des choix de deuxième tour et quatrième tours de la draft 2020[8].

StatistiquesModifier

Statistiques en saison régulière dans la NFL
Année Équipe  MJ  Passes réceptionnées Courses Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2013 Texans de Houston 16 52 802 15,4 2 - - - - 1 1
2014 Texans de Houston 16 76 1 210 15,9 6 - - - - 2 1
2015 Texans de Houston 16 111 1 521 13,7 11 - - - - 1 0
2016 Texans de Houston 16 78 954 12,2 4 - - - - 0 0
2017 Texans de Houston 15 96 1 378 14,4 13 - - - - 1 1
2018 Texans de Houston 16 115 1 572 13,7 11 1 -7 -7,0 0 2 2
2019 Texans de Houston 15 104 1 165 11,2 7 2 18 9 0 0 0
2020 Cardinals de l'Arizona 16 115 1 407 12,2 6 1 1 1 0 3 2
Totaux en carrière 747 10 009 13,4 60 4 19 4,8 0 10 7

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Robert Klemko, « NFL prospect DeAndre Hopkins steeled by tragedies », USA TODAY, (consulté le ).
  2. a b c d e f g h i j k et l (en) Mina Kimes, « The Unbreakable Bond : Texans receiver DeAndre Hopkins says he owes his career to his mom. When you hear her remarkable story of survival, you'll understand his devotion. », sur espn.com, (consulté le ).
  3. (en) Greg A. Bedard, « Rising Stars : In an ever-evolving game, these four up-and-comers have the talent and the tenacity to take advantage of the changes and become the best at their positions », Sports Illustrated, vol. 125, no 8,‎ , p. 26-33 (lire en ligne).
  4. (en) Aaron Wilson, « Hopkins makes name for himself », Houston Chronicle, (consulté le ).
  5. a et b (en) Michael Middlehurst-Schwartz, « Texans WR DeAndre Hopkins begins holdout », USA TODAY, (consulté le ).
  6. (en) « DeAndre Hopkins' INCREDIBLE One-Handed TD Catch! » [vidéo], NFL, (consulté le ).
  7. (en) Nate Davis, « Texans WR DeAndre Hopkins ends holdout after one day », USA TODAY, (consulté le ).
  8. (en) Luke Beggs, « BREAKING NEWS: Texans Trade DeAndre Hopkins For David Johnson », sur SB Nation, (consulté le )

Liens externesModifier