Dames de l'instruction chrétienne

Dames de l’instruction chrétienne
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 10 août 1827
par Léon XII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité ignatienne
Règle constitutions de la Compagnie de Jésus
But enseignement
Structure et histoire
Fondation 1823
Gand
Fondateur Agathe Verhelle
Liste des ordres religieux

Les dames de l’instruction chrétienne forment une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

HistoriqueModifier

En 1807 quelques religieuses de la société du Sacré-Cœur de Jésus d'Amiens ouvrent une maison à Gand à la demande de Mgr Maurice de Broglie, évêque de Gand. À l'origine, l'institut est principalement orienté vers la formation de la jeunesse aristocratique.

Après la défaite de Napoléon Ier à Waterloo, la maison de Gand se sépare de la congrégation française. Dissoute par les autorités civiles en 1822 elle réussit à survivre cependant sous la direction d'Agathe Verhelle (1786-1838) qui adopte de nouvelles constitutions sur la base de celles de la Compagnie de Jésus[1]. L'institut reçoit l'approbation pontificale le 10 août 1827. La congrégation achète l'abbaye de Flône en 1921.

En 2017, la congrégation compte 265 sœurs dans 40 maisons[2]. La maison-mère est à Liège.

Activités et diffusionModifier

Les religieuses se consacrent à l'enseignement de la jeunesse et sont présentes en :

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Dame dell'istruzione cristiana » (voir la liste des auteurs).
  1. Journal historique et littéraire, vol. V (lire en ligne), p. 458
  2. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9), p. 1552