Daniel Matthias Heinrich Mohr

botaniste allemand
Daniel Matthias Heinrich Mohr
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
D.MohrVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Daniel Matthias Heinrich Mohr, né le à Quickborn, dans le Schleswig-Holstein, et décédé le à Kiel, est un naturaliste allemand. Son abréviation d'auteur botanique officielle est "D. Mohr".

BiographieModifier

Daniel Matthias Heinrich Mohr est le fils du pasteur Matthias Mohr (1743-1789) et de sa femme Christina Sophia Ulrica (1752-1785). Ses grands-parents étaient du côté paternel le brasseur et distillateur Matthias (Ties) Mohr et son épouse Elisabeth, du côté maternel le chancelier et bailli Sebastian Daniel Gerckens et son épouse Anna Margaretha. Heinrich est resté célibataire.

À l'âge de 19 ans, il commence ses études à l'université de Kiel en 1799, après avoir été scolarisé à Husum. En 1801, il est transféré à l'université de Göttingen. À Kiel, il assiste à des cours de zoologie de Johan Christian Fabricius, et à Göttingen, des cours de botanique de Heinrich Adolf Schrader (1767-1836). De retour à Kiel, il obtient son doctorat le 12 novembre 1803, avec une thèse sur les cryptogames, et poursuit ensuite ses études sur les algues et les mousses.

Il devient professeur auxiliaire de philosophie à l'université de Kiel en 1805 et professeur associé de zoologie et de botanique le 20 mars 1807. Il rencontre Friedrich Weber (1781-1823), le fils du médecin et professeur de médecine George Heinrich Weber. C'est au jardin botanique de Kiel que Friedrich Weber et Heinrich Mohr ont appris les principes de la botanique. Friedrich est devenu surveillant du jardin botanique en 1810, deux ans après la mort de Mohr[1].

Taxon d'honneurModifier

Olof Peter Swartz, élève de Carl von Linné, a nommé le genre Mohria, dans la famille des fougères Schizaeaceae, en l'honneur de Heinrich Mohr en 1806[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. Martin Nickol: Algen, Moose und ein früher Tod: Der Kieler Botaniker Daniel Matthias Heinrich Mohr (1780–1808).
  2. Olof Swartz: Synopsis filicum: earum genera et species systematice complectens, Band 6, Seite 159. Kiel 1806.
  3. Lotte Burkhardt, Verzeichnis eponymischer Pflanzennamen - Erweiterte Edition. Index of Eponymic Plant Names - Extended Edition. Index de Noms éponymiques des Plantes - Édition augmentée, Botanic Garden and Botanical Museum Berlin, Freie Universität Berlin, (ISBN 978-3-946292-26-5, DOI 10.3372/epolist2018, lire en ligne)

Liens externesModifier