Clerget-Blin

constructeur aéronautique français

Clerget, Blin et Cie
Création 18 août 1913
Disparition septembre 1921
Fondateurs Pierre Clerget et Eugène Blin
Forme juridique Kompanie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Levallois-Perret
Drapeau de France France
Activité Moteurs d'avion

La Société Clerget-Blin et Cie est une industrie française pionnière de moteur d'avion fondée en 1913 par Pierre Clerget et Eugène Blin. En difficulté financière à al sortie de la Première Guerre mondiale, l'entreprise est déclarée en faillite en septembre 1920[1]

HistoriqueModifier

La Société Clerget-Blin et Cie est fondée en 1913 par Pierre Clerget et Eugène Blin.

Proche de la faillite, Blin se suicide en 1920. La firme disparaît au lendemain de la Première Guerre Mondiale, et Pierre Clerget entre comme ingénieur au Service technique de l'aéronautique (STAé)[2], où il se spécialise dans l’étude de moteurs Diesel.

Le service de Clerget est absorbé en 1939 par le groupe GEHL (Groupe d'étude des moteurs à huile lourde) puis par la Snecma en 1947.

ProductionModifier

Moteurs rotatifsModifier

 
Moteur rotatif Clerget 9B (en)
  • Clerget 7Y, 1913, sept cylindres en étoile, puissance nominale 60 ch,
  • Clerget 7Z (en), 1913, sept cylindres en étoile, puissance nominale 80 ch, puissance maximale 85 ch à 1200 tr/min, poids 106 kg.
  • Clerget 9A, 1913, neuf cylindres en étoile, puissance nominale 110 ch,
  • Clerget 9B (en), 1915, neuf cylindres en étoile, puissance nominale 130 ch, puissance maximale 135 ch à 1250 tr/min, poids 173 kg.
  • Clerget 9Bf, neuf cylindres en étoile, puissance nominale 140 ch, puissance maximale 153 ch à 1250 tr/min, poids 173 kg.
  • Clerget 9Z (en),
  • Clerget 11Eb (en).

Moteurs Diesel en étoileModifier

 
Moteur à huile lourde Clerget 14F.

Moteur Diesel en 'H'Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Les moteurs Clerget
  2. Emmanuel Chadeau, ‘’L’industrie aéronautique française, 1900-1950’’, Fayard (ISBN 978-2213020600)

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Gérard Hartmann, Pierre Clerget, un motoriste de génie (1875-1943), Paris, Éditions de l’Officine, , 461 p. (ISBN 978-2-914614-64-1 et 2-914614-64-0)
  • (en) Bill Gunston, World Encyclopaedia of Aero Engines, Cambridge, Angleterre, Patrick Stephens Limited, (ISBN 1-85260-163-9)
  • (en) Alec Lumsden, British Piston Engines and their Aircraft, Shrewsbury, Marlborough Wiltshire: Airlife Publishing, , 322 p. (ISBN 1-85310-294-6).

Voir aussiModifier