Désinvolture

Sur les autres projets Wikimedia :

La désinvolture est une attitude décontractée, associant une certaine aisance de comportement avec un laisser aller jugé quelquefois excessif.

DéfinitionModifier

Si le dictionnaire Larousse associe la désinvolture à l'impertinence, au laisser-aller et au sans-gêne[1], le site du CNTRL définit ce mot comme « une manière quelque peu inhabituelle d'être dégagé, voire libre et élégant »[2].

ÉtymologieModifier

Le participe passé adjectivé du verbe desenvolver ( signifiant « développer ») donne le terme desenvuelto, à l'origine du mot italien « disinvolto » et du mot français « désinvolte ». Il s'agit d'un dérivé du verbe volver issu du latin volvere qui signifie « rouler, dérouler ».

BibliographieModifier

 
Denis Grozdanovitch
  • Petit traité de désinvolture ( (ISBN 9782714307842) est un ouvrage de l'écrivain français Denis Grozdanovitch publié aux éditions José Corti en 2002, puis chez Seuil (Points), en 2005. Ce livre sous-titré « Où il est question du dilettantisme et de la désinvolture, du temps et de la vitesse, des îles et du bonheur, du sport et ... aussi des chats, des tortues et des Chinois » est un traité poétique et moraliste sur le dilettantisme et la désinvolture[3].
  • Délicieusement désinvolte ( (ISBN 9782367231464)) est une bande dessinée humoristique de Morgane Badaboum, narrant les aventures d'une jeune parisienne sur son blog[4].

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier