Davidson du Pont

Cheval de course

Davidson du Pont
Image illustrative de l’article Davidson du Pont

Race Trotteur français
Père Pacha du Pont
Mère Laguna du Pont
Père de mère Pélican du Pont
Sexe Étalon
Naissance 2013 (9 ans)
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Écurie Albert Rayon
Propriétaire Écurie Jean-Yves Rayon
Entraîneur Jean-Michel Bazire
Nicolas Bazire
Driver Jean-Michel Bazire
Nicolas Bazire
Record 1'09"3
Nombre de courses 69
Nombre de victoires 17 (17 places)[1]
Gains en courses 2 270 710 
Principales victoires Prix d’Amérique
Prix de France
Critérium des 5 ans
Prix de l'Étoile
Prix de Sélection

Davidson du Pont est un cheval de course trotteur français né en 2013, vainqueur du Prix d'Amérique en 2022.

Carrière de coursesModifier

Davidson du Pont fait ses premiers pas en compétition sur l'hippodrome de La Capelle en mars 2013, à 3 ans mais vient sur le tard au plus haut niveau, puisqu'il concourt pour la première fois au niveau des groupes dans le Prix de Croix en janvier 2018, alors qu'il vient de prendre 5 ans. Il s'y impose d'emblée. C'est alors un cheval tout neuf, qui s'est épargné les rudes joutes de la jeunesse, et il peut enchaîner les bonnes performances, prenant rapidement le leadership de sa génération, concrétisé par une victoire dans le Prix de Sélection en fin de meeting d'hiver, record de l'épreuve à la clé en 1'10"8. Il assoit encore un peu plus sa domination en s'adjugeant le Critérium des 5 ans et le Prix de l'Étoile à l'été, et peut désormais viser les grands tournois de chevaux d'âge. Au meeting d'hiver 2018/2019, il affiche en remportant le Prix de Bretagne ses ambitions pour un Prix d'Amérique qui s'annonce exceptionnel, avec le prodige suédois Readly Express, le champion américain Propulsion, la ballerine Bélina Josselyn et le roi de Vincennes Bold Eagle, certes sur le déclin. Parmi tout ce beau monde Davidson du Pont prend une belle quatrième place.

Désormais bien installé dans l'élite, Davidson du Pont s'engage dans un calendrier tout entier tourné vers les grandes épreuves de l'hiver. On le voit peu durant l'année, où il se consacre à la reproduction, et il réapparait une fois l'hiver venu. Fin 2019, un doublé dans le Prix de Bretagne suffit à le qualifier pour le Prix d'Amérique, qu'il aborde en position de favori mais tombe sur un os : le jeune prodige Face Time Bourbon, intouchable. Intouchable, mais encore jeune et dans le Prix de France, Davidson du Pont et son plus que rusé partenaire Jean-Michel Bazire parviennent à contenir son rush final après l'avoir laissé bien au chaud tout au long du parcours. Dans le Prix de Paris, en revanche, il s'enlève et ne peut participer à la phase finale, laissant Bélina Josselyn s'offrir la victoire.

Et il disparaît de nouveau, jusqu'en octobre. Courant les préparatoires à l'économie, il ne monte en régime que pour le Prix de Belgique qu'il gagne à quinze jours de la grande échéance : le Prix d'Amérique, où une fois de plus il doit s'avouer vaincu par meilleur que lui, Face Time Bourbon. Il se manque ensuite dans les Prix de France et de Paris, mais contrairement aux années précédentes court régulièrement, tout en gagnant assez peu. Lors du meeting d'hiver 2021/2022, quelques incertitudes entourent sa condition physique, mais un inattendu coup de théâtre lui ouvre l'horizon : quelques jours avant le Prix d'Amérique, l'entourage de Face Time Bourbon annonce le forfait et probablement la fin de carrière du meilleur cheval du monde. Dans le même temps, Jean-Michel Bazire a trouvé le moyen de qualifier cinq de ses pensionnaires pour la grande épreuve. Or le règlement n'autorise que quatre chevaux d'une même écurie pour la course. Davidson du Pont passe donc sous la responsabilité de Nicolas Bazire, le fils de Jean-Michel, qui le mène déjà régulièrement. Et c'est avec son nouvel entraîneur de 21 ans qu'il trouve la consécration dans le Prix d'Amérique, après trois accessits d'honneur et au prix d'une fin de course ébouriffante. En revanche il ne peut se montrer dangereux ni dans le Prix de France dominé par Vivid Wise As, ni dans le Prix de Paris remporté par Diable de Vauvert, mais enfin il a obtenu ce qu'il était venu chercher lors de ce meeting d'hiver : la plus belle ligne de son palmarès.

PalmarèsModifier

  France

Groupe 1Modifier

Groupe 2Modifier

Au harasModifier

Davidson du Pont effectue sa première année de monte en 2019.

OriginesModifier

Origines de Davidson du Pont[2], mâle, bai.
Père
Pacha du Pont
Baccarat du Pont Florestan Star's Pride
Roquépine
Moscova du Pont Nonant Le Pin
Biafra
Alba du Pont Le Loir Chambon P
Chérie du Loir
Kama du Pont Volubilis du Pont
Bragance
Mère
Laguna du Pont
Pélican du Pont Fruit Rose Ruy Blas IV
Rose Marie
Bragance Euripide
Ourfa
Rolls du Pont Granit Ayres
Roquépine
Girl Blanche Seddouk
Rose Blanche

RéférencesModifier

  1. « Davidson du Pont - fiche cheval », sur Le Trot
  2. « Origines de Davidson du Pont », sur Le Trot (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier