Daihatsu Esse

automobile

Daihatsu Esse
Daihatsu Esse

Marque Daihatsu
Années de production 2005 - 2011
Classe Keijidosha
Moteur et transmission
Moteur(s) 3 cylindres
Cylindrée 658 cm3
Puissance maximale 58 ch (43 kW)
Couple maximal 65 Nm
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses ou
automatique 3 ou 4 vit.
Poids et performances
Poids à vide 700 à 780 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
Dimensions
Longueur 3 395 mm
Largeur 1 475 mm
Hauteur 1 470 mm
Empattement 2 390 mm
Chronologie des modèles

La Daihatsu Esse est une petite voiture du constructeur Daihatsu, réservée au marché japonais et appartenant, dans ce pays, à la catégorie des Keijidosha. Ce modèle se caractérise par un style assez joufflu et une partie arrière — intégrant la découpe des portes arrière — rappelant un peu les Renault 4 et Renault 5. Présentée au Tokyo Motor Show en octobre 2005, la Esse a été lancée dès le mois de décembre suivant. Malgré sa petite taille, la Esse n'est pas à considérer comme une citadine sur le marché japonais, les keijidosha étant essentiellement vendues à la campagne.

La gammeModifier

Comme toute Keijidosha qui se respecte, la Esse s'en tient à un moteur « réglementaire » de 660 cm3 maximum, un 3 cylindres associé à une seule puissance de 54 ch. Épaulant les Mira et Mira Gino dans la gamme Daihatsu (celles qui s'appellent Cuore et Trevis en Europe), la Esse donne davantage le choix du côté des transmissions avec, selon les versions, une boîte manuelle 5 vitesses — peu convoitée, car la clientèle japonaise est surtout demandeuse de boîte automatique — ou une boîte automatique à 3 ou 4 rapports. La Esse propose aussi, toujours selon les versions, de rouler en traction ou en version quatre roues motrices.

Sa carrièreModifier

Le succès n'a pas été complètement au rendez-vous pour cette petite Daihatsu. Elle est notamment toujours restée loin des ventes des Move et Tanto. Lors de sa première année pleine, 2006, la Esse a été vendue à 56 000 exemplaires, se classant 27e sur le marché japonais. Dès l'année suivante, la Esse perdait 34 % de sa diffusion (37 000 ventes) et 10 places sur le marché. Score ramené à 34 000 en 2008, alors que le Tanto dépassait, sur la même période, les 150 000 unités.

L'année 2009 a été plutôt bonne. La Esse a regagné quatre places, revenant à la 32e place, avec 34 148 exemplaires vendus. Soit une hausse de 0,6 % sur un marché en baisse de 7,2 %. Sa part de marché était donc en progression.

Les années passant et Daihatsu apportant peu de modifications à ce modèle, ses ventes ont régressé de 1,1 % en 2010 (33 756 exemplaires), repli raisonnable mais sur un marché en hausse de 7,3 %. Le Esse a ainsi été rétrogradée à la 41e place du marché japonais en 2010.