Coupe du monde B de combiné nordique 1992

Coupe du monde B de combiné nordique 1992
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg.
Généralités
Sport Combiné nordique
Organisateur(s) FIS
Éditions 2e édition
Date du
au
Épreuves 9

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Allemagne Thomas Krause[1]
Deuxième Drapeau : Allemagne Uwe Prenzel
Troisième Drapeau : Tchécoslovaquie Radomír Skopek[2]

Navigation

Europe laea location map.svg
Predazzo
Predazzo
Planica
Planica
Berchtesgaden
Berchtesgaden
Liberec
Liberec
Andelsbuch
Andelsbuch
Klingenthal
Klingenthal
Szczyrk
Szczyrk
Schwarzach
Schwarzach
Le Brassus
Le Brassus
Voir l’image vierge
Les sites des compétitions

La coupe du monde B de combiné nordique 1991 — 1992 fut la deuxième édition de la coupe du monde B de combiné nordique, compétition de combiné nordique organisée annuellement de 1991 à 2008 et devenue depuis la coupe continentale.

PrésentationModifier

Elle s'est déroulée du au , en 9 épreuves.

Cette coupe du monde B a débuté en Italie, dans la station de Predazzo et a fait étape au cours de la saison en Slovénie (Planica), en Allemagne (Berchtesgaden et Klingenthal), en Tchécoslovaquie (Liberec), en Autriche (Andelsbuch et Schwarzach), en Pologne (Szczyrk), pour s'achever en Suisse, au Brassus.

Cette Coupe du monde B fut le lieu de la première victoire polonaise de l'histoire de cette compétition : celle de Stanisław Ustupski lors de l'épreuve de Szczyrk, le .

Le vainqueur du classement général fut l'allemand Thomas Krause (pl)[1].

Récit de la compétitionModifier

PredazzoModifier

PlanicaModifier

BerchtesgadenModifier

Liberec - HarrachovModifier

AndelsbuchModifier

KlingenthalModifier

SzczyrkModifier

Schwarzach im PongauModifier

Le BrassusModifier

Le Brassus accueille cette course dans le cadre de ces épreuves internationales[3]. Le Tremplin de la Chirurgienne accueille sur le même week-end une manche de la coupe d'Europe de saut à ski[3]. La compétition attire 2 000 spectateurs pour le saut et un millier pour la course de ski de fond[3].

Le concours de saut est dominé par l'Allemand Thomas Dorer[4] qui a réalisé deux sauts à 104 mètres[3]. Il devance l'Autrichien Wirth et les Allemands Jens Wagner, Felix et Enrico Heisig[3]. Lors de la course de ski de fond, l'Allemand, Sven Leonhardt[5] réalise le meilleur temps en 40 minutes et 8 secondes[3]. Malgré le onzième temps de ski, Jens Wagner parvient à l'emporter devant le Tchèque Radomír Skopek qui a réalisé le cinquième temps de ski[3]. Enrico Heisig prend la troisième place et il devance deux Français, Frédéric Baud et Pierre Heinrich[6],[3].

Classement généralModifier

Classement individuel
Rang Nom
1   Thomas Krause[1]
2   Uwe Prenzel
3   Radomír Skopek[2]
4   Zbyněk Pánek
5   Jens Wagner[7]
6   Enrico Heisig
7   Martin Bayer[8]
8   Tino Feix[9]
9   David Šojat[10]
10   Nico Reichenberger[11]
11   Falk Weber[12]
12   Thomas Donaubauer

CalendrierModifier

Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième
1.   Predazzo
15/12/1991 K90 / 15 km   Thomas Müller   Stefan Kreiner   Enrico Heisig
2.   Planica
21/12/1991 K90 / 15 km   Martin Bayer[8]   Thomas Krause[1]   Enrico Heisig
3.   Berchtesgaden
12/01/1992 K90 / 15 km   Thomas Krause[1]   Ralf Schmidt[13]   Radomír Skopek[2]
4.   Liberec - Harrachov
18/01/1992 K90 / 15 km   David Šojat[10]   Zbyněk Pánek   Martin Bayer[8]
5.   Andelsbuch
09/02/1992 K90 / 15 km   Zbyněk Pánek   Falk Weber[12]   Uwe Prenzel
6.   Klingenthal
15/02/1992 K90 / 15 km   Uwe Prenzel   Thomas Abratis   Thomas Krause[1]
7.   Szczyrk
22/02/1992 K90 / 15 km   Stanisław Ustupski   Andrea Cecon   Thomas Krause[1]
8.   Schwarzach
29/02/1992 K90 / 15 km   Uwe Prenzel   Ralph Leonhardt   Enrico Heisig
9.   Le Brassus
8/03/1992 K90 / 15 km   Jens Wagner[7]   Radomír Skopek[2]   Enrico Heisig

BibliographieModifier

  • Jacques Piguet, Épreuves internationales de ski Le Brassus Vallée de Joux, Jacques Piguet, , 336 p. (résumé)

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) Thomas Krause dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  2. a b c et d (en) Radomír Skopek dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  3. a b c d e f g et h Jacques Piguet 2017, p. 282.
  4. (en) Thomas Dorer dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  5. (en) Sven Leonhardt dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  6. (en) Pierre Heinrich dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  7. a et b (en) Jens Wagner dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  8. a b et c (en) Martin Bayer dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  9. (en) Tino Feix dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  10. a et b (en) David Šojat dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  11. (en) Nico Reichenberger dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  12. a et b (en) Falk Weber dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  13. (en) Ralf Schmidt dans la base de données de la Fédération internationale de ski

Liens externesModifier