Courlis du Pont

Courlis du Pont
Race Trotteur français
Père Opus Dei
Mère Hirondelle du Pont
Père de mère Ruy Blas IV
Sexe Étalon
Naissance 1990
Pays de naissance Drapeau de la France France
Propriétaire Georges Marti
Entraîneur Ulf Nordin
Jockey Philippe Békaert
Record 1'12"7 (attelé)
1'14"9 (monté)[1]
Nombre de courses 63
Nombre de victoires 18 (15 places)
Gains en courses 1 282 744 [2]
Principales victoires Prix du Président de la République
Prix des Élites
Prix de Normandie

Courlis du Pont est un cheval trotteur français, spécialiste du trot monté, né le 3 mars 1990[1]. Il s'est illustré au début des années 1990 en gagnant quatre courses de groupe 1 en France.

Carrière de courseModifier

Après quatre courses dont une victoire, Courlis du Pont est acheté par le Suisse Georges Marti[3] à l'âge de 3 ans. Il débute alors une carrière classique et prend en décembre 1993 la seconde place du Prix de Vincennes, course de groupe I permettant de désigner le meilleur 3 ans au monté. Il remporte son premier groupe II, le Prix Camille de Wazières, le mois suivant.

Après cet excellent meeting d'hiver, le reste de l'année 1994 sera encore plus faste. Il gagne en juin son premier groupe I, le Prix du Président de la République — équivalent du Prix de Vincennes pour les 4 ans —, puis à la fin de l'été le Prix des Élites, autre groupe I dans lequel il domine ses ainés de 5 ans. Il gagne également cette même année le Prix Olry-Roederer et se place dans plusieurs autres courses de groupe[3].

À 5 ans, Courlis du Pont enchaine les victoires. Monté par son jockey habituel, Philippe Békaert, il remporte notamment le Prix de Normandie consacrant le meilleur 5 ans et un deuxième Prix des Élites, pour lequel il est le seul trotteur à inscrire son nom deux années consécutives[3].

Son entourage peut alors pour 1996 légitimement viser le plus haut trophée du trot monté, le Prix de Cornulier. Il aligne Courlis dans le Prix de l'Île-de-France qui en est alors la course préparatoire, deux semaines avant, course qu'il remporte. Mais dans le Prix de Cornulier, le cheval se contente de la seconde place, battu par la 8 ans Arcadia. Cette place honorable devait raisonnablement malgré tout laisser envisager d'autres victoires. Ce ne fut pas le cas, moins performant dans l'année qui suit, le cheval se blesse, l'obligeant à quitter définitivement les hippodromes[3].

Carrière au harasModifier

Les premiers produits de Courlis du Pont sont des K (naissance en 1998, correspondant à la monte 1997)[4]. Le meilleur est assez nettement L'As de Boussières[3],[5], né en 1999 et totalisant 493 476  de gains, vainqueur du Prix de l'Étoile (groupe I) et du Prix Abel Bassigny (groupe II).

PalmarèsModifier

MontéModifier

AtteléModifier

OriginesModifier

Origines de Courlis du Pont[2], mâle, alezan.
Père
Opus Dei
Florestan (US) Star's Pride (US) Worthy Boy
Stardrift (US)
Roquépine Atus II
Jalna IV
Uscilla New Williams Mousko Williams
Galiléenne
Oana Féal
Gerblinia
Mère
Hirondelle du Pont
Ruy Blas IV Kerjacques Quinio
Arlette III
Janna Quel Veinard
Annabella
Va Belle du Clos Carioca II Mousko Williams
Quovaria
Icône de Grandchamp Ramsès B
Naïve Étoile

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fiche de la base SIRE de Courlis du Pont », sur Site des Haras nationaux (consulté le 19 avril 2014)
  2. a et b « Pédigrée de Courlis du Pont », sur Trot-pedigree.fr (consulté le 19 avril 2014)
  3. a b c d et e « Courlis du Pont, un vrai tireur d’élites ! », sur zegagnant.com (consulté le 8 novembre 2014)
  4. « Production de Courlis du Pont », sur Trot-pedigree.fr (consulté le 3 novembre 2015)
  5. « Production de Courlis du Pont, tri par gains », sur Trot-pedigree.fr (consulté le 3 novembre 2015)