Ouvrir le menu principal
David Chabas
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 101 ans)
LandesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

David Chabas, né en Lituanie le , mort le [1] dans les Landes, est un peintre, journaliste, éditeur et écrivain français.

Sommaire

BiographieModifier

Il se destine à la peinture et, à l’âge de 18 ans, il se rend à Paris, alors le centre de la création artistique européenne. Mais les circonstances en décident autrement : on est en 1914, la guerre vient d’éclater. Évacué en Gironde à la mobilisation, David Chabas s’engage en mai 1915 dans la Légion étrangère, puis intègre en juillet le 144e RI. Il part au front en septembre, et en avril 1916 il est blessé dans les combats du Mort-Homme. Après sa convalescence, il est employé comme interprète de russe. Il part pour le front d’Orient en août 1918 et il est libéré en mars 1919[2].

Rendu à la vie civile, il s’installe à Mont-de-Marsan et entreprend un travail d’éditeur en publiant des ouvrages sur les Landes. Il organise des tournées de conférences littéraires qui connaissent un grand succès, où figurent entre autres Henry Bordeaux, Mme Béatrix Dussane, Franc-Nohain, Jean Balde

En 1931 il ouvre une librairie-galerie à Hossegor. En même temps, il est rédacteur-correspondant de nombreux journaux locaux et régionaux. Sa librairie devient le lieu de rendez-vous des artistes, poètes et écrivains, dont Maurice Martin, l’« inventeur » de la Côte d’Argent.

En 1936, il s’installe à la villa Clairfeuille à Capbreton pour se consacrer à l’édition. Lors de la seconde guerre mondiale, il est envoyé en déportation. À son retour, c’est une période difficile où il retrouve son équilibre grâce à la peinture. Il reprend son activité d’éditeur en 1952, publiant 5 titres de la série Connaître le Sud-Ouest. Il entreprend de sillonner le département des Landes, explorant chaque village, avec Villes et villages des Landes dont l’édition commencée en 1968 s’achève en 1974. Toujours d’une extraordinaire vitalité : en 1965, à 70 ans, pour « épater ses petits-enfants », il saute dans une arène pour affronter des vaches landaises. Il perd l’usage d’une oreille dans l’aventure[3].

Il a 101 ans quand la mort le surprend, mais il a encore des ouvrages en cours, les deux derniers tomes de ses mémoires, un monumental Dictionnaire des Landes...

Il était président d’honneur de toutes les sociétés savantes dédiées aux Landes, dont la Société de Borda. Il a reçu le Prix de la Société des Écrivains d’Aquitaine. Il est en outre officier d’Académie, titulaire de l’Ordre national du Mérite, de la croix du combattant volontaire, et chevalier de la Légion d’honneur.

Il est inhumé à Capbreton.

Publications en tant qu’éditeurModifier

(à compléter)

  • Serge Barranx, Nos Landes (collectif), 1927
  • Césaire Daugé, Les Soubiran, 1927
  • Germaine Delbousquet, L’Heure trouble, poésies, 1928
  • Guy de Pierrefeux, Le Surhomme de la Côte d’Argent (Gabriele d’Annunzio), 1928
  • Jean de Busca (Comtesse de Franclieu), Le Mirliton sentimental, 1929
  • Jean de Busca, Sourdines, poésies, 1929
  • Emmanuel Delbousquet, En Gascogne, contes, 1929
  • Sud-Ouest (collectif), 1930
  • Henri Godbarge, Arts basques, anciens et modernes, Hossegor, 1931
  • Les Villas d’Hossegor (collectif), 1933
  • Césaire Daugé, Fables gasconnes, Hossegor, 1933
  • Villes du Sud, 30 monographies (collectif), 1933-1935
  • Chanoine Jules Romain, Petit mémorial des Amis de Rome (à travers la Rome française), Capbreton, 1945
  • Connaître le Sud-Ouest, 5 titres (collectif), Capbreton, 1952-1953
  • Emmanuel Delbousquet, L’Écarteur, Capbreton, 1974
  • J.-F. d’Estalenx, Portraits gascons et languedociens et autres, Capbreton, 1976
  • Jean Peyresblanques, Contes et légendes des Landes, Capbreton, 1977
  • Jean Peyresblanques, Nouveaux Contes et légendes des Landes, Capbreton, 1986
  • Gilles Dubus, Céline au Pays de Born, Capbreton, 1991
  • Jean Peyresblanques, Derniers Contes et légendes des Landes, Capbreton, 1993

Publications personnellesModifier

  • Villes et villages des Landes, monographies des 332 communes, 4 tomes, Capbreton, 1968-1974
  • Châteaux des Landes, Nouvelles Éditions latines, 1970
  • Connaître les Landes, Capbreton 1974
  • Gens des Landes, (sous la direction de) D. Chabas, Capbreton 1976
  • La Sorcellerie et l’insolite dans les Landes et les pays voisins, Capbreton 1983
  • Les Landes autrefois, Horvath, 1990
  • D’une Guerre à l’autre. Souvenirs. Tome 1 : 1914-1918, Capbreton 1989
  • Les Centenaires des Landes ou le magazine de la santé, de la vieillesse et de la longévité, Capbreton 1985
  • Bibliographie des Landes, [avec la collab. de G. Dubus], Capbreton 1993

BibliographieModifier

  • Douan, Gérard. David Chabas : témoin des Landes, éditeur et peintre, Bordeaux, Impr. Taffard, 1980. 24 p. (texte remanié d'une communication faite à la Société des bibliophiles de Guyenne, Bordeaux, 1976. — 1980 d'après la déclaration de dépôt légal. Bibliographie des œuvres de D. Chabas p. 22-24. Retirage en 1981)

NotesModifier

  1. (notice BnF no FRBNF11957555)
  2. David Chabas, D’une Guerre à l’autre, T. 1 : 1914-1918, chez l’auteur, 1989
  3. penaidiak.com

SourcesModifier

Liens externesModifier