Ouvrir le menu principal
Daniel Chartier
1706 Chartier Harstad recadrée.jpg
Daniel Chartier à Harstad en juin 2017.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité

Daniel Chartier (né en 1968) est professeur à l'Université du Québec à Montréal (UQAM)[1]. Spécialiste d'histoire littéraire et culturelle, il a proposé d'étendre à la culture les notions de nordicité et d'hivernité proposées par Louis-Edmond Hamelin et fait l'étude comparée de la relation à la nordicité de différentes cultures dans le monde[2]. Il a ainsi proposé la notion d'«imaginaire du Nord», qu'il a défini en termes de circumpolarité, de pluridisciplinarité, ainsi que de diversités culturelle et linguistique. Il suggère aussi une conception du « lieu » comme « superposition des discours[3] », qu'il applique ensuite au « Nord[4] ».

Il est le fondateur de Globe : revue internationale d'études québécoises, dont il a été le directeur de 1998 à 2003[5]. Il a aussi dirigé la revue Voix et Images de 2003 à 2007[5], dont il a fait renouveler la maquette graphique. Durant son mandat, la revue a procédé à la numérisation complète de ses numéros et les a rendu disponibles sur la plateforme Érudit. Enfin, la collection « De vives voix » a été créée, pour reprendre sous forme de livre les articles les plus importants consacrés à un auteur. Il a fondé et dirige depuis 2003 le laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord. En 2007-2008, Daniel Chartier est devenu le premier titulaire de la Chaire d'études du Québec contemporain de l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, pour un mandat d'un an[6],[7]. En 2009, il est récipiendaire de deux octrois du Fonds des leaders du Fond Canadien pour l'Innovation[8]. Il est directeur des collections « Jardin de givre », « Droit au pôle » et « Imago borealis » aux Presses de l'Université du Québec. Il a été directeur (2011-2014) du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) à l'Université du Québec à Montréal[9]. Il a donné des conférences et des cours dans une vingtaine de pays.

Ses recherches portent à la fois sur l'histoire littéraire du Québec, le pluralisme culturel, l'imaginaire du Nord et les perspectives pluridisciplinaires[5],[10]. Il a codirigé le projet « Iceland and Images of the North » à l'Académie de Reykjavik, un projet de « mise en valeur du patrimoine écrit du Nunavik » dans le cadre de l'année polaire internationale. Il a également participé au projet « La vie littéraire au Québec » sous la direction de Denis Saint-Jacques et Lucie Robert[5] pour lequel il a été conominé au Prix du Canada pour l'œuvre collective La vie littéraire au Québec, tome VI. 1919-1933 : Le nationaliste, l'individualiste et le marchand [9]. En 2010, il publie un essai de l'évolution de l'image de l'Islande dans la presse étrangère pendant la crise économique de 2008, ensuite traduit en anglais à Londres et Reykjavik sous le titre The End of Iceland's Innocence[5]. Daniel Chartier y étudie et commente l'hyperbole journalistique qu'il décrit à propos de la crise financière de la fin des années 2000 en Islande. Depuis 2012, il représente l'UQAM à l'Université de l'Arctique[11].

Depuis janvier 2015, il est titulaire d'une Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique à l'Université du Québec à Montréal[12].

Sommaire

PublicationsModifier

  • 1999 : Guide de culture et de littérature québécoises : les grandes œuvres, les traductions, les études, les adresses culturelles
  • 2000 : L'émergence des classiques : la réception de la littérature québécoise des années 1930[5]
  • 2003 : Les études québécoises à l'étranger : problèmes et perspectives
  • 2003 : Dictionnaire des écrivains émigrés au Québec, 1800-1999
  • 2004 : Le guide de la culture au Québec : littérature, cinéma, essais, revues[5]
  • 2004 : La littérature québécoise en 10, 25 et 100 grandes œuvres ; Le cinéma québécois en 10, 25 et 100 grandes œuvres
  • 2002 : Methodology, problems and perspectives in Québec studies
  • 2007 : Bibliographie sur l'imaginaire du Nord (en 4 langues : français, anglais, suédois et islandais)
  • 2008 : Le(s) Nord(s) imaginaire(s)[5]
  • 2010 : La spectaculaire déroute de l'Islande
  • 2010 : The End of Iceland's Innocence[5]
  • 2011 : Le harpon du chasseur, par Markoosie. Introduction, notes et chronologie de Daniel Chartier
  • 2012 : L'Impératrice de l'Ungava, par Alexandre Huot (1927). Introduction, notes et chronologie de Daniel Chartier
  • 2012 : Des veines du cœur au sommet de la pensée, par Aqqaluk Lynge. Introduction, notes et chronologie de Daniel Chartier
  • 2014 : L'idée du lieu

Prix et distinctionsModifier

Il est cofinaliste en 2012 au Prix du Canada pour sa participation à l'œuvre collective La vie littéraire au Québec, tome VI. 1919-1933 : Le nationaliste, l'individualiste et le marchand [9]. En 2014, il est nommé titulaire de la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Chartier, Presses de l'Université du Québec, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  2. Bourdon, Marie-Claude, Imaginaire nordique, Journal L'UQAM, vol. XXXIII, no 16. 30 avril 2007, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  3. Daniel Chartier, Marie Parent et Stéphanie Vallières, L'idée du lieu, Montréal, Figura, , 214 p. (ISBN 978-2-923907-32-1)
  4. Daniel Chartier, Maria Walecka-Garbalinska et al., Le lieu du Nord : vers une cartographie des lieux du Nord, Québec et Stockholm, Presses de l'Université du Québec et Université de Stockholm, , 224 p. (ISBN 978-2-7605-4152-8), p. 1-5
  5. a b c d e f g h et i Daniel Chartier in Chercheurs, Laboratoire international d'étude interdisciplinaire comparée des représentations du Nord, Université du Québec à Montréal, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  6. Appel à candidatures - Chaire d’études du Québec contemporain à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 2013-2014, Centre d'études et de recherches internationales, Université de Montréal, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  7. Rabau, Sophie, Chaire d'études sur le Québec, Fabula - La recherche en littérature, 19 novembre 2007, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  8. Subvention du Fonds des leaders à Daniel Chartier, 14 avril 2009, Faculté des arts de l'Université du Québec à Montréal, consulté en ligne le 1er novembre 2012
  9. a b et c Daniel Chartier, Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  10. Développement du nord québécois : Liste d'experts de l'UQAM, Université du Québec à Montréal, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  11. L'UQAM, membre du réseau de l'Université de l'Arctique, Université du Québec à Montréal, 14 septembre 2012, consulté en ligne le 1er novembre 2012.
  12. « Cinq nouvelles chaires stratégiques », sur Actualités UQAM, (consulté le 19 décembre 2014)