Columbine (groupe)

Collectif de rap français rennais
Columbine
Autre nom VMS
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rap
Années actives 2014-2019
Labels Columbine2k16, VMS, Initial Artist Services
Site officiel columbine.store
Composition du groupe
Membres Lujipeka, Foda C, Chaman et Sully, Veski, Yro, Larry Garcia, Chaps
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Columbine.

Columbine est un collectif de rap français originaire de Rennes, en Bretagne, actif entre 2014 et 2019. Les principaux membres en étaient Lujipeka, Foda C, Yro, Chaps, KCIV, Chaman et Sully, Veskki et Larry Garcia (Lorenzo dans sa carrière solo).

Le groupe sort trois albums : Clubbing for Columbine en 2016, Enfants terribles en 2017 et Adieu bientôt en 2018.

HistoriqueModifier

Formation et débuts (2014–2015)Modifier

Les membres fondateurs du collectif se rencontrent en 2010 dans la même classe du lycée Bréquigny de Rennes[1].

Ils ont pris pour nom de groupe « Columbine » en référence à la fusillade en milieu scolaire qui s’est produite en 1999 à Columbine aux Etats Unis [2]. Par ce choix, le groupe n'a en aucun cas voulu honorer le crime ou le défendre, mais on peut plutôt penser qu'il s'agissait d'utiliser la tuerie et ses auteurs comme symbole d'une jeunesse marginalisée et incomprise.

Se définissant avant tout comme une « bande de potes », le crew intègre alors autant Foda C et Lujipeka que leur ami et colocataire Lorenzo (alias Larry Garcia), Sully, Chaman, Yro, Chaps et Sacha (alias Veskki). Ils sont ensuite rejoints par leur Dj KCIV. Le premier groupe formé par les membres de Columbine est VMS[3].

L'inspiration des membres du groupe va de la musique d'Odd Future à Boards of Canada et du cinéma comme le White trash Gummo ou les films de Takeshi Kitano[4]. Le collectif est autonome : Columbine produit ses vidéos, enregistre sa musique, tourne des clips et crée ses propres collections de vêtements.

Ils réalisent un premier clip, Charles-Vicomte, en août 2014, qui met en scène un personnage satirique de rappeur bourgeois interprété par Yro[5]. Ce titre fait partie du premier EP autoproduit du groupe, 2k16, composé uniquement de morceaux solos de Lujipeka, Foda C et Yro (2014).

Clubbing for Columbine (2016)Modifier

Clubbing for Columbine, leur premier projet entièrement auto-produit, sort en [1]. Son titre fait référence au documentaire Bowling for Columbine que Michael Moore consacre à la fusillade de Columbine. Le single est certifié disque d'or deux ans après sa sortie, en [6].

Selon Foda C, le rap de Columbine « est le reflet de notre génération. On a parlé d'adolescence, parce que c'était ce qu’on vivait. On se voyait en marge, on était les enfants terribles du lycée[7]. » Malgré certains titres plus légers, Columbine revendique le sérieux de leur démarche : « À travers le collectif, on veut promouvoir des individualités, des talents. On a du second degré, mais on est sérieux dans ce qu'on fait[5]. »

Enfants terribles (2017)Modifier

Le deuxième projet de Columbine, Enfants terribles, principalement réalisé par le duo Lujipeka/Foda C, sort en avril 2017. Il s'agit de leur première sortie sur le label Initial Artist Services. Le collectif souhaitait « faire un album plus construit, plus abouti, sans les mêmes erreurs que le premier [...] On voulait s'essayer à des sons plus rock, plus jazz, et faire un projet plus introspectif[1]. »

Pour Technikart, « Enfants terribles de Columbine est complètement en marge de ce qui sort actuellement, périphérique, mais aussi au-dessus. C'est dépressif et contemplatif, combattif et tordant. L'enrobage fourmille d'idées, les paroles de trouvailles, et le chant est vraiment bizarroïde, inventif[8]. » Les Inrockuptibles note que « aujourd'hui plus confiant, le groupe laisse de côté les blagues pour une écriture plus réfléchie et bien plus riche[9]. »

L'album entre lors de la semaine de sa sortie à la 8e place du Top albums France et à la 44e du Top album Belgique Wallonie[10],[11]. Le groupe entreprend une tournée nationale d'une quarantaine de dates à partir d'avril 2017, passée notamment par un concert le 10 mai à La Maroquinerie et le 25 novembre au Bataclan[12].

Début août 2017 sort un nouveau single de Lujipeka et Chaps : Pierre feuille papier ciseaux, leur premier morceau certifié single de platine[13].

L'album est certifié disque d'or en [14], certification brûlée par les membres du groupe conformément aux paroles de Lujipeka de leur chanson Rémi (« Disque d'or, on le fera fondre »)[15], puis disque de platine en [16].

Adieu Bientôt et Adieu, au revoirModifier

Le dernier album de Columbine, intitulé Adieu bientôt, sort le , toujours sur leur propre label VMS et Initial Artist Services.

Adieu Bientôt comporte des chansons solos de Foda C, des solos de Lujipeka ou des duos Lujipeka-Foda C. Sur d'autres titres interviennent Chaman (Teen Spirit, Brûler) et Sully (Labo Photo). L'album est notamment produit par Seezy, Junior Alaprod et Ponko. Les compositions sont autant signées par Foda et Luji que par les compositeurs affiliés du groupe déjà entendus sur Enfants Terribles : Skuna, Kiyane, Saavane, KCIV (leur DJ), ainsi que de type beats trouvés sur Internet puis retravaillés. Lujipeka s'inspire notamment du titre Les Flocons de l'été d'Étienne Daho pour composer Puzzle[17].

L'album est précédé par la sortie du premier single Cache-cache l'été de la même année, puis le 7 septembre du morceau éponyme de l'album comme single. Du 10 au 15 septembre, le collectif est invité à l'émission Planète Rap sur Skyrock. L'occasion, entre autres lives, de dévoiler 3 titres exclusifs de l'album : Borderline, La Gloire ou l'Asile, et Âge d'or.

L'album est certifié disque d'or en novembre 2018 puis disque de platine en mai 2019[18].

Le , Columbine annonce une réédition de Adieu Bientôt intitulée Adieu, au revoir, comprenant dix nouveaux titres composés pendant la tournée d'Adieu Bientour et interprétés par Lujipeka et Foda C. Programmée le 5 avril, la réédition est repoussée au 19 avril pour ne pas sortir en même temps que l'album Deux frères de PNL[19]. La réédition Adieu, au revoir est certifiée double disque de platine le [18].

Séparation du groupeModifier

Lujipeka annonce que le groupe ne sortira plus de projets dans une interview pour Interlude le [20].

DiscographieModifier

EPModifier

Albums studioModifier

SinglesModifier

  • 2015 : Mandragore
  • 2015 : Dom Pérignon
  • 2015 : Fleurs du mal
  • 2016 : Les Prélis
  • 2017 : Enfants terribles
  • 2017 : Rémi
  • 2017 : Temps électrique
  • 2017 : Talkie-walkie
  • 2017 : Pierre, feuille, papier, ciseaux
  • 2018 : Cache-Cache
  • 2018 : Adieu bientôt
  • 2019 : Borderline
  • 2019 : C'est pas grave

Membres du groupeModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c François-Luc Doyez, « Columbine, le collectif qui met un coup de vieux au rap français », sur Les Inrockuptibles, (consulté en )
  2. « Columbine : L’histoire du groupe, ses albums, ses morceaux… », sur rapologie.fr
  3. Yérim Sar, « Columbine a répondu à notre questionnaire pour rappeurs blancs », sur GQ France, (consulté le )
  4. Clique by Colombine, 29 septembre 2018
  5. a et b Quentin Müller, « Columbine : « On est les rappeurs les plus chauds de Bretagne » », sur Noisey - Vice, (consulté en )
  6. « Les certifications - SNEP », sur snepmusique.com, SNEP (consulté le )
  7. Camille Allain, « VIDEO. Rennes: Rencontre avec Columbine, les enfants terribles du rap », sur 20 minutes, (consulté en )
  8. Louis-Henri de La Rochefoucauld, « Pourquoi Columbine est le collectif le plus intrigant ? », sur Technikart, (consulté en )
  9. Juliette Geenens, « Les 5 albums à écouter cette semaine (pour décompresser) », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  10. « Columbine - Enfants terribles », sur chartsinfrance.net
  11. « Columbine - Enfants terribles », sur lescharts.com
  12. Manon Michel, « Après Enfants terribles, Columbine de retour avec le clip de Rémi », sur Les Inrockuptibles, (consulté en )
  13. Quentin Rossi, « Les rappeurs turbulents de Columbine adoubés par le public de Rock en Seine », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté en )
  14. « La mixtape Enfants Terribles de Columbine est certifiée disque d’or », sur rapelite.com, (consulté en )
  15. « VIDÉO. Le groupe de rap rennais Columbine fête 2018 en brûlant son disque d'or », sur Ouest-France, (consulté en )
  16. SNEP (@snep), « Columbine - Enfants terribles disque de platine », sur Twitter, (consulté en )
  17. François-Luc Doyez, « Avec Adieu bientôt, les Rennais de Columbine poussent un peu plus les murs du rap », sur lesinrocks.com, (consulté en )
  18. a et b « Columbine - certifications », sur snepmusique.com (consulté en )
  19. Martin Meyer, « Adieu, au revoir repoussé... À cause de PNL », sur rtbf.be, (consulté le )
  20. « Lujipeka, la vie après Columbine | INTERVIEW » (consulté le )

Liens externesModifier