Alliance évangélique mondiale

Alliance évangélique mondiale
Logo de l'organisation
Situation
Création 1846, Londres, Angleterre
Type Organisation évangélique et protestante
Siège Deerfield (Illinois), États-Unis, antennes à New York City, Genève, Bonn
Organisation
Membres 600 millions
Effectifs 129 Alliances nationales d'églises
Secrétaire général Efraim Tendero,
Thomas Schirrmacher, successeur

Site web worldea.org

L'Alliance évangélique mondiale ou AEM (en anglais World Evangelical Alliance (WEA)) est une organisation mondiale d'églises chrétiennes évangéliques et protestantes fondée en 1846 à Londres, en Angleterre. Elle regroupe 129 alliances nationales d'églises, 104 associations membres et 6 commissions. C'est la plus importante organisation internationale d'églises évangéliques et protestantes. Elle a son siège à Deerfield (Illinois), aux États-Unis. Certaines des alliances nationales comptent aussi bien des églises protestantes traditionnelles que des églises chrétiennes évangéliques. Cette organisation ne regroupe qu’une partie des églises chrétiennes évangéliques. Le nouveau secrétaire général à partir de mars 2021 est le théologien allemand Thomas Schirrmacher.

HistoireModifier

L’organisation a ses origines dans l’Evangelical Alliance, une organisation britannique fondée en 1846[1]. En 1951, la Communauté Évangélique Mondiale (World Evangelical Fellowship) est fondée par 21 pays lors de la première assemblée générale à Woudschoten (Zeist) aux Pays-Bas [2],[3],[4]. En 2001, après l'Assemblée générale de Kuala Lumpur, la CEM redevient l'Alliance évangélique mondiale[5]. En 2005, l'AEM connait une gestion collégiale sous l'impulsion de son dirigeant canadien, Geoff Tunnicliffe. Des bureaux sont ouverts à Vancouver, Canada (Leadership), San Francisco (Technologie de l'information), Washington (Publications), et Genève (Relations internationales). En 2010, des antennes sont ouvertes à New York, Genève et Bonn[6]. En 2018, elle a établie son siège principal à Deerfield (Illinois), États-Unis[7].

CroyancesModifier

L'Alliance a une confession de foi évangélique [8].

StatistiquesModifier

En 2015, l’AEM regroupe 129 alliances nationales d'églises qui compteraient 600 millions de croyants[9],[10]. Certaines de ces alliances nationales comptent des églises protestantes traditionnelles et non seulement des églises évangéliques, au sens strict du terme (anabaptisme) [11]. De plus, l’AEM ne regroupe qu’un certain pourcentage des églises chrétiennes évangéliques.

CommissionsModifier

En 1974, l'AEM crée 6 commissions afin de mieux atteindre ses mandats [12], [13].

  • Développement d'alliance

Fonction: Renforcer les alliances évangéliques existants et en créer de nouvelles[14].

  • Église en communauté

Fonction: Offrir des programmes et des ressources aux églises pour différents groupes sociaux[15].

  • Missions et évangélisation

Fonction: Coordonner les activités d'évangélisation [16], [17].

  • Engagement public

Fonction: Coordonner les partenariats avec les organisations internationales, comme l'ONU [18].

  • Secours et développement

Fonction: Coordonner l'aide humanitaire chrétienne et l'aide au dévellopement [19].

  • Préoccupations théologiques

Fonction: Réfléchir sur des sujets de théologie évangélique, et des questions d'importance qui concerne les églises et la société dans le monde, surveiller la liberté religieuse[20].

GouvernanceModifier

L'AEM est dirigé par un Secrétaire général qui a pour fonction d'administrer et de représenter l'Alliance. Efraim Tendero, né aux Philippines, est le Secrétaire Général élu de l'AEM. Il est entré en fonction le [21].

Liste des anciens dirigeantsModifier

Cette liste contient les anciens dirigeants de l'AEM, depuis 1951[22].

  1. Roy Cattell (Angleterre) et J. Elwin Wright (États-Unis), co-secrétaires, 1951-1953
  2. A.J. Dain (Angleterre) et J. Elwin Wright (États-Unis), co-secrétaires, 1953-1958
  3. Fred Ferris (États-Unis), Secrétaire International, 1958-1962
  4. Gilbert Kirby (Angleterre), Secrétaire International, 1962-1966
  5. Dennis Clark (Canada), Secrétaire International, 1966-1970
  6. Gordon Landreth (Angleterre), Secrétaire Internationale, par intérim 1970-1971
  7. Clyde Taylor (États-Unis), Secrétaire International, 1971-1975
  8. Waldron Scott (États-Unis), Secrétaire Général, 1975-1980
  9. Wade Coggins (États-Unis), Secrétaire Général, par intérim 1981
  10. David M. Howard (États-Unis), Directeur International, 1982-1992
  11. Agustin Vencer (Philippines), Directeur International, 1992-2001
  12. Gary Edmonds (États-Unis), Secrétaire Général, 2002-2004
  13. Geoff Tunnicliffe (Canada), Secrétaire Général, 2005–2014
  14. Efraim Tendero (Philippines), Secrétaire Général (2015–2021)
  15. Thomas Schirrmacher (Allemagne), Secrétaire Général (2021–)

Assemblées généralesModifier

Une Assemblée générale a lieu tous les six ans, dans un pays qui diffère selon les années [23]. Elle est un temps de ressourcement et de rassemblement pour les Alliances nationales et les associations[24]. Elle permet l'exécution de démarches administratives et la formation des dirigeants de chaque pays. La dernière AG devait se tenir en 2014 à Séoul en Corée du Sud, mais a été reportée à une date ultérieure [25].

Liste des anciennes AGModifier

Cette liste contient les anciennes AG de l'AEM, depuis 1951[26].

  1. 1951 Amsterdam, (Woudschoten), Pays-Bas, 4-
  2. 1953 Clarens, Suisse, 27-
  3. 1956 Rhode Island, États-Unis, 27-
  4. 1962 Hong Kong, Chine -
  5. 1968 Lausanne, Suisse, 4-
  6. 1974 Château d'Oex, Suisse, 25-
  7. 1980 Londres, (Hoddesdon), Angleterre, 24-
  8. 1986 Singapour, 23-
  9. 1992 Manille, Philippines, 21-
  10. 1997 Abbotsford, Canada, 8-
  11. 2001 Kuala Lumpur, Malaisie, 4-
  12. 2008 Pattaya, Thaïlande, 25-
  13. 2019 Bogor, Indonésie, 7-[27]

Programmes sociauxModifier

La lutte contre la pauvreté est une préoccupation importante de l’AEM[28]. Les publications et les rencontres de l’Alliance sont les moyens utilisées pour influencer et inspirer des initiatives de développement ainsi que des actions humanitaires chez les églises, les ONG et les politiques [29]. Elle est à l'origine du Défi Michée, une initiative pour sensibiliser les chrétiens et favoriser la prise de décision chez les dirigeants [30].

Notes et référencesModifier

  1. William A. Dyrness, Veli-Matti Kärkkäinen, Global Dictionary of Theology: A Resource for the Worldwide Church, InterVarsity Press, USA, 2009, p. 950
  2. Roger E. Olson, The Westminster Handbook to Evangelical Theology, Westminster John Knox Press , USA, 2004, p. 100
  3. Brian Stanley, The Global Diffusion of Evangelicalism: The Age of Billy Graham and John Stott, InterVarsity Press, USA, 2013, p. 73
  4. Encyclopédie Britannica, World Evangelical Alliance, Encyclopédie britannica.com, UK, consulté le 11 aout 2018
  5. (en) Donald M. Lewis, Richard V. Pierard, Global Evangelicalism: Theology, History & Culture in Regional Perspective, InterVarsity Press, États-Unis, 2014, page 114.
  6. WEA, ABOUT WEA AT THE UN, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  7. WEA, WEA Opens Operations Office at Trinity International University near Chicago, IL, worldea.org, USA, 30 octobre 2018
  8. World Evangelical Alliance, Déclaration de foi, worldea.org, USA, consulté le 17 avril 2020
  9. WEA, WHO WE ARE, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  10. Brian Stiller, Evangelicals Around the World: A Global Handbook for the 21st Century, Thomas Nelson, USA, 2015, p. 5
  11. WEA, Affiliate & Church Network Members, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  12. Brian Stiller, Evangelicals Around the World: A Global Handbook for the 21st Century, Éditions Thomas Nelson, États-Unis, 2015, page 214
  13. Norman E. Thomas, " Missions and Unity: Lessons from History, 1792-2010", États-Unis, Wipf and Stock Publishers, 2010, pages 137-138
  14. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  15. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  16. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  17. Richard Tiplady, One World Or Many?: The Impact of Globalisation on Mission, William Carey Library, États-Unis, 2003, page 6
  18. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  19. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  20. WEA, WHAT WE DO, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  21. Evangeliques.info, Le nouveau Secrétaire Général de l'Alliance Evangélique Mondiale est Philippin, Journal evangeliques.info, France, publié le 26 janvier 2015
  22. WEA, Our History, worldea.org, USA, consulté le 5 décembre 2020
  23. Brian Stiller, Evangelicals Around the World: A Global Handbook for the 21st Century, Éditions Thomas Nelson, États-Unis, 2015, page 213
  24. Patrice de Plunkett, "Les évangéliques à la conquête du monde", Éditions Perrin, France, 2009, page 93
  25. WEA, L'Alliance Évangélique Mondiale annonce le report de la prochaine Assemblée générale, Site officiel de la WEA, États-Unis, 11 février 2014
  26. Robert Shuster, GENERAL ASSEMBLIES OF THE WORLD EVANGELICAL FELLOWSHIP, Records of the World Evangelical Fellowship - Collection 338, États-Unis, 4 mars 1994
  27. Leonardo Blair, World Evangelical Alliance announces plans to strengthen, expand network for spiritual awakening, christianpost.com, USA, 8 novembre 2019
  28. Ronald J. Sider, Diane Knippers, "Toward an Evangelical Public Policy: Political Strategies for the Health of the Nation", États-Unis, Baker Books, 2005, page 242
  29. Matthew Clarke, "Handbook of Research on Development and Religion", Australie, Edward Elgar Publishing, 2013, pages 426-427
  30. Bruce Ellis Benson, Peter Goodwin Heltzel, Evangelicals and Empire: Christian Alternatives to the Political Status Quo, Brazos Press, États-Unis, 2008, page 76

LienModifier

Site officiel de l'AEM