Ouvrir le menu principal

Custom77
logo de Custom77

Création 2007
Disparition 2016
Fondateurs Jean-Baptiste Debiais, Jérôme Rabetaud
Siège social Lyon
Drapeau de France France
Produits guitares électriques, basses électriques, accessoires
Site web https://www.custom77.com

Custom77 est un fabricant français de guitares électriques actif à Lyon de 2007 à 2016.

HistoireModifier

La marque est créée à Lyon en 2007 par deux amis musiciens[1] et se focalise au départ sur la fabrication de répliques d’instruments de marques américaines comme Gibson et Fender, sous des noms inspirés de chansons punk (London's Burning, China Girl, etc.). La particularité de la marque tient à son mode de distribution exclusivement limité à la vente en direct par l’intermédiaire de leur site web, une nouveauté en France à l'époque. La production est assurée en Corée et les guitares sont réglées dans l’atelier lyonnais avant envoi au client final[2].

L'année suivante, de nouveaux modèles au formes originales apparaissent[3],[4]. Le catalogue s’élargit aux batteries, pédales d'effets[5] et divers accessoires ; mais ces autres produits ne rencontrent pas le succès escompté et la société se recentre finalement sur les guitares. Enfin, la marque Third Eye Guitars se tourne vers les musiciens de metal avec ses modèles baryton et 7 cordes[1].

En 2014, le référencement par Amazon permet à Custom77 de s'ouvrir à l'international, et notamment aux États-Unis[1], après avoir exposé au NAMM de Los Angeles[6].

Cependant, le problème du financement devient crucial. La banque refuse d'accorder un crédit de 50 000 €[7], ce qui scelle le destin de la marque. En raison des difficultés structurelles et du rétrécissement du marché mondial de la guitare, la société dépose le bilan en 2016[8]. Cependant, la marque redémarre une activité commerciale en 2017[9] et les deux fondateurs ont également monté une structure de formation destinée aux techniciens guitare[10].

Artistes liés à la marqueModifier

 
Lee Ranaldo sur une Custom77 T-Sonic, Festival Primavera de Porto, 2014

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Custom77 Guitars », The Music Trades,‎ , p. 104,105 (lire en ligne)
  2. « Custom 77 fait du bruit à Lyon », sur La Tribune de Lyon, (consulté le 24 mars 2019)
  3. (en) « Custom 77 'The Watcher' DL3 », sur musicradar, (consulté le 24 mars 2019)
  4. (en) « Custom77 - Deluxe Series Roxy DL3 & Lust For Life », Guitar & Bass,‎ , p. 65,66 (lire en ligne)
  5. (en) « Review: Push Me Pull Me Overdrive Pedal by Custom77 », sur Guitar PLayer, (consulté le 24 mars 2019)
  6. « Custom 77 s'attaque au marché américain avec Amazon », sur La Tribune, (consulté le 24 mars 2019)
  7. « Les guitares Custom 77 tentent de rebondir », sur La Tribune, (consulté le 24 mars 2019)
  8. « La Fin de Custom77 », sur France Info, (consulté le 24 mars 2019)
  9. « Reportage France 3 sur le redémarrage » (consulté le 22 août 2019)
  10. « Guitar & Tech : devenez un guitar tech accompli », sur Guitare Xtreme (consulté le 24 mars 2019)
  11. (en) « Opening Notes - Rachel Goswell », Premier Guitar,‎ , p. 19 (photo)

Liens externesModifier