Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Professeur de littérature française à l'université François-Rabelais de Tours, Daniel Leuwers est l'initiateur du concept de livre pauvre[1].

En 2017, il fait une donation au musée Paul-Valéry d'un ensemble de collections valéryennes du livre pauvre, soit 515 livres d’artistes qui empruntent un titre ou un fragment de l’œuvre du poète. Cet ensemble fait l'objet d'une exposition temporaire du musée[2].

Daniel Leuwers a publié de nombreuses critiques pour la revue Europe.

Il est membre de l'académie Mallarmé.

PublicationsModifier

Sur le livre pauvreModifier

EssaisModifier

  • Jouve avant Jouve ou la naissance d’un poète, Klincksieck, 1984
  • Jouve poète de la rupture, coll. « La revue des lettres modernes », Lettres modernes Minard, 1986
  • Introduction à la poésie moderne et contemporaine, 1996 ; réédité en 2005, en collaboration avec Jean-Louis Backès
  • Histoire de la littérature française de Zola à Apollinaire, avec Michel Décaudin, Flammarion, 1996
  • L'Accompagnateur, Essais sur la poésie contemporaine, Sud, 1996
  • La Place du poème - Essais et chroniques sur la poésie contemporaine, illustrations de Jacques Vimard, Éditions Samuel Tastet, 2007

PréfacesModifier

LittératureModifier

  • Australia ou le pays rouge, récit, Editinter, 2004
  • Le Voyage immobile, carnets, Editinter, 2004

PoésieModifier

  • Revue Chiendents no 46, Sous le soleil complice, éditions du Petit Véhicule[7]

Notes et référencesModifier

  1. Voir son texte « Insolente pauvreté », cf. publication dans la revue critique du livre d'artiste Ligature, numéro spécial, septembre 2013 (ISBN 9791091274210).
  2. Voir sur museepaulvalery-sete.fr.
  3. Voir le catalogue exhaustif Tarabuste et la couverture de la publication.
  4. Voir la fiche du livre Somogy.
  5. Voir fiche du livre Gallimard.
  6. Voir fiche du livre Gallimard.
  7. Voir sur lepetitvehicule.com.

Voir aussiModifier