Ouvrir le menu principal
Course Morat-Fribourg
Description de cette image, également commentée ci-après
Arrivée de l'édition 2009.
Généralités
Sport Athlétisme
Création 1932[1]
Organisateur(s) Club Athlétique Fribourg (CAF)
Édition 85e (en 2018)
Catégorie Course à pied
Périodicité Annuelle
(1er dimanche d'octobre)
Lieu(x) Drapeau : Suisse de Morat à Fribourg
Statut des participants Amateur et professionnel
Distance 17,170 km
Site web officiel morat-fribourg.ch

Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : Suisse Tadesse Abraham
féminin Drapeau : Suisse Maude Mathys
Plus titré(s) masculin Drapeau : Suisse Werner Dössegger et Markus Ryffel (9)
féminin Martine Oppliger (4)
Records masculin Drapeau : Kenya Abraham Kipyatich
(50 min 28 s en 2014)
féminin Drapeau : Suisse Franziska Rochat-Moser
(58 min 50 s en 1997)

La course Morat-Fribourg – en allemand : Murtenlauf –, est une course à pied qui se déroule, aujourd'hui, le premier dimanche d'octobre sur un tracé en ligne de 17,170 km sur une route plutôt vallonnée ouvert aux athlètes d'élite nationale et internationale ainsi qu'aux coureurs populaires.

Un parcours à kilométrage réduit appelé Mini Morat-Fribourg est ouvert à tous dès l'âge de 6 ans.

Sommaire

HistoireModifier

La course contemporaine, créée en 1932, se base sur plusieurs légendes liées à l'histoire du canton de Fribourg. Le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire (qui mourut l'année suivante aux portes de Nancy, en Lorraine), décide de s'attaquer à la ville de Berne et, en chemin, arrive aux portes de Morat le 12 juin 1476. Les habitants de la ville, assistés de troupes bernoises, sous la conduite du capitaine Adrien von Bubenberg, se cloîtrent derrière leurs murailles et résistent aux assauts de l'armée bourguignonne, jusqu'au 22 juin suivant, date à laquelle se déroule la bataille de Morat, dont les Suisses (fribourgeois et confédérés), malgré leur faiblesse, sortent victorieux. Cette bataille est depuis considérée comme un élément fondateur du canton de Fribourg qui, en 1481, rejoint la confédération suisse (CH), en même temps que le canton de Soleure, pour rejoindre la Confédération des VIII cantons.

À ces éléments réels se greffe, ultérieurement, un mythe peut-être inspiré de la bataille de Marathon, et selon lequel un des confédérés victorieux aurait arraché sur le champ de bataille un rameau de tilleul et aurait couru jusqu'à Fribourg pour y apporter la grande nouvelle. Une autre légende prétend également que ce rameau aurait donné naissance à un tilleul, à l'endroit où le messager s'effondra, une fois sa mission accomplie.

L'idée d'une course entre Morat et Fribourg fut avancée pour la première fois, en 1904, par Théo Aeby, sculpteur et professeur au Technicum cantonal (ex-École des arts et métiers et actuelle École d'ingénieurs et d'architectes de Fribourg).

L'idée, cependant, n'est pas suivie d'effet, mais réapparaît en 1931, lorsque le peintre bernois Adolphe Flückiger court, le 12 juin, le trajet censé avoir été celui parcouru par le messager légendaire. Il rencontre Beda Hefti, ingénieur en génie civil et fondateur, en 1928, du ski-club de Fribourg, et tous deux décident d'organiser, dès l'année suivante, une première édition de ce marathon, réservée aux membres du ski-club. La même année, Beda Hefti fonde le Club Athlétique Fribourg (CAF).

En 1933, la seconde édition est ouverte à tous les coureurs désireux de participer puis, en 1936, pour tenir compte des conditions climatiques rendant pénible l'effort physique à l'approche de l'été, il est décidé de déplacer la tenue de la course au premier dimanche du mois d'octobre, l'entraînement des coureurs pouvant alors se faire, dans les semaines précédant le marathon, dans des conditions plus acceptables pour eux.

En 1938, le premier homme à descendre sous l’heure est le Zurichois Arnold Meier en 59 min 57 s.

En 1939, la course est supprimée en raison de la Deuxième Guerre mondiale.

En 1952, on assiste à la première victoire d’un Fribourgeois, Pierre Page (CAF), qui l’emporte en 55 min 24 s. Il est accueilli comme un héros au pied du tilleul.

En 1971, le nombre de participants dépasse les 2 000 avec des « clandestines » s'invitant dans une course réservée aux hommes.

En 1975, Odette Vetter est la première femme à courir Morat-Fribourg dans l'illégalité pour se battre pour que les femmes aient aussi le droit de courir[2],[3].

En 1977, les femmes et les juniors sont officiellement autorisées à courir Morat-Fribourg pour la première fois[4],[5]. Pour des raisons logistiques, l’organisation de la course décide de quitter le vieux tilleul et de situer l’arrivée en haut de la route des Alpes. La nouvelle distance est 17,150 km. Le Bernois Markus Ryffel pose le premier jalon du nouveau record masculin en 54 min 36 s tandis que Marijke Moser est la toute première femme victorieuse sur Morat-Fribourg.

En 1985, un record de participation est établi avec 16 338 inscrits.

En 1986, le Portugais Manuele de Oliveira est le premier «non-Suisse» à remporter la course.

En 1996, la nouvelle distance est de 17,170 km.

En 1997, la première femme à descendre «officiellement» sous l’heure est la Bernoise Franziska Rochat-Moser en 58 min 50 s.

Le vainqueur masculin de l'édition 2011 et multiple champion suisse de cross-country, le Jurassien Stéphane Joly, est suspendu deux ans pour dopage[6]. Sa victoire est annulée et c'est finalement au Kényan Daniel Kiptum que revient la victoire.

ParcoursModifier

Depuis 1996, le parcours mesure 17,170 km. Le départ a lieu sur la Hauptgasse à Morat et l'arrivée sur la place Georges-Python à Fribourg. La course passe par les communes fribourgeoises de Courgevaux, Courtepin (mi-course), La Sonnaz et Granges-Paccot.

VainqueursModifier

Les hommes sont classés depuis 1933. Les femmes sont classées depuis 1977[7].

Distance de 16,400 km (1933-1976)Modifier

Année Hommes Pays Temps
1933 Alexandre Zosso   Suisse 1 h 01 min 00 s
1934 Emile Boll   Suisse 1 h 04 min 01 s
1935 Emile Boll   Suisse 1 h 01 min 43 s
1936 Emile Boll   Suisse 1 h 00 min 13 s
1937 Jean Dubois   Suisse 1 h 00 min 23 s
1938 Arnold Meier   Suisse 59 min 57 s
1939 : pas de compétition en raison de la Deuxième Guerre mondiale
1940 Arnold Meier   Suisse 1 h 00 min 28 s
1941 Francis Berberat   Suisse 58 min 44 s
1942 Arnold Meier   Suisse 57 min 45 s
1943 Ernest Sandmeier   Suisse 56 min 59 s
1944 Ernest Sandmeier   Suisse 56 min 53 s
1945 Karl Zeller   Suisse 57 min 37 s
1946 Ernest Sandmeier   Suisse 56 min 56 s
1947 Ernest Sandmeier   Suisse 56 min 51 s
1948 Ernest Sandmeier   Suisse 56 min 49 s
1949 Auguste Sutter   Suisse 57 min 15 s
1950 Hans Frischknecht   Suisse 56 min 53 s
1951 Hans Frischknecht   Suisse 54 min 37 s
1952 Pierre Page   Suisse 55 min 24 s
1953 Rud Morgenthaler   Suisse 54 min 34 s
1954 Walter Glauser   Suisse 54 min 56 s
1955 Hans Frischknecht   Suisse 53 min 54 s
1956 Hans Frischknecht   Suisse 54 min 24 s
1957 Hans Frischknecht   Suisse 53 min 19 s
1958 Walter Hofmann   Suisse 53 min 27 s
1959 Yves Jeannotat   Suisse 54 min 09 s
1960 Walter Vonwiller   Suisse 53 min 52 s
1961 Yves Jeannotat   Suisse 55 min 30 s
1962 Werner Fischer   Suisse 53 min 54 s
1963 Alfons Sidler   Suisse 54 min 28 s
1964 Edgar Friedly   Suisse 55 min 59 s
1965 Werner Dössegger   Suisse 52 min 32 s
1966 Werner Dössegger   Suisse 54 min 09 s
1967 Werner Dössegger   Suisse 53 min 09 s
1968 Werner Dössegger   Suisse 51 min 47 s
1969 Werner Dössegger   Suisse 51 min 11 s
1970 Werner Dössegger   Suisse 52 min 03 s
1971 Werner Dössegger   Suisse 51 min 04 s
1972 Werner Dössegger   Suisse 50 min 50 s
1973 Werner Dössegger   Suisse 51 min 15 s
1974 Fritz Rüegsegger   Suisse 52 min 04 s
1975 Kurt Hürst   Suisse 52 min 06 s
1976 Markus Ryffel   Suisse 50 min 46 s

     Record de l'épreuve

Distance de 17,150 km (1977-1995)Modifier

Année Hommes Pays Temps Femmes Pays Temps
1977 Markus Ryffel   Suisse 54 min 36 s Marijke Moser   Suisse 1 h 09 min 08 s
1978 Markus Ryffel   Suisse 53 min 48 s Marijke Moser   Suisse 1 h 09 min 14 s
1979 Bruno Lafranchi   Suisse 54 min 35 s Barbara Moore   Nouvelle-Zélande 1 h 04 min 24 s
1980 Bruno Lafranchi   Suisse 54 min 15 s Vreni Forster   Suisse 1 h 05 min 05 s
1981 Markus Ryffel   Suisse 54 min 40 s Cornelia Bürki   Suisse 1 h 04 min 47 s
1982 Markus Ryffel   Suisse 52 min 45 s Martine Bouchonneau   France 1 h 04 min 34 s
1983 Markus Ryffel   Suisse 54 min 20 s Martine Bouchonneau   France 1 h 06 min 41 s
1984 Markus Ryffel   Suisse 53 min 03 s Helen Weeinghage   Allemagne 1 h 04 min 19 s
1985 Markus Ryffel   Suisse 53 min 57 s Hildegard Zahner   Suisse 1 h 06 min 25 s
1986 Manuel de Oliveira   Portugal 53 min 46 s Martine Oppliger   Suisse 1 h 04 min 31 s
1987 Markus Ryffel   Suisse 53 min 12 s Martine Oppliger   Suisse 1 h 02 min 19 s
1988 Manuel de Oliveira   Portugal 53 min 46 s Sally Goldsmith   Royaume-Uni 1 h 03 min 37 s
1989 Diamantino Dos Santos   Brésil 52 min 49 s Jeanne-Marie Pipoz   Suisse 1 h 00 min 30 s
1990 Diamantino Dos Santos   Brésil 53 min 57 s Isabella Moretti   Suisse 1 h 02 min 13 s
1991 Diamantino Dos Santos   Brésil 53 min 33 s Isabella Moretti   Suisse 1 h 03 min 03 s
1992 Charles Omwoyo   Kenya 53 min 33 s Wioletta Kryza   Pologne 1 h 01 min 25 s
1993 Charles Omwoyo   Kenya 53 min 44 s Alena Peterková   République tchèque 1 h 04 min 01 s
1994 Laban Chege   Kenya 52 min 27 s Alena Peterková   République tchèque 1 h 01 min 26 s
1995 Geoffrey Tanui   Kenya 53 min 21 s Fabiola Rueda-Oppliger   Suisse 1 h 03 min 55 s

Distance de 17,170 km (depuis 1996)Modifier

 
Arrivée victorieuse du Kényan Abraham Kipyatich en 2014.
Année Hommes Pays Temps Femmes Pays Temps
1996 Laban Chege   Kenya 52 min 41 s Mellen Munyoro   Kenya 1 h 03 min 21 s
1997 Semretu Alemayehu   Éthiopie 52 min 06 s Franziska Rochat-Moser   Suisse 58 min 50 s
1998 Stéphane Schweickhardt   Suisse 52 min 48 s Franziska Rochat-Moser   Suisse 1 h 00 min 37 s
1999 Dmitri Maximov   Russie 53 min 31 s Jelena Motalova   Russie 1 h 01 min 36 s
2000 Sammy Kipruto   Kenya 54 min 17 s Svetlana Netschajeva   Russie 1 h 04 min 15 s
2001 Hussein Abdallah   Tanzanie 53 min 36 s Valentina Enachi   Moldavie 1 h 03 min 45 s
2002 Tesfaye Eticha   Éthiopie 52 min 55 s Chantal Dällenbach   France /   Suisse 1 h 01 min 18 s
2003 Tolossa Chengere   Éthiopie 52 min 45 s Zenebech Tola   Éthiopie 59 min 17 s
2004 Jonathan Wyatt   Nouvelle-Zélande 51 min 18 s Zenebech Tola   Éthiopie 59 min 04 s
2005 Urguessa Weyessa   Éthiopie 54 min 02 s Tsige Worku   Éthiopie 1 h 00 min 16 s
2006 Koech Kipruto   Kenya 53 min 43 s Tsige Worku   Éthiopie 1 h 01 min 17 s
2007 Tolossa Chengere   Éthiopie 52 min 25 s Helen Musyoka   Kenya 59 min 57 s
2008 John Mwangangi   Kenya 52 min 08 s Helen Musyoka   Kenya 1 h 01 min 10 s
2009 John Mwangangi   Kenya 52 min 37 s Helen Musyoka   Kenya 1 h 01 min 29 s
2010 Fredrick Musyoki   Kenya 52 min 53 s Jane Muia   Kenya 1 h 03 min 33 s
2011 Daniel Kiptum   Kenya 53 min 24 s Caroline Chepkwony   Kenya 59 min 09 s
2012 Shadrack Kimaiyo   Kenya 54 min 52 s Nancy Koech   Kenya 1 h 03 min 18 s
2013 Bett Kiplangat   Kenya 53 min 32 s Martina Strähl   Suisse 1 h 03 min 02 s
2014 Abraham Kipyatich   Kenya 50 min 28 s Viola Jelagat   Kenya 59 min 54 s
2015 Bett Kiplangat   Kenya 51 min 58 s Asefa Sutume   Éthiopie 59 min 23 s
2016 Tadesse Abraham   Suisse 53 min 29 s Martina Strähl   Suisse 1 h 01 min 05 s
2017 Alemajehu Wodajo   Éthiopie 54 min 03 s Maude Mathys   Suisse 1 h 00 min 17 s
2018 Tadesse Abraham   Suisse 53 min 05 s Maude Mathys   Suisse 1 h 01 min 58 s

     Record de l'épreuve

RecordsModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • Yves Jeannotat (avec la collaboration de Serge Chammartin et Ernest Donzallaz), Morat-Fribourg : Livre officiel de la 50e course commémorative (avec une préface de Pierre Dreyer), Office du livre, Fribourg, 1983, 192 p., [pas d'ISBN]. – Existe également en version traduite en allemand par Nicolas Deiss, sous le titre Murten-Freiburg : Offizielles Buch des 50. Gedenklaufes.
  • Daniel Berset, Le marketing de la course de Morat - Fribourg : un cas d'approche interdisciplinaire de la gestion du sport, Université de Fribourg (Institut des sciences économiques et sociales), Séminaire d'économie d'entreprise et de gestion financière, Fribourg, 1988, 45 p., [pas d'ISBN].

FilmographieModifier

Liens externesModifier