Ouvrir le menu principal

Connétable (conserverie)

Connétable

Conserverie Chancerelle

logo de Connétable (conserverie)

Création 1853
Fondateurs Robert Chancerelle
Siège social Douarnenez
Drapeau de France France
Direction Jean Francois Hug
Activité Transformation et conservation de poisson, de crustacés et de mollusques
Société mère holding Chancerelle (376-180-287)
Effectif 400 à 499 salariés en 2018
SIREN 443-146-873
Site web www.connetable.com

Chiffre d'affaires comptes non déposés

Le Connétable est une marque commerciale de conserverie française fondée en 1853.

Elle appartient actuellement à la Conserverie Chancerelle suite aux 2 fusions intervenues en 2016[1]

Histoire de l'entrepriseModifier

 
Le site historique de la conserverie Chancerelle à Douarnenez en 2010.

En 1853, le nantais Robert Chancerelle, déjà fondateur de la « presse à sardine » Chancerelle, fonde la maison Chancerelle sur le port de Douarnenez. C'est la plus ancienne conserverie de sardines à l'huile au monde[2].

Wenceslas Chancerelle succède à son père en 1866 et développe son activité à l'étranger, puis, le fils de ce dernier, Robert Chancerelle, prend à son tour la direction de l'entreprise en 1895[3], qui ouvre aussi cette année-là une « friture à poissons » à Brigneau en Moëlan. Durant la Première Guerre mondiale, la société fournit l'armée française en conserves.

Joséphine Pencalet, la première bretonne élue à un conseil municipal en 1925, travaillait chez Chancerelle.

En 2013, Chancerelle rachète la société Cobreco (Compagnie Bretonne de la Coquille Saint Jacques) qui sera radiée en 2007[4] et quitte son site historique sur le port du Rosmeur[5].

en 2016 la société Chancerelle International (443146931) et la société d'exploitation Wenceslas Chancerelle (444484992) sont absorbées par la société Conserverie Chancerelle (443146873)[1].


Chiffres cléModifier

Le dirigeant estime en 2017 son chiffre d'affaires à 142 millions d'euros et l'effectif du groupe à 2 000 salariés dont 725 à Douarnenez[6]



Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier