Ouvrir le menu principal
David Chiang
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Mère
Hong Wei (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Paul Chun (en)
Derek YeeVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Maggie Li (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

David Chiang (de son vrai nom John Chiang Wei-nien) est un acteur né en 1947, ayant joué dans des films hong-kongais.

BiographieModifier

Il est né à Suzhou en Chine, il est le second fils d'un couple d'acteurs célèbres, Yim Dut (de son vrai nom Chiang Ko-chi) et Hong Wei.

Après le décès de son père, sa mère se remarie avec un producteur de cinéma et donne naissance à un troisième fils. Les 3 enfants auront chacun une grande carrière cinématographique sous les noms de Paul Chun, David Chiang et Derek Yee.

Très jeune, David Chiang joue de petits rôles dans les films produits par son beau-père (The Call of the Nightbirds, Little Angel of the Street, Young Vagabond).

Parallèlement, il suit des cours d'Opéra de Pékin. Sans atteindre le niveau d'un Jackie Chan ou d'un Sammo Hung, cette formation lui permet d'acquérir une grande agilité et une solide constitution physique.

Il devient cascadeur puis instructeur de scènes de combats dans de petites productions cinématographiques. Très vite, il est remarqué par la Shaw Brothers qui l'intègre dans ses studios en 1966 en tant qu'acteur.

Il fait ainsi quelques apparitions dans Le Retour de l'hirondelle d'or (1968), The Invincible Fist (1969), jusqu'à obtenir un rôle majeur dans Dead End (1969). Après ce film, il enchaîne les succès et sa rencontre avec l'acteur Ti Lung, partenaire dans de nombreuses productions, fera d'eux le « Deadly Duo » du cinéma d'art martial hong-kongais de la première moitié des années 1970. Le monde du cinéma et du wu-xia pian se souvient de lui comme du héros éponyme dans le troisième épisode de la trilogie du Sabreur Manchot, La Rage du tigre.

Prenant la suite de Jimmy Wang Yu en tant que principal objet des fantasmes sadiques teintés d'homoérotisme du réalisateur Chang Cheh, il est de coutume que les personnages qu'il interprète finissent criblés de toutes sortes de projectiles (flèches, balles), transpercés de divers objets tranchants (épées, lances etc), voire démembrés, et le plus souvent dégoulinant de sang parfois mis en valeur par un costume blanc[1].

Sa collaboration avec Chang Cheh et Ti Lung cesse au milieu des années 1970 et sa carrière marque alors le pas. Il réalise quelques films à partir de cette période.

On le voit aussi au début des années 1980 jouer dans des films policiers comme Iron Angels en 1987 ou aux côtés de Jackie Chan comme cameo dans Double Dragon.

FilmographieModifier

RéférencesModifier

  1. dont le port par le héros 'changien' est généralement le signe annonciateur d'une mort prochaine