Ouvrir le menu principal

Communion évangélique de baptistes indépendants

La Communion évangélique de baptistes indépendants (CEBI) est une association de fait, créée en France en 1967, pour établir des liens entre églises baptistes indépendantes.

alternative textuelle
Réunion des pasteurs baptistes de la CEBI en 1969 (chez la famille Young).

Elle regroupe des églises et associations Baptistes qui ne dépendent d’aucune organisation ou institution. Elle se rattache à la branche indépendante du baptisme français.

Une communion d'Églises localesModifier

Particulièrement attachée au principe de l'autonomie de l'assemblée locale, la CEBI se présente comme une communion d’Églises locales, ce qui veut dire que ce n’est pas la communion de toutes les Églises baptistes indépendantes de France.

La CEBI ne prétend pas rassembler toutes les Églises baptistes indépendantes, mais seulement celles qui le souhaitent. Elle s'est mise en place en France, de manière officieuse, depuis 1967, puis s'est instituée plus formellement en 1972 (à Ris-Orangis, Essonne). Composée en majorité, à l'origine, de missionnaires américains, elle regroupe aujourd'hui deux tiers de pasteurs français.

Trois éléments composent ses réunions annuelles : les questions administratives et pratiques, le partage d'information et l'édification spirituelle. C'est au sein de la CEBI que s'est développée, à partir de 1987, l'AMEBI[1] (Action Missionnaire d’Églises Baptistes Indépendantes), sous l'impulsion du pasteur Jean Stauffacher (1936-2008)[2].

En 2017, elle revendique la participation de 57 Églises baptistes indépendantes françaises, 5 camps et colonies, 4 instituts bibliques [3].

Confession de foiModifier

Les Églises de la CEBI se reconnaissent dans une confession de foi dont les points principaux sont :

  • Bible : Elle est l'autorité en matière de foi et de pratique religieuse.
  • Dieu : Un Dieu unique qui se manifeste en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
  • Homme : Il est pécheur et ne mérite pas le salut, aussi bon soit-il.
  • Le salut par Jésus-Christ : L'homme peut recevoir le salut en se repentant de ses péchés et en recevant Jésus-Christ dans sa vie, reconnaissant son œuvre expiatoire à la croix. La rédemption du croyant est éternelle, il est impossible de perdre son salut.
  • Bienheureuse espérance : Jésus-Christ doit revenir sur terre de façon soudaine, avant ce que l'on appelle la grande tribulation, afin de réunir à lui l'Église.
  • Jésus-Christ : né de façon miraculeuse, il est parfaitement homme et parfaitement Dieu. Il est mort sur une croix, prenant sur lui une punition imméritée. Il justifie par son sang versé tous ceux qui croient en lui. Il est ressuscité et est présent auprès de Dieu le Père.
  • Le Saint-Esprit : Il est une personne de la Trinité, envoyé par Jésus-Christ de la part de Dieu le Père, pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement.
  • Satan : Il s'agit d'un ange déchu ayant entrainé dans sa chute des myriades d’anges. Son œuvre est d’égarer l’homme loin de Son Créateur. Il a été jugé à la croix et en fin de compte, il sera jeté avec les siens dans l’étang de feu où il sera tourmenté éternellement.
  • L’église locale : L’église locale est un corps de croyants baptisés, se réunissant pour adorer Dieu, pour s’édifier par la Parole et pour cultiver la communion fraternelle. Sa mission est la propagation de l’Évangile dans le monde entier. Les ministères sont celui du pasteur (ou ancien) et celui de diacre. Les institutions sont le baptême par immersion et la cène :
    • le baptême du croyant est un témoignage de sa foi en Jésus-Christ et de son identification avec Lui dans sa mort, son ensevelissement et sa résurrection ;
    • la cène a été instituée par Jésus-Christ pour commémorer sa mort expiatoire sur la croix, et cela, jusqu’à ce qu’il vienne.
  • Par principe, les membres de la CEBI prônent la séparation d’avec tout mouvement qui n’accepte pas pleinement la Bible comme base suffisante de foi et de pratique, notamment les mouvements œcuméniques et charismatiques.

Notes et référencesModifier

  1. Site internet de l'AMEBI: http://www.amebi.org/
  2. Jean Stauffacher est l'auteur d'un ouvrage consacré à l'implantation des églises baptistes indépendantes en France: J.Stauffacher, Semer au chant du coq, Implanter des églises baptistes en France, Cléon d'Andran, ed. Excelsis, 2010.
  3. Selon son site internet, http://cebi-france.fr/