Ouvrir le menu principal

Coordination française pour le lobby européen des femmes

La Coordination française pour le lobby européen des femmes, ou CLEF, est une association féministe française, créée en 1991, qui rassemble 60 associations féministes.

La CLEF œuvre pour la reconnaissance et la mise en acte de l’égalité des femmes et des hommes afin qu’ensemble ils construisent une société responsable et solidaire[1]. Pour ce faire, elle développe des actions nationales dans différents domaines : emploi, vie familiale, parité dans la vie politique, économique et sociale, violences envers les femmes, système prostitutionnel.

Elle porte les revendications des associations féministes adhérentes auprès des institutions françaises (Gouvernement, Parlement...) et des institutions européennes notamment à travers son appartenance au Lobby Européen des Femmes. Au niveau international, la CLEF milite pour les droits des femmes au sein de l'ONU (Commission on the Status of Women), du Conseil des droits Humains de Genève, du Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDEF/CEDAW) ou encore de la Conférence des ONG de l'ONU (CoNGO).

Jocelyne Adriant-Mebtoul a été élu présidente de la CLEF en avril 2018.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.liberation.fr/economie/2010/09/15/femmes-toujours-le-sexe-faible_678984 Laure Noualhat, « Femmes, toujours le sexe faible », Libération, 15 septembre 2010

BibliographieModifier

  • DENECHERE Yves, Ces Françaises qui ont fait l’Europe, Paris : Audibert, 2007.
  • DONEAUD Thérèse, Les femmes agissent, le monde change : histoire inédite de l'Union Féminine Civique et Sociale, Paris : Éditions du Cerf, 2005.
  • HALIMI, Gisèle, La clause de l’Européenne la plus favorisée, Paris : Des femmes, 2008.
  • RAMOT Marie, Le lobby européen des femmes : La voie institutionnelle du féminisme européen, Paris : L'Harmattan, 2006.

Liens externesModifier