Ouvrir le menu principal

Cours de philosophie positive

livre d'Auguste Comte

Cours de philosophie positive
Auteur Auguste Comte
Pays Drapeau de la France France
Genre philosophie
Date de parution 1830-1842

Le Cours de philosophie positive est un livre du philosophe et épistémologue français Auguste Comte. Il s'agit de la transcription en six tomes de son grand cours d'histoire des sciences et de philosophie politique, entre 1830 et 1842. Le Cours débute par des considérations générales, puis reconstruit le savoir scientifique avec dans l'ordre : les mathématiques, l'astronomie, la physique, la chimie, la biologie, la sociologie et la science politique.

Comte énonce également dans cet ouvrage la loi des trois états sur le devenir historique de l'esprit humain, et développe la philosophie positiviste qu'il a inventée.

Plan de l'œuvreModifier

Les six tomes du Cours ont pour titres :

  1. Les Préliminaires généraux et la philosophie mathématique (1830) ;
  2. La Philosophie astronomique et la philosophie de la physique (1835) ;
  3. La Philosophie chimique et la philosophie biologique (1838) ;
  4. La Philosophie sociale et les conclusions générales (1839) ;
  5. La Partie historique de la philosophie sociale (1841) ;
  6. Le Complément de la philosophie sociale, et les conclusions générales (1842).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

ÉditionsModifier

  • Auguste Comte (préf. Patrick Dupouey), Cours de philosophie positive [Première et Deuxième leçons], Paris, Nathan, coll. « Les Intégrales de Philo », , 128 p. (ISBN 2091758515).
  • Auguste Comte, Premiers cours de philosophie positive : Préliminaires généraux et philosophie mathématique, Paris, PUF, coll. « Quadrige », (1re éd. 1830), 546 p. (ISBN 2130562477).

ÉtudesModifier

  • Annie Petit, Le Système d'Auguste Comte. De la science à la religion par la philosophie, Paris, Vrin, 2016, 372 p.
  • Angèle Kremer-Marietti, Le Positivisme, Paris, PUF, coll. « Que sais-je », (1re éd. 1982), 127 p. (ISBN 2130375723).

Articles connexesModifier

Lien externeModifier