Ouvrir le menu principal
Constantien de Javron
Biographie
Naissance
Décès
Autres informations
Étape de canonisation

Constantien, ermite à Javron, né en Auvergne et mort en 570 à Javron (Mayenne), est un saint catholique, fêté le 1er décembre (dans le Maine) et le 2 décembre (à Beauvais).

BiographieModifier

Il vit sa jeunesse dans la piété et la ferveur et devient moine à l'abbaye de Micy (Saint-Mesmin) près d'Orléans, où il fait la connaissance d'un compatriote, l'ermite saint Fraimbault.

Afin de mener une vie plus austère, ils décident de s'installer dans une solitude vers 570 dans la forêt de Nuz. Saint Innocent, l'évêque du Mans, les accueille et favorise leur projet. Il oblige Constantien à recevoir la prêtrise afin qu'il joue un rôle missionnaire auprès des populations locales.

Saint Domnole, le successeur de saint Innocent, lui assigne les mêmes fonctions. La réputation de sainteté de Constantien atteint le roi Clotaire qui vient lui rendre visite dans sa retraite. Le saint lui prédit la victoire contre les Bretons d'Armorique.

Le moine fut enterré à Javron où s'établit un prieuré dépendant du monastère Saint-Julien de Tours. Une partie de ses reliques fut transportée à l'abbaye de Breteuil, près de Beauvais.