Conté (entreprise)

entreprise française produisant du matériel de dessin

Conté
logo de Conté (entreprise)
Logo de Conté à Paris

Création 1795
Siège social Le Mans
Drapeau de la France France
Produits Outils de dessins d'art
Société mère ColArt
Site web www.conteaparis.com

Conté ou Conté à Paris est une entreprise fondée en France en 1795 qui fabrique des crayons de couleur et graphite ainsi que différents autres outils pour le dessin, dont un des plus célèbres est le carré Conté[1].

Elle a été rachetée en 1979 par l'entreprise Bic. La partie beaux-arts et la marque Conté à Paris a été rachetée par le groupe britannique ColArt en 2004[2].

HistoriqueModifier

 
N° 26 rue du Renard
anciens bureaux de la société anonyme Crayons Conté.
 
Georges Seurat, Portrait d'Edmond Aman-Jean (1882–1883), crayon Conté, New York, Metropolitan Museum of Art.

Le nom de la société vient de Nicolas-Jacques Conté, qui en 1794 invente le crayon Conté[3], un crayon graphite mélangé avec de l'argile, lui conférant plus de dureté que les crayons en graphite pur et ainsi une meilleure adaptation à l'écriture et au dessin technique. Le brevet est déposé en 1795 et une usine est créée[4].

Rachetée en 1979 par la société Bic[4], celle-ci a conservé la marque Conté pour une partie de sa gamme (crayons et feutres).

CriteriumModifier

La marque est également connue pour le portemine Criterium. Utilisant un système de pince à ressort pour maintenir la mine, il est plus fiable que d'autres types de portemines[réf. nécessaire].

Le crayon mécanique Criterium a été lancé par la fabrique de crayons Gilbert en 1939. La fabrique de crayons, créée à Givet dans les Ardennes, s'installe à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. En 1950, l'usine est rachetée par la Société Gilbert Blanzy-Poure qui fusionne avec Conté en 1960 pour devenir Blanzy-Conté-Gilbert. En 1983, Conté est repris par la Société Bic. En 1999, l'usine de Saint-Aubin ferme ses portes et est délocalisée à Boulogne-sur-Mer[5],[6],[7].

La marque Criterium est passée en France dans le langage courant pour designer tous types de portemines. Elle est restée la propriété de Bic après la revente de la marque Conté à Paris à ColArt International.

Conté à Paris : section beaux-artsModifier

La marque détenue par le groupe ColArt poursuit la fabrication de tous ses crayons d'arts graphiques (sanguines, pierres noires, sépias, blancs, fusains, et pastels) selon la méthode traditionnelle mise au point par Nicolas-Jacques Conté, à la Compagnie française des crayons à Lay (Loire)[8].

La production des pastels tendres est délocalisée en Chine[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Carrés - Conte - French language », sur https://www.conteaparis.com/fr/, (consulté le ).
  2. ColArt International, que vive la couleur sur lejournaldesentreprises.com
  3. Jacques-Marie Vaslin, « Les crayons révolutionnaires de Nicolas-Jacques Conté », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b « Conté | L'histoire de la marque », sur Conté (consulté le )
  5. (en) leadholder.com.
  6. Patrimoine industriel, région Champagne-Ardenne.
  7. L'Histoire de Saint-Aubin-lès-Elbeuf.
  8. cfcrayons.fr.
  9. Mention sur les emballages des boîtes de pastels, consulté en juillet 2018.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :