Ouvrir le menu principal
David Bedell-Sivright
Description de l'image Bedellsivright rugby.jpeg.
Fiche d'identité
Nom complet David Revell Bedell-Sivright
Naissance
à Édimbourg (Écosse)
Décès (à 34 ans)
Surnom Darkie
Poste avant
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
 ????-????
Cambridge
Edinburgh University (en)
? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1900-1908Drapeau : Écosse Écosse22 (9)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

David Bedell-Sivright surnommé Darkie, né le à Édimbourg et mort le , est un joueur écossais de rugby à XV qui a joué dans les clubs de Cambridge et d'Edinburgh University (en). Il a été capitaine de l'équipe des Lions britanniques lors de la tournée en Australie de 1904.

BiographieModifier

Bedell-Sivright naît dans le quartier St George à Édimbourg et passe sa scolarité au Fettes College (en)[1]. On raconte qu'il serait devenu champion de boxe amateur en 1909 et qu'il a plaqué un cheval dans Princes Street à Edinburgh[2].

Bedell-Sivright est sélectionné pour la première fois en équipe d'Écosse en 1900 dans un match contre le pays de Galles à St Helen's à Swansea. Il est ensuite sélectionné pour la tournée en Afrique du Sud de 1903 des Lions britanniques, équipe conduite par l'Écossais Mark Morrison. Alors qu'il est un joueur central de ces sélections, il ne participe pas aux tests-matchs. En 1904, il est sélectionné par l'England Rugby Board pour diriger la tournée des Lions britanniques en Australie. Il ne joue qu'un seul match, en raison d'une jambe cassée. Il décide de s'installer en Australie, mais au bout d'un an, la vie de « Stockman » ne l'intéresse plus et il retourne en Écosse pour y étudier la médecine[réf. nécessaire].

En 1915, Bedell-Sivright est un chirurgien au service de la 63rd (Royal Naval) Division (en) stationnée à la péninsule de Gallipoli pendant la bataille des Dardanelles de la Première Guerre mondiale. Après une période dans les tranchées, il est piqué par un insecte non identifié. Il se plaint de fatigue et il est transféré au bateau-hôpital, mais meurt deux jours plus tard, le , d'une septicémie et il est jeté à la mer.

StatistiquesModifier

En équipe d'ÉcosseModifier

Avec les Lions britanniquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Trevor Royle, « Remembering the fallen heroes of the rugby community », sur findarticles.com, The Sunday Herald, (consulté le 14 février 2009)
  2. (en) David Walmsley, « 1904: Bedell-Sivright pulls no punches », sur www.telegraph.co.uk, The Telegraph, (consulté le 14 février 2009)

Liens externesModifier