DJ Furax

disc jockey belge
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Furax.
DJ Furax
Nom de naissance Alexandre Schippers
Naissance (46 ans)
Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical Techno, jumpstyle, hardstyle
Site officiel www.djfurax.net

DJ Furax, de son vrai nom Alexandre Schippers, né le , est un producteur et disc jockey belge. Il se popularise à l'international grâce à des titres comme notamment Big Orgus. Au fil de sa carrière, il mixe aux côtés de disc jockeys reconnus comme Yves Deruyter, David Guetta, Benny Benassi, Martin Solveig[1] et DJ GAZZ. Il est également présent dans les plus grands festivals de musique électronique comme Mysteryland, Bassleader, Qlimax et Defqon.1[1].

BiographieModifier

Schippers est né dans une famille de passionnés de musique. À 9 ans, Alexandre reçoit une batterie son premier instrument de musique. Il en fera pendant 10 ans. À 14 ans, il découvre la composition grâce à de vieux synthétiseurs. Lorsqu'il sortait, il était fasciné par les disc jockeys. À 15 ans, il achète ses premières platines, puis d'autres matériels pour la composition incluant synthétiseur et boite à rythmes. C'est en allant voir Amnesia, Conffeti’s et Lords of Acid en live qu'il s'intéresse à l'art du DJing. En 1993, Alexandre commence à mixer dans des soirées qui s'enchaîneront toujours plus nombreuses par la suite. Dans une entrevue avec le site Guido.be, il explique : « Un jour, un ami organisait une soirée au Moulin de Solières (région de Huy) et m’a invité à venir mixer. C’était la première sortie de DJ Furax[2]. ! » En 1997, il fait paraître le titre Big Orgus qui lui permettra de se populariser à l'international[3] ; le titre atteint la 12e place des classements belges en 2003 pendant quatorze semaines[4]. Depuis 2004, la chanson est l'hymne officiel du Sporting Charleroi, ce qu'Alexandre décrit comme une « vraie fierté »[5].

Depuis 2000, il ouvre son studio d’enregistrement[2] avec plusieurs labels incluant BPM Records, A&F Records, Misoon Records, Aurora Records, BigBlackBad Bichon Records, et Dynamite Records, ainsi que Furax Fire Force. En 2007, il devient le premier DJ belge résident à Paris où il diffuse du hardstyle[1]. La même année, il reçoit le prix de DJ de diamant au Festinight de Bordeaux par Guru Josh[6]. En 2009, il fait paraître la compilation Furax Fire Soundz au label Wagram qui se classe 11e aux classements belges pendant cinq semaines[7].

En 2012, il fait paraître une compilation de 22 pistes, intitulée My Inspiration, en collaboration notable avec Magicut, Mademoiselle Luna et Nicky Sanchez[1]. L'album débute à la 30e place des classements musicaux belges, et reste 16 semaines dans le classement[8]. En 2015, Furax participe avec Christophe Maé au premier festival intérieur au Wex, à Marche-en-Famenne[9].

DiscographieModifier

SinglesModifier

  • 1997 : Big Orgus
  • 2001 : Sex
  • 2001 : Calabria
  • 2001 : Power
  • 2002 : Destruc
  • 2002 : Metrotraxx
  • 2003 : Hard 69
  • 2003 : X-tasy
  • 2003 : I Love DJ
  • 2004 : Over Power
  • 2004 : Hard 69 RMX'04
  • 2005 : Rotation
  • 2005 : Vocosample
  • 2006 : Otherside (Totalition)
  • 2007 : Body Hard
  • 2007 : Kobalt
  • 2007 : Sambali
  • 2008 : Our Seduction
  • 2008 : Cubasound
  • 2008 : Power 2k8

RemixesModifier

  • 2006 : Redshark - Big Orgus 2006

CompilationsModifier

  • 2005 : Hardjump
  • 2005 : Hardjump 2
  • 2006 : Hardjump 4
  • 2006 : Hardjump 5
  • 2006 : Jump'In Valley Volume 1
  • 2006 : Summer Session 2006
  • 2008 : Le DJ N°1 Sur La Tek
  • 2010 : Furax Fire Soundz

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « GAGNE LE NOUVEL ALBUM DE DJ FURAX, "MY INSPIRATION"! », sur Ultratop (consulté le 8 juin 2015).
  2. a et b « DJ FURAX : « Les mauvais DJ, on finira par les remplacer par un bon logiciel » », sur Guido, (consulté le 9 juin 2015).
  3. « Huy: on a rencontré DJ Furax, le DJ belge qui a mixé avec David Guetta », sur lameuse.be, (consulté le 8 juin 2015).
  4. « DJ Furax vs. Redshark - Big Orgus », sur Ultratop (consulté le 8 juin 2015).
  5. « DJ Furax, idole du Mambourg », sur DH Net, (consulté le 8 juin 2015).
  6. « DJ Furax - Biographie », sur music-story (consulté le 8 juin 2015).
  7. « Furax Fire Soundz - Mixed By DJ Furax », sur Ultratop (consulté le 8 juin 2015).
  8. « DJ Furax - My Inspiration », sur Ultratop (consulté le 8 juin 2015).
  9. « Marche-en-Famenne: DJ Furax, Kyo et Christophe Maé seront au premier festival intérieur au WEX », sur 7fm.be, (consulté le 9 juin 2015).

Liens externesModifier