Ouvrir le menu principal

Combat naval fleuri de Villefranche-sur-Mer

Combat Naval Fleuri de Villefranche-sur-Mer
Un pointu durant le Combat Naval Fleuri
Un pointu durant le Combat Naval Fleuri
Généralités
Ville Villefranche-sur-Mer
Lieu Port de la Santé
Date Chaque année, un lundi de février
Participants 20 bateaux traditionnels (pointus, yole)
Historique

Le Combat Naval Fleuri de Villefranche-sur-Mer, près de Nice, est une manifestation nautique qui se déroule chaque année un lundi de février depuis plus de 110 ans. L'accès est gratuit.

HistoireModifier

 
Une des premières éditions du Combat Naval Fleuri à la Darse.
 
Les pointus attendent le départ
 
La yole décorée

En 1902, le président du Syndicat d’initiative de Villefranche-sur-Mer, René Vauquelin, lance le Combat Naval Fleuri, pendant maritime des batailles de fleurs du Carnaval de Nice.

Réalisée avec le concours de la Marine Nationale, cette manifestation mondaine et charitable est appuyée par le roi des Belges, Léopold II, possesseur de la Villa Leopolda de Villefranche, qui préside en personne la première édition à laquelle participe une quarantaine de barques[1].

Par la suite, le Combat naval fleuri est placé sous le patronage du président de la République, du ministre de la Marine, du prince de Monaco, etc.

De riches hivernants, dont Gustave Eiffel, offrent des prix. En 1934, le président de la République envoie un vase de Sèvres. L’Escadre de la Méditerranée apporte son concours logistique à la manifestation qui se déroule à l’origine dans la Darse de Villefranche-sur-Mer. [2],[3],[4],[5]

Au cœur de la saison touristique hivernale de la Côte d'Azur, le Combat Naval Fleuri rencontre un très grand succès : le 25 février 1908, il accueille 15 000 visiteurs dont 4 951 sont venus par le train et 6 250 par le tramway[6].

Le Combat Naval Fleuri se déroule désormais tous les ans dans le deuxième port de Villefranche, le port de la Santé, situé au pied de la vieille ville.

ParticipantsModifier

 
Combat Naval Fleuri

Une vingtaine de bateaux traditionnels évoluent durant le Combat Naval Fleuri : pointus de Villefranche-sur-Mer et de Nice, accompagnés de la yole de Bantry Laïssa Ana. Ils sont regroupés pour la plupart dans l’association des Bateliers Plaisanciers de Villefranche (A.B.P.V.)

DécorationModifier

Pendant plusieurs mois, le Comité des fêtes aidé par la Mairie prépare des armatures souples sur lesquelles seront disposées des fleurs pour la décoration des bateaux traditionnels. Le thème des décors varie chaque année. Plusieurs tonnes de fleurs sont utilisées lors de chaque manifestation, essentiellement des mimosas et des œillets, les fleurs traditionnelles de la région. La matinée du Combat Naval Fleuri est consacrée à la décoration des pointus alignés le long du môle du port de la Santé.

DéroulementModifier

Plus de cinq mille spectateurs se regroupent chaque année, un lundi de la fin février (ou début mars), sur les quais du port de la Santé. L’après-midi commence par des défilés de personnages costumés dans la tradition des carnavals. Les vingt embarcations surchargées de fleurs font ensuite un tour d’honneur dans le bassin avant de s’aligner le long des quais pour lancer leurs fleurs aux spectateurs. En théorie, le public doit renvoyer les fleurs aux bateaux, ce qui constitue le « combat ». Mais généralement les spectateurs les conservent précieusement. On a même vu certains repêcher des fleurs à l’épuisette dans la mer ! À la fin de la manifestation, la mer est recouverte d’un tapis de fleurs jaunes et rouges.

 
Lancer de fleurs

Affiches et programmesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Notes et référencesModifier

  1. Madeleine Servera-Boutefoy : 100 ans de combats navals fleuris à Villefranche-sur-Mer, Collection l'Ancre solaire, Serre ésiteur (40p. Ill.), 2001
  2. Article d’Olivier Vernier dans « Villefranche, un destin maritime » : numéro spécial de Nice Historique, n° 1-2 102e année, Academia Nissarda, ISSN 1141-1791, pages 66-67
  3. « L'illustré du sud-est », 1914 (Page 136)
  4. Article de Madeleine Servera-Boutefoy dans « Côte d'Azur et la modernité, 1918-1958 », Réunion des Musées Nationaux, 1997
  5. Carte postale du Combat Naval Fleuri de février 1913|https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6923688r
  6. Jacques Biagini, "Calant de Villafranca...: Dictionnaire nostalgique de Villefranche et de ses rues", Serre éditeur, 2003, (ISBN 286410380X), 9782864103806

AnnexesModifier

 
Durant le Combat naval fleuri 2015

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :