Conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les communautés LGBT

La pandémie de Covid-19 a eu un impact significatif sur la communauté LGBT.

Plus de 220 marches des fiertés à travers le monde sont annulées ou reportées d'après un décompte d'avril 2020[1]. La Global Pride (en), un événement en ligne est alors prévu pour le 27 juin 2020[2].

Les personnes LGBT asiatiques sont confrontées à une vague accrue de discriminations du fait de la xénophobie et du racisme liés à la pandémie. Les personnes âgées LGBT sont également plus susceptibles d'être en situation d'isolement et donc d'autres ennuis de santé[3].

Les Nations unies appellent tous les États à prendre en compte de toute urgence l'impact de la Covid-19 sur les personnes LGBT lors de la conception, de la mise en œuvre et de l'évaluation des mesures de lutte contre la pandémie qui pourrait affecter communautés LGBT de manière disproportionnée à travers le monde[4].

Des organisations locales de santé avertissent que certains membres de la communauté LGBTQ pouvaient être « particulièrement vulnérables » aux effets de la maladie, du fait de taux plus élevés de cancer, de VIH et de tabagisme, ainsi que la discrimination en matière de soins de santé[5]. La réduction voire l'arrêt des dispositifs de soutien aux personnes LGBTQ, en particulier à celles sans-abri et celles vivant dans des environnements familiaux dangereux, est également source d'inquiétude[6]. En mars 2020, plus de 100 organisations de défense des droits LGBT signent une lettre ouverte demandant aux responsables américains de la santé publique de résoudre ce problème. Les signataires étaient GLAAD, la Human Rights Campaign et Lambda Legal (en), le LGBT National Cancer Network, GLMA: Health Professionals Advancing LGBTQ Equality (en), la National Queer Asian Pacific Islander Alliance, le New York Transgender Advocacy Group, Services & Advocacy for GLBT Elders (en) (SAGE) et Whitman-Walker Health (en)[7],[8] .

De nombreux sites de rencontres LGBT partagent des moyens de prévenir les infections à coronavirus. Et les téléchargements des applications de rencontre Grindr et Scruff (en) voient leur téléchargement diminuer en Italie et en Espagne[9].

AfriqueModifier

En Ouganda, 20 personnes LGBT sont détenues dans un refuge par la police et accusées d'avoir violé les exigences de la distanciation sociale[10].

AsieModifier

GagaOOLala (en), décrite par Reuters comme « la première plate-forme de streaming vidéo LGBT+ d'Asie, surnommée le" Netflix gay "du continent », se développe avec l'espoir d'atteindre les personnes isolées en raison de la pandémie[11].

Corée du SudModifier

En mai 2020, la découverte d'un cluster lié à des boîtes de nuit LGBT à Séoul a provoqué des inquiétudes quant à la confidentialité des dispositifs de tracing[12],[13].

TurquieModifier

Le principal universitaire musulman et ministre des Affaires religieuses de Turquie, Ali Erbaş, déclaré dans une annonce du Ramadan que le pays condamne l'homosexualité parce qu'elle « apporte la maladie », insinuant que les relations homosexuelles sont responsables de la pandémie de Covid-19. Le président turc Recep Tayyip Erdoğan apporte son soutien à Erbaş, affirmant que ce qu'Erbaş « avait dit était tout à fait juste ».[réf. nécessaire]

EuropeModifier

Royaume-UniModifier

 
Le « bus Pride » de Plymouth Citybus avant un changement de marque controversé

Au Royaume-Uni, les hommes gays et bisexuels sexuellement actifs ne sont pas été autorisés à donner du plasma pour un essai de recherche sur les coronavirus du National Health Service (NHS)[14]. En effet, l'essai de recherche a suivi les mêmes règles que les règles existantes pour le don de sang[15] .

Plus d'une centaine de marches des fiertés sont reportées ou annulées, dont la Pride in London (en) [16], Leeds Pride (en) [17], Brighton Pride (en) [18] et l'événement national UK Pride qui devait avoir lieu à Newcastle upon Tyne[19] . D'autres marches des fiertés, dont Bristol Pride (en), ont lieu en ligne uniquement[20].

Alors que des arcs-en-ciel à sept couleurs sont utilisés pour exprimer le soutien de la population au NHS, certains utilisent le drapeau arc-en-ciel LGBT dans le même but[21]. Plymouth Citybus rebaptise leur « Pride bus » pour célébrer le NHS, ce qui génère des accusations de récupération des combats politiques LGBT et une invisibilisation des personnes LGBT. [22]

Amérique du NordModifier

CanadaModifier

La Semaine de la fierté, le festival des fiertés le plus important du Canada, est annulé tout comme la Dyke March, la Trans March et la Pride Parade [23], ainsi que Fierté Montréal[24] .

Plusieurs festivals de fierté annoncent leur intention de lancer des festivals de « fierté numérique » en ligne, comme la Pride Toronto[25], la Vancouver Pride[26], la Calgary Pride[27], la Sudbury Pride[28], et Capital Pride à Ottawa[29].

Le Glad Day Bookshop (en) annonce divers plans pour soutenir les artistes et interprètes LGBTQ pendant la pandémie et la fermeture associée de la plupart des lieux dont ils dépendent pour leur revenu, y compris un fonds de survie d'urgence financé par le crowdfunding pour fournir des prêts et des subventions[30],[31], Le Toronto Queer Film Festival (en) lance le Queer Emergencies Fund pour offrir des subventions aux cinéastes LGBTQ pour la création de nouvelles œuvres courtes [32] et le Inside Out Film and Video Festival (en) annonce un programme offrant des subventions de production pouvant atteindre 2 500 $ à des projets touchés par la pandémie[33].

La vulnérabilité de nombreuses entreprises LGBTQ est mise en lumière au début du mois de mai lorsque Pegasus, un bar populaire du quartier gay de Church and Wellesley à Toronto annonce son risque de fermeture parce que son propriétaire refusait de participer au programme Canada Emergency Commercial Rent Assistance[34]. Le centre communautaire 519 déclare que l'ensemble des commerces de Church and Wellesley risquaient de disparaître si les gouvernements fédéral et provincial ne prenaient pas de mesures pour améliorer leur protection des petites entreprises. [35] Début juin, il est annoncé que le propriétaire avait finalement accepté de participer au programme[36].

Les résidents du quartier notent également une augmentation significative de la criminalité et de la violence, liée, selon eux, en partie à un campement impromptu de sans-abri installant des tentes dans le parc Barbara Hall[37].

États-UnisModifier

En Floride, plusieurs participants du Winter Party Festival de Miami sont testés positifs au coronavirus, selon l'organisateur de l'événement National LGBTQ Task Force[38]. Shannon Bennett, homosexuel et shérif adjoint du bureau du shérif de Broward, est « considéré comme le premier décès de ce type en service de Covid-19 en Floride »[39].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Challenged by Coronavirus, LGBTQ Communities Worldwide Plan Digital Pride Celebrations », sur Time (consulté le )
  2. (en) « Pride season isn't canceled. It's moving online with 'Global Pride.' », sur Metro Weekly, (consulté le )
  3. (en) « Amid coronavirus outbreak, LGBT seniors self isolate », sur Bay Area Reporter (consulté le )
  4. (en) « COVID-19: The suffering and resilience of LGBT persons must be visible and inform the actions of States », sur www.ohchr.org (consulté le )
  5. (en) Savannah Eadens, « LGBTQ community may be 'particularly vulnerable' to coronavirus pandemic. Here's why. », sur USA TODAY (consulté le )
  6. (en) « Coronavirus pandemic a perfect storm for LGBTQ homeless youth », sur NBC News (consulté le )
  7. (en) « Coronavirus poses an increased risk to LGBT+ people for three significant reasons, health chiefs say », sur PinkNews, (consulté le )
  8. (en) « LGBT+ community at heightened risk of coronavirus, groups warn », (consulté le )
  9. (en) « LGBT+ people warned off casual sex go online during coronavirus », (consulté le )
  10. (en) « LGBT community raided in Uganda over social distancing », sur ABC News (consulté le )
  11. (en) « Asia's 'gay Netflix' to go global, tap into coronavirus », sur Reuters, (consulté le )
  12. (en) Jake Kwon et Julia Hollingsworth, « Virus outbreak linked to Seoul clubs stokes homophobia », sur CNN
  13. (en) Dasl Yoon et Timothy W. Martin, « 'What If My Family Found Out?': Korea's Coronavirus Tracking Unnerves Gay Community », sur www.wsj.com,
  14. (en) Elizabeth Kuhr, « Gay men restricted from donating plasma to U.K. coronavirus trials », sur NBC News, (consulté le )
  15. (en) Paul Brand, « Gay and bisexual men to be excluded from Covid-19 plasma trial », sur ITV News, (consulté le )
  16. (en) « Coronavirus postpones London Pride », sur BBC News, (consulté le )
  17. (en) « Leeds Pride celebrations cancelled », sur BBC News, (consulté le )
  18. (en) « Coronavirus: Brighton Pride 2020 cancelled », sur BBC News, (consulté le )
  19. (en) « Virus causes cancellation of UK Pride event », sur BBC News, (consulté le )
  20. (en) « The Show Must Go On-line! », sur Bristol Pride, (consulté le )
  21. (en) Ben Hunte, « I was attacked for hanging my rainbow flag », sur BBC News, (consulté le )
  22. (en) Max Channon, « Citybus apologises for turning Pride bus into NHS rainbow bus », sur plymouthherald, (consulté le )
  23. (en) Kevin Ritchie, « Toronto Pride Parade is cancelled due to coronavirus », sur NOW Magazine, (consulté le )
  24. Stéphanie Morin, "Les grands événements culturels de l’été annulés". La Presse, April 10, 2020.
  25. Natalia Manzocco, "Pride Toronto 2020's full events lineup is now live". Now, May 28, 2020.
  26. Kathryn Tindale, "Vancouver Pride goes virtual because of COVID-19". CKWX, April 18, 2020.
  27. Ryan White, "Calgary Pride reinvents 2020 festival, announces plans to host event online". CFCN-DT, April 29, 2020.
  28. "Online 'Queerentine' festival to replace this year's Sudbury Pride Week festival". CBC Northern Ontario, April 15, 2020.
  29. Josh Pringle, "Capital Pride will celebrate 'Wherever We Are!' virtually during COVID-19 pandemic". CTV News, May 11, 2020.
  30. Ryan Porter, "Glad Day Bookshop’s Emergency Survival Fund has topped $150,000 for LGBTQ2S+ community". Quill & Quire, April 3, 2020.
  31. Natalia Manzocco, "Glad Day to stream daily shows by queer artists". Now, April 10, 2020.
  32. Peter Knegt, "Feeling inspired in your quarantine? This queer film fest is raising money to pay you to create work". CBC Arts, April 8, 2020.
  33. Kelly Townsend, "Inside Out launches emergency relief funding for LGBTQ projects". Playback, May 12, 2020.
  34. Amy Carlberg, "Toronto bar writes heartbreaking letter saying they're almost broken and can't survive". BlogTO, May 4, 2020.
  35. Amy Carlberg, "The Gay Village in Toronto could disappear if government doesn't do something". BlogTO, May 9, 2020.
  36. "Landlord on Church Street finally signs on to rent relief". Metro Morning, June 3, 2020.
  37. (en) Tina Yazdani, « Church Wellesley Village residents report spike in violence », sur CityNews, .
  38. (en) « Thousands attended Miami gay festival; several later tested positive for coronavirus », sur NBC News (consulté le )
  39. (en) « Proud gay police officer and 'protector of the LGBT community' dies after battle with coronavirus », sur PinkNews, (consulté le )