Ouvrir le menu principal

Cummingtonite
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Cummingtonite
Cristaux fibreux de cummingtonite. Mine de Dannemora Uppland, Suède
Général
Classe de Strunz 9.DE.05
Formule chimique H2Fe2Mg5O24Si8Fe2Mg5Si8O22(OH)2
Identification
Masse formulaire[2] 843,9 ± 0,017 uma
H 0,24 %, Fe 13,24 %, Mg 14,4 %, O 45,5 %, Si 26,62 %,
Couleur translucent verdâtre foncé, brunâtre
Classe cristalline et groupe d'espace prismatique
C2/m
Système cristallin monoclinique
Réseau de Bravais face C centrée
Clivage parfait sur {110}
Cassure conchoïdale, friable
Habitus en colonne ; fibreux ; granulaire
Échelle de Mohs 5 - 6
Trait blanc grisâtre
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction a = 1,639 - 1,671,
b = 1,647 - 1,689,
g = 1,664 - 1,708
Biréfringence biaxial (+) ;
0,025 - 0,037
Dispersion 2 vz ~ 65° - 90°
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent - translucide - opaque
Propriétés chimiques
Densité 3,1 - 3,6
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La cummingtonite est une amphibole métamorphique de composition chimique (Mg,Fe)7Si8O22(OH)2.

Le nom « cummingtonite » est aussi utilisé comme synonyme de la rhodonite, mais il s'agit dans ce cas d'une espèce minérale différente.

Notes et référencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Sur les autres projets Wikimedia :