Concerto pour contrebasse

Un concerto pour contrebasse est une composition musicale pour contrebasse solo avec accompagnement d'orchestre, d'ordinaire écrite en trois mouvements (voir concerto). Nombre des premiers concertos pour contrebasse ont été écrits à la fin de la période classique par Domenico Dragonetti et Johannes Matthias Sperger. Plusieurs concertos ont aussi été écrits par Jean-Baptiste Vanhal, Carl Ditters von Dittersdorf et Joseph Haydn bien que ceux de Haydn ne nous sont pas parvenus. Giovanni Bottesini a apporté d'énormes contributions au répertoire de la contrebasse solo et parmi ses nombreuses œuvres figurent deux concertos virtuoses pour contrebasse et orchestre. Au XXe siècle, de nombreux compositeurs ont créé des pièces pour l'instrument, dont Serge Koussevitsky, Eduard Tubin, Hans Werner Henze et John Harbison[1].

La contrebasse n'est pas un choix populaire pour un instrument solo, principalement en raison des difficultés d'équilibre entre le soliste et l'orchestre de sorte que le premier ne soit pas éclipsée. Le registre grave de la contrebasse est difficile à projeter. Pour aider à résoudre ce problème, de nombreux compositeurs (surtout Bottesini) ont écrit des pièces en solo dans le registre aigu de l'instrument. Peu de grands compositeurs des époques classiques et romantiques étaient disposés à écrire des concertos pour contrebasse comme il y avait peu d'instrumentistes capables d'assumer les exigences du jeu de soliste. C'est seulement grâce aux efforts de virtuoses comme Dragonetti, Bottesini, Koussevitzky et Karr que la contrebasse a commencé à être reconnue comme un instrument solo. Au début du XXe siècle, la norme technique de la contrebasse s'améliore de façon significative, ce qui en fait un choix plus populaire pour les compositeurs.

Liste (partielle) de compositions pour contrebasse et accompagnementModifier

Voir aussiModifier

Liste des concertos pour contrebasse (de)

Notes et référencesModifier

  1. « IMSLP: Scores Featuring Double Bass », IMSLP.org, International Music Score Library Project (consulté le 14 mars 2016)