Ouvrir le menu principal

Damestenen
Dammestenen
Hesselagerstenen
Vue du bloc erratique en 2014.
Vue du bloc erratique en 2014.
Localisation
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Île Fionie
Région Danemark du Sud
Commune Svendborg
Coordonnées géographiques 55° 10′ 51″ N, 10° 46′ 02″ E

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Fionie]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Fionie|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Fionie]])|class=noviewer]]
Damestenen Dammestenen Hesselagerstenen

Géolocalisation sur la carte : Danemark

(Voir situation sur carte : Danemark)
Damestenen Dammestenen Hesselagerstenen

La Damestenen (la « Pierre de la Dame » en français[1]) est le nom d'une formation rocheuse située près de la commune de Svendborg, dans le sud-est de la Fionie, au Danemark.

C'est le plus grand bloc erratique du Danemark[2].

SituationModifier

La roche se situe dans le village de Hesselager, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Svendborg ; elle se dresse dans un champ, à proximité d'un chemin de campagne appelé Damestenensvej.

DescriptionModifier

Il s'agit d'un bloc erratique composé de granite gris clair datant de la dernière période glaciaire. Il a une hauteur de 12 m[3], une circonférence de 46 m, et pèse 1 000 tonnes[4].

HistoireModifier

La pierre est mentionnée par le théologien danois Erik Pontoppidan dans son ouvrage intitulé Den Danske Atlas (1763–1781). Elle sera examinée au XIXe siècle par le géologue Johan Georg Forchhammer (en).

Une légende populaire raconte que la roche fut jetée depuis le nord de l'île de Langeland par un géant qui voulait détruire la flèche de l'église de Svindinge ; malgré sa force physique, la pierre tomba à mi-parcours.

Notes et référencesModifier

  1. Dame signifie « dame » en danois ; sten signifie « pierre ».
  2. Valdemar Johan Heinrich Nordmann, Victor Christian Madsen (Danmarks geologiske undersøgelse), Compte rendu de la Réunion géologique internationale à Copenhague, 1928, C. A. Reitzel, 1930, p. 37.
  3. 10 m selon d'autres sources.
  4. (da) « Damestenen » sur visitsvendborg.dk

Voir aussiModifier