Ouvrir le menu principal

Compagnie de l'Est algérien

Compagnie de l'Est algérien
Disparition 1907
Successeur Compagnie des chemins de fer algériens de l'État
département de Constantine
Médaille de la Compagnie de l'Est algérien commémorant l'ouverture de la ligne d'Alger à Constantine en 1886 par Oscar Roty

La Compagnie de l'Est algérien (EA), est une compagnie de chemins de fer créée pour construire et exploiter un réseau dans le département de Constantine.

En 1913, la longueur totale du réseau est de 886 km[1].

La Compagnie de l'Est algérien est intégrée à la Compagnie des chemins de fer algériens de l'État le [2]

Les lignesModifier

El-Guerrah - Batna (80 km), ouverture le
Batna - Biskra (121 km), ouverture 1886 - 1888

Matériel roulantModifier

 
Locomotive n°127 en gare de Rouiba sur la ligne de Constantine
 
Locomotive type 230 n° 259, série 243 à 267.
Locomotives à vapeur à voie normale (1 435 mm)
  • N° 01 à 06, type 030, construites en 1880 par Cail à Denain,
  • N° 07, type 030, construites en 1886 par Cail à Denain,
  • N° 08 à 15, type 030, construites en 1886 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 16 à 17, type 030, construites en 1886 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 21 à 23, type 130, construites en 1901 par Baldwinn[4] à Philadelphie,USA[5],
  • N° 101, type 030, construite en 1880 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 102 à 103, type 030, construites en 1881 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 104 à 112, type 030, construites en 1882 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 113 à 118, type 030, construites en 1881 par Fives Lille
  • N° 122 à 127, type 030, construites en 1886 par la SACM à Mulhouse,
  • N° 128 à 130, type 030, construites en 1887 par la SACM à Belfort,
  • N° 131 à 135, type 030, construites en 1891 par la SACM à Belfort[6],
  • N° 201 à 203, type 230, construites en 1904 par Fives Lille,
  • N° 211 à 220, type 230, construites en 1907 par Fives Lille [7],
  • N° 221 à 242, type 230, construites en 1911 par la SACM à Belfort, poids à vide 47 tonnes.
  • N° 243 à 267, type 230, construites en 1913 par Fives Lille,
  • N° 511 à 513, type 030t, construites en 1891 par la SACM à Belfort,
Locomotives à vapeur à voie étroite (1 000 mm)
  • N° 01 à 04, type 031t, construites en 1887 par la SACM à Mulhouse[8];
  • N° 05 à 06, type 031t, construites en 1894 par la SACM à Belfort,
  • N° 07 à 08, type 031t, construites en 1894 par la SACM à Belfort,
  • N° 11 à 13, type 031t, construites en 1904 par la SACM à Belfort;
  • N° 14 , type 031t, construite en 1913 par la SACM à Belfort;
  • N° 25 à 30, type 031t, construites en 1914 par la SACM à Belfort;
  • N° B1 à B4, type 230, construites en 1903 par la SACM à Belfort;
  • N° B7 à B12, type 230, construites en 1906 par la SACM à Belfort[9];
  • N° 301 à 303, type 220t, construites en 1895 par la SACM, poids à vide 20 tonnes
  • N° 501 à 510, type 230, construites en 1914 par la SACM à Belfort;
  • N° 601 à 608, type 030-030t Mallet, construites en 1909 par la SACM à Belfort, poids à vide 44 tonnes[10](livrées originellement au Réseau Oranais avec écartement de 1055 mm).

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier