Bengals de Cincinnati

équipe de football américain
Bengals de Cincinnati
Description de l'image CincinnatiBengalsHelmet1981.gif. Description de l'image CincinnatiBengalslogo.gif.
Fondé en 1968
Nom officiel Cincinnati Bengals
Couleurs
Stade Paycor Stadium
Capacité 65 535 spectateurs
Propriétaire Mike Brown (en)
Président Mike Brown
Entraîneur Zac Taylor[1]
Siège One Paul Brown Stadium
Cincinnati, OH 45202
Ville Flag of Cincinnati, Ohio.svg Cincinnati,
Drapeau de l'Ohio Ohio
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ligue National Football League
Conférence American Football Conference
Division Nord
Site web www.bengals.com

Saison en cours

Description de l'image Paul Brown Stadium.JPG.

Les Bengals de Cincinnati (Cincinnati Bengals en anglais) sont une franchise de la National Football League (NFL), basée à Cincinnati.

La franchise est fondée en 1967 comme membre de l'American Football League. En 1970, lors de la fusion entre la NFL et l'AFL, les Bengals sont intégrés dans la NFL.

Les Bengals ont participé à trois Super Bowls (XVI, XXIII et LVI) mais ne l'ont jamais remporté.

HistoireModifier

Le nom de l’équipe a été choisit en référence à une précédente équipe dénommée « Cincinnati Bengals » ayant participé de 1937 à 1941 aux éphémères versions successives de l'American Football League (AFL). Des ligues cherchant à concurrencer la jeune mais déjà bien implantée NFL[2]. Cette première équipe, sans lien avec l'actuelle, disparait en 1941 en même temps que la ligue dans laquelle elle évoluait (AFL III) du fait de l'entrée en guerre des États-Unis.

En 1967, un groupe de propriétaires originaires de l’Ohio dirigé par Paul Brown, membre fondateur et premier entraineur de la franchise des Browns de Cleveland à laquelle il a donné son nom, obtient l’autorisation d'intégrer une nouvelle franchise dans la National Football League (NFL)[3]. Brown a pour mission de redonner une équipe professionnelle à Cincinnati et préfère, à cette époque, faire partie de la NFL. Il reproche à la ligue rivale (AFL) d'être trop « gourmande » financièrement lors de la création des équipes.[réf. nécessaire]

En 1981, l'équipe arrive en finale du Super Bowl XVI pour la première fois de son histoire mais s'incline face aux 49ers de San Francisco. Ils perdent également en 1988 le Super Bowl XXIII à nouveau face aux 49ers. Après 34 saisons d'attente, les Cincinnati Bengals se qualifient pour le Super Bowl LVI du face aux Rams de Los Angeles[4].

PalmarèsModifier

Identité visuelleModifier

JoueursModifier

Effectif actuelModifier

 Effectif 2022 des Bengals de Cincinnati v · d · m 
Quarterbacks

Running Backs

Wide Receivers

Tight Ends

Offensive Linemen

Defensive Linemen

Linebackers

Defensive Backs

Special Teams

Injured List / Reserve lists

Légende :

  • Joueurs rookie en italique
  • Dernière mise à jour :

Numéros retirésModifier

Si les Bengals n'ont officiellement retiré qu'un seul numéro, le numéro 78 n'a pas été réattribué depuis la saison 1992 et le départ d'Anthony Muñoz[5] :

Numéros retirés par les Bengals de Cincinnati
Numéro Joueur Position Saisons
54 Bob Johnson C 1968-1979

Pro Football Hall of FameModifier

Des trois membres du Hall of Fame étant passés par les Bengals, seul Anthony Muñoz y a joué toute sa carrière. Paul Brown, le fondateur et coach des Bengals fait également partie du Hall of Fame. Mais du fait de son intronisation parmi la classe de 1967, pour ses accomplissements réalisés avant la création de la franchise, il n'est pas reconnu comme un Hall of Famer des Bengals[6].

Bengals au Pro Football Hall of Fame
Numéro Joueur Position (Années) Intronisé en
18 Charlie Joiner WR (1972-1975) 1996
78 Anthony Muñoz OT (1980-1992) 1998
81 Terrell Owens WR (2010) 2018

Distinctions personnelles des BengalsModifier

Trophées MVP en NFL
Saison Joueur Position
1981 Ken Anderson QB
1988 Boomer Esiason QB
AFL/NFL Rookie de l'année
Saison Joueur Position
1968 Paul Robinson RB
1969 Greg Cook QB
1985 Eddie Brown WR
1992 Carl Pickens WR
2021 Ja'Marr Chase WR

EntraîneursModifier

Saisons Noms Remarques
1968–1975 Paul Brown
1976–1978 Bill "Tiger" Johnson
1978–1979 Homer Rice
1980–1983 Forrest Gregg
1980–1994 Jim McNally entraîneur de ligne offensive
1984–1991 Sam Wyche
1992–1996 Dave Shula
1996–2000 Bruce Coslet
2000–2002 Dick LeBeau
2003–2018 Marvin Lewis
Depuis 2019 Zac Taylor[1]

Bilan saison par saisonModifier

Saison Vic. Déf. Nuls Classement Séries éliminatoires
1968 3 11 0 5e Ouest (AFL) --
1969 4 9 1 5e Ouest (AFL) --
Incorporé à la NFL
1970 8 6 0 1er AFC Central Défaite en tour de division (Colts de Baltimore) 17-0
1971 4 10 0 4e AFC Central --
1972 8 6 0 3e AFC Central --
1973 10 4 0 1er AFC Central Défaite en tour de division (Dolphins de Miami) 34-16
1974 7 7 0 2e AFC Central --
1975 11 3 0 2e AFC Central Défaite en tour de division (Raiders d'Oakland) 31-28
1976 10 4 0 2e AFC Central --
1977 8 6 0 3e AFC Central --
1978 4 12 0 4e AFC Central --
1979 4 12 0 4e AFC Central --
1980 6 10 0 4e AFC Central --
1981 12 4 0 1er AFC Central Défaite au Super Bowl XVI (49ers de San Francisco) 26-21
1982 7 2 0 3e AFC Central Défaite au premier tour des séries éliminatoires (Giants de New York) 44-17
1983 7 9 0 3e AFC Central --
1984 8 8 0 2e AFC Central --
1985 7 9 0 2e AFC Central --
1986 10 6 0 2e AFC Central --
1987 4 11 0 4e AFC Central --
1988 12 4 0 1er AFC Central Défaite au Super Bowl XXIII (49ers de San Francisco) 20-16
1989 8 8 0 4e AFC Central --
1990 9 7 0 1er AFC Central Défaite en tour de division (Raiders de Los Angeles) 20-10
1991 3 13 0 4e AFC Central --
1992 5 11 0 4e AFC Central --
1993 3 13 0 4e AFC Central --
1994 3 13 0 3e AFC Central --
1995 7 9 0 2e AFC Central --
1996 8 8 0 3e AFC Central --
1997 7 9 0 4e AFC Central --
1998 3 13 0 5e AFC Central --
1999 4 12 0 5e AFC Central --
2000 4 12 0 5e AFC Central --
2001 6 10 0 6e AFC Central --
2002 2 14 0 4e AFC Nord --
2003 8 8 0 2e AFC Nord --
2004 8 8 0 3e AFC Nord --
2005 11 5 0 1er AFC Nord Défaite en tour de wild card (Steelers de Pittsburgh) 31-17
2006 8 8 0 2e AFC Nord --
2007 7 9 0 3e AFC Nord --
2008 4 11 1 3e AFC Nord --
2009 10 6 0 1er AFC Nord Défaite en tour de wild card (Jets de New York) 24-14
2010 4 12 0 4e AFC Nord --
2011 9 7 0 3e AFC Nord Défaite en tour de wild card (Texans de Houston) 31-10
2012 10 6 0 2e AFC Nord Défaite en tour de wild card (Texans de Houston) 19-13
2013 11 5 0 1er AFC Nord Défaite en tour de wild card (Chargers de San Diego) 27-10
2014 10 5 1 2e AFC Nord Défaite en tour de wild card (Colts d'Indianapolis) 26-10
2015 12 4 0 1er AFC Nord Défaite en tour de wild card (Steelers de Pittsburgh) 18-16
2016 6 9 1 3e AFC Nord --
2017 7 9 0 3e AFC Nord --
2018 6 10 0 4e AFC Nord --
2019 2 14 0 4e AFC Nord --
2020 4 11 1 4e AFC Nord --
2021 10 7 0 1er AFC Nord Victoire en tour de wild card (Raiders de Las Vegas) 26–19
Victoire en tour de division (chez les Titans du Tennessee) 16–19
Victoire en finale de conférence AFC (chez les Chiefs de Kansas City) 24–27
Défaite au Super Bowl LVI (Rams de Los Angeles) 20-23
2022 Saison à venir
Totaux 373 459 5 Saison régulière (10 titres de division, 3 titres de conférence)
8 15 - Séries éliminatoires
381 474 5 Saison régulière + séries éliminatoires (0 Super Bowl)

SupportersModifier

MascotteModifier

La mascotte officielle de l'équipe est un tigre du Bengal nommé Who Dey[7].

ChantModifier

« Who Dey » est également le chant des supporters des Bengals depuis les années 80.

Les paroles du refrain, reprises en cœur par les supporters sont « Who dey, who dey, who dey think gonna beat dem Bengals ? », question à laquelle le public répond « Nobody ! ».

L'origine de ce chant n'est pas parfaitement établie. Certaines sources affirment qu'il serait directement inspiré du « Who Dat » des supporters des Saints de La Nouvelle-Orléans qui l'avaient eux-mêmes repris de supporters d'équipes de lycées ou universitaires de Louisiane[8]. Une autre origine du chant en donne la paternité à une brasserie locale, la « Hudepohl Brewing Company », du fait de la similarité phonétique entre le « Hudy » ou « Hudey » du nom de la bière que les vendeurs criaient et le « Who Dey » des Bengals. Enfin, une dernière théorie fait remonter le chant à une publicité pour un concessionnaire automobile dont les paroles étaient « Who's going to give you a better deal than Red Frazier?...Nobody! »[9].


Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-US) « Zac Taylor Named 10th Bengals Head Coach », sur www.bengals.com (consulté le )
  2. AFL II (en) 1937, AFL/APFA (en) 1939, AFL III (en) 1940–1941
  3. (en-US) « Team Chronology », Cincinnati Bengals, (consulté le ).
  4. (en-US) « Cincinnati Bengals Team Encyclopedia », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le ).
  5. (en-US) « All Players To Wear Number 7 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le ).
  6. (en) « Paul Brown | Pro Football Hall of Fame Official Site », sur pfhof (consulté le )
  7. (en-US) « Who Dey Appearances | Cincinnati Bengals - bengals.com », sur www.bengals.com (consulté le )
  8. (en-US) Section 600 Staff, « Who Dat vs Who Dey; The History and Origins - Section 600 », sur section600.com, (consulté le )
  9. (en-US) Joe Harrington, « No, the Bengals 'Who Dey' chant wasn't stolen from the Saints. At least that's our view », sur The Enquirer (consulté le )

Liens externesModifier