Conrad Salinger

compositeur américain
Conrad Salinger
Conrad Salinger en 1923.png
Conrad Salinger en 1923
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Conrad Salinger est un compositeur, orchestrateur et arrangeur américain, né le à Brookline (Massachusetts), mort le à Pacific Palisades (quartier de Los Angeles, Californie).

BiographieModifier

 
Conrad Salinger (le plus à gauche) dans la classe d'André Gedalge dans les années 1920.

Diplômé de l'Université Harvard, il étudie ensuite l'harmonie et l'orchestration au Conservatoire de Paris, dans les années 1920, avec André Gedalge. Il suit les cours de Nadia Boulanger et se lie avec Maurice Ravel. Il passe sept années à Paris à l'issue desquelles il retourne aux U.S.A. parfaitement bilingue. De retour à New York, il rencontre Adolph Deutsch qui l’engage comme orchestrateur. Il orchestre neuf comédies musicales jouées à Broadway entre 1931 et 1938, collaborant notamment avec David Raksin, Johnny Green, Harold Arlen[1].

 
Conrad Salinger dans les années 1940

Après un premier essai en 1931, il commence véritablement à travailler pour le cinéma hollywoodien, notamment avec Alfred Newman, comme orchestrateur et arrangeur, puis pour Amanda, film sorti en 1938. En 1939, il est recruté par les studios de la MGM. Il est surtout connu pour son travail d'orchestrateur sur la plupart des grandes comédies musicales produites par la Metro-Goldwyn-Mayer dans les années 1940 et 1950 (Le Chant du Missouri en 1944, Un Américain à Paris en 1951, Chantons sous la pluie en 1952, Brigadoon en 1954, Gigi en 1958, etc). Sa dernière contribution à ce titre, en 1961 (année de sa mort), est pour Jumbo, la sensation du cirque, film sorti en 1962.

On lui doit aussi les musiques de onze films entre 1946 et 1958 (ainsi que des musiques additionnelles pour deux autres). Notons encore que pour la télévision, il compose la musique de quelques épisodes de la série Bachelor Father (1957).

FilmographieModifier

Comme compositeur

ThéâtreModifier

Comédies musicales à Broadway, comme orchestrateur

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hugh Fordin (trad. Alain Masson), La Comédie musicale américaine : (The Movie’s Greatest Musicals), Paris, Ramsay, , 530 p. (ISBN 2-85956-604-X), p. 102