Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kovacs.
Dans le nom hongrois Kovács Dénes, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Dénes Kovács, où le prénom précède le nom.
Dénes Kovács
Description de l'image Defaut.svg.

Naissance
Vác
Décès (à 74 ans)
Budapest
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Activité principale violoniste
Maîtres Ede Zathureczky
Enseignement Université de musique Franz-Liszt
Récompenses Prix Franz-Liszt,
Prix Kossuth
Distinctions honorifiques Officier de l'ordre du Mérite de la République de Hongrie

Dénes Kovács, né le à Vác et mort le à Budapest, est un violoniste hongrois.

BiographieModifier

Dénes Kovács a commencé sa carrière de violoniste à l'âge de cinq ans à l'École de musique de Fodor près de Dezső Rados. À partir de 1944, il a été l'élève de Ede Zathureczky. Entre 1951 et 1961, il a été premier violon de l'Opéra d'État hongrois et en 1955 a remporté le prix Carl Flesch à Londres. Pendant 47 ans, il a enseigné à l'Académie de musique de Budapest (actuellement Université de musique Franz-Liszt) à des générations de musiciens en herbe. De 1967 à 1971, il en est devenu directeur général, et de 1971 à 1980 recteur.

Son jeu se caractérisait par la droiture, la discipline, la clarté et la simplicité. En tant que soliste, il a joué l'ensemble des œuvres classiques, mais aussi les concertos pour violon des compositeurs contemporains. Un grand nombre d'enregistrements nous conservent encore son jeu.

Comme recteur de l'Académie de musique, il a créé le Grand Prix de l'Académie de musique et s'est attaché de promouvoir la formation des enfants extraordinairement doués. Il a organisé des concours, a travaillé à améliorer la qualité de l'enseignement de la musique, a séparé la formation des enseignants de l'enseignement supérieur de celui des artistes. Il a également créé la Direction indépendante de la musique de chambre.

Dénes Kovács jouait sur un Guarneri (« Guarnerius del Gesù 1742 »), qui après sa mort, a été transmis à Barnabás Kelemen.

En France, il a notamment enregistré des œuvres de Bela Bartók avec Hélène Boschi (label Chant du monde).

DistinctionsModifier

Liens externesModifier