Dávid Czvittinger

Dávid Czvittinger (David Czvittinger) né en 1675 ou 1679  à Schemnitz et mort dans la même ville le est l'auteur du premier lexique littéraire hongrois, Hungariae literatae, écrit en latin[1].

BiographieModifier

Dávid CzvittingerIl appartient à une famille devenue noble en 1657. Il étudie dans des universités étrangères et visite Berlin , Strasbourg , TübingenAltdorf.... C'est à partir de son séjour à Tübingen qu'il commence à rassembler des biographies et des œuvres d’auteurs hongrois. Il est en prison pour dettes lorsqu'il publie, en 1711, son ouvrage Hungariae literatae[2]. L'auteur a conscience des insuffisances de son travail et le précise dans le titre en ajoutant le terme "specimen". Il est ultérieurement complété et corrigé[3], par exemple par Paul Wallaszky[4] et par Jean George Lippisch[5].

Notes et référencesModifier

  1. DAVIDIS CZVITTINGERI NOB. HVNG. SPECIMEN HUNGARIAE LITERATAE, VIRORVM ERVDITIONE CLARORVM NATIONE HUNGARORUM, DALMATARUM, CROATARUM, SLAVORUM, ATQUE TRANSYLVANORUM, VITAS, SCRIPTA, ELOGIA ET CENCVRAS ORDINO ALPHABETICO EXHIBENS: ACCEDIT BIBLIOTHECA SCRIPTORUM QUI EXTANT DE REBUS HUNGARICIS Éditeur : Typis et Sumtibus Jod. Guil. Kohlesii, Vniv. Altdorf. Typogr., 1711
  2. Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, ou, Histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes Volume 9 C.D., Paris, Mme C. Desplaces, , 626 p., p. 623
  3. Eustache Marie Pierre Courtin, Encyclopédie moderne, ou Dictionnaire abrégé des hommes et des choses, des sciences, des lettres et des arts: avec l'indication des ouvrages où les divers sujets sont développés et approfondis, tome 8, Paris, Th. Lejeune, , 480 p., p. 63
  4. Paul Wallaszky, auteur du Conspectus reipublicœ litterariœ in Eungaria, deuxième édition , 1808.
  5. Jean-George Lippisch Thorunum Hungarorum litteris deditorum mater, léna, 1730

Liens externesModifier