Dalton McCarthy

homme politique canadien

Dalton McCarthy
Illustration.
Fonctions
Député à la Chambre des communes

(19 ans, 7 mois et 24 jours)
Circonscription Simcoe-Nord
Prédécesseur Hermon Henry Cook
Successeur Leighton McCarthy

(1 an, 9 mois et 2 jours)
Circonscription Cardwell
Prédécesseur John Hillyard Cameron
Successeur Thomas White
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Blackrock, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Toronto, Ontario, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Parti politique Parti conservateur du Canada
McCarthyite
Enfants Leighton McCarthy
Profession Avocat
Homme politique

Dalton McCarthy (ou D'Alton McCarthy) (-) est un homme politique canadien du Manitoba et de l'Ontario. Leader Orange ou protestant irlandais, il s'oppose farouchement aux Catholiques irlandais et en particulier aux Catholiques francophones. Particulièrement lors de sa croisade pour l'abolition de l'enseignement en français dans les écoles du Manitoba et en Ontario[1],[2].

McCarthy est député fédéral conservateur de la circonscription manitobaine de Cardwell de 1876 à 1878 et de la circonscription ontarienne de Simcoe-Nord de 1878 à 1891, à titre de député indépendant de 1891 à 1896 et sous l'étiquette du parti McCarthyite de 1896 jusqu'à son décès en 1898[3].

BiographieModifier

Né à Oakley Park dans le secteur de Blackrock de Dublin en Irlande[3], McCarthy ouvre Boulton & McCarthy précurseur du cabinet majeur d'avocat au Canada, McCarthy Tétrault. Il plaide en cour suprême dans la cause constitutionnelle Citizens Insurance Co of Canada c. Parsons afin de permettre le règlement d'un politique d'assurance contre les incendies pour deux plaignants[4]. Cette cause permet d'affirmer la compétence provinciale en matière contractuelle. Il défend également Emily Stowe concernant l'avortement au Canada (en).

Il est militant de la Imperial Federation League qui propose l'union du Royaume-Uni et des Dominions émergeant sous un gouvernement central responsable sous un parlement impérial élu.

En 1896, il fait campagne sous son propre parti et est le seul élu de la formation. Suivant l'élection, McCarthy forge une alliance avec les Libéraux de Wilfrid Laurier. Il meurt en fonction lors d'un accident de voiture en 1898.

Son fils, Leighton McCarthy, lui succède à titre de député indépendant dans Simcoe-Nord de 1898 à 1911.

Le fonds d'archives Dalton McCarthy à Bibliothèque et Archives Canada est disponible sous le numéro de référence R4370[5].

Résultats électorauxModifier

RéférencesModifier

  1. (en) J. R. Miller, "'As a Politician He is a Great Enigma': The Social and Political Ideas of D'Alton McCarthy." Canadian Historical Review 58.4 (1977): 399-422.
  2. (en) Marilyn Barber, "The Ontario Bilingual Schools Issue: Sources of Conflict." Canadian Historical Review 47.3 (1966): 227-248.
  3. a et b « D'Alton McCarthy, député », sur Parlement du Canada
  4. (en) Citizens' and The Queen Ins. Cos. v. Parsons; Western Ins. Co. v. Johnston (1880), 4 SCR 215.
  5. (en) « Finding aid to Dalton McCarthy fonds, Library and Archives Canada » [archive du ]
  6. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1896 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  7. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1891 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  8. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1887 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  9. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1882 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  10. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1878 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  11. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1876 », sur elections.ca (consulté le )
  12. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1874 », sur elections.ca (consulté le )
  13. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1874 », sur lol.parl.ca (consulté le )
  14. Élections Canada, « Résultats Élection fédérale canadienne de 1872 », sur lol.parl.ca (consulté le )

Liens externesModifier