Déposition de la robe de la Vierge

la déposition de la robe de la Vierge, icône de 1485

La Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge est une fête religieuse, qui est fêtée le 2 juillet, au sein de l'Église orthodoxe.

Selon l'Église orthodoxe et l'Église catholique, le corps et l'âme de Marie (mère de Jésus) furent, au moment de son Assomption ou selon la terminologie orthodoxe sa Dormition, emportés au ciel. Dans sa tombe ne restait que sa robe. Pour ces reliques d'une valeur inestimable, ramenées de Palestine, l'impératrice d'Orient Pulchérie fit construire à Constantinople dans le Quartier des Blachernes une chapelle appropriée pour les recevoir. Le 2 juillet 452 la robe de la Sainte-Vierge fut solennellement déposée dans la nouvelle chapelle. À partir de l'année 473 d'autres églises se construisirent dans les environs de la chapelle et d'autres reliques de Marie y furent encore déposées plus tardivement. La fête religieuse commémore la déposition de la robe dans la chapelle en 452. Pour l'orthodoxie, c'est une fête de grande importance.

Deux évènements historiques donnèrent à cette date du 2 juillet une dimension historique. Le 2 juillet 860 une attaque d'anciennes peuplades russes sur Constantinople fut repoussée avec succès par les byzantins. Et en 1451, le 2 juillet, les Tatars qui assiégeaient Moscou, levèrent subitement le camp et déguerpirent. Les deux évènements furent attribués à l'aide de Marie, Mère de Dieu et fêtés à cette date du 2 juillet chaque année. À Moscou l'Église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge fut construite entre 1484 et 1486 en souvenir de ce départ des Tatars. À Souzdal le Monastère de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge a été fondé en 1207 avant l'invasion des Tatars, mais les bâtiments qui subsistent sont plus récents.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier